Logo ={0} - Retour à l'accueil
lnventaire général du patrimoine culturel de Normandie

Fondé en 1964 par André Malraux, l’Inventaire a pour mission de recenser, étudier et faire connaître le patrimoine urbain et rural, architectural et mobilier de la France. Cette mission est portée depuis 2007 par les Régions.

Découvrez ses acteurs en Normandie !
Les missions de l'Inventaire du patrimoine de Normandie

En Normandie, la documentation scientifique rassemblée depuis 50 ans par les chercheurs, sous forme de dossiers normalisés, est progressivement mise en ligne sur ce site.
Laissez-vous entraîner en quelques clics vers la richesse du patrimoine normand au travers de 4 000 dossiers illustrés par 24 700 photographies.

Les études en cours

Caen, l'abbaye-aux-Dames
Le patrimoine industriel du bassin de l'Andelle
Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande
Parc naturel régional du Perche, l'architecture rurale : Feings, manoir de Couboyer...


Et les plus anciennes...

Alençon, la bibliothèque et la préfecture
Les orgues de la cathédrale de Bayeux
L'ancien canton de Bellême
L'ancien canton de Bretteville-sur-Laize
Bricquebec
Caen, l'église Saint-Georges du château
Cherbourg-Octeville
Le haras du Pin et les voitures hippomobiles
Le patrimoine industriel aux alentours de Caen, de Lisieux, de l'Orne et à Montsenelle
La céramique industrielle du Calvados et de la Manche
Le patrimoine de la villégiature de Lion et Hermanville-sur-Mer - Bagnoles-de-l'Orne et Tessé-la-Madeleine - les casinos (14 et 50)
La communauté de communes de Sèves-Taute
L'ancien canton de Trun


Pour avoir accès à la totalité de nos études, le centre de documentation est à votre disposition.
Contact : documentation-patrimoines@normandie.fr

Lumière sur

manoir de Courboyer

Vue générale depuis le sud-ouest.Vue générale depuis le sud-ouest.Les raisons qui ont motivé la conduite d'une étude d'inventaire du patrimoine du manoir de Courboyer puis une publication dans la collection nationale des "Parcours du patrimoine" sont les suivantes :

- Le manoir de Courboyer, "vitrine" du Parc naturel régional du Perche, est l'un des sites touristiques les plus visités du Perche et de l'Orne qui n’avait jamais fait l’objet d’une étude architecturale approfondie.

- Édifice majeur de l'architecture seigneuriale du Perche, le manoir n'avait fait l'objet que de quelques articles scientifiques. Il manquait à ce jour une publication le traitant exclusivement tout en pouvant constituer un support d'aide à la visite. Le Parc ne disposait alors que d'une plaquette sommaire. La mise en œuvre d'une publication du type "Parcours" répondait également à une demande des visiteurs.

- Le personnel de l’accueil touristique, qui assure les visites du manoir, avait besoin d’une connaissance plus fine de l’édifice pour mener à bien sa mission.

- Florence Chaligné-Lepareur, directrice actuelle de l’Écomusée du Perche, avait mené une importante étude historique sur le manoir : dépouillement systématique de toutes les archives (archives départementales, inventaires après décès, actes notariés, etc.) qui n’avaient jamais été synthétisées ni portées à la connaissance du public.

Les actions réalisées ont consisté en :Logis manorial, vue générale depuis le sud-est.Logis manorial, vue générale depuis le sud-est.

- la mise en place d'un groupe de travail : comité scientifique constitué d'historiens locaux connus et reconnus

- la synthèse des données historiques sur Courboyer

- la réalisation d'une analyse architecturale de l’édifice complétée d’une étude technique (dendrochronologie)

- la rédaction d'un ouvrage grand public au format poche dans la collection nationale de l'Inventaire général des "Parcours du patrimoine"

Logis manorial, vue générale depuis le nord-est.Logis manorial, vue générale depuis le nord-est.L'opération a nécessité :

- l'organisation des réunions du comité scientifique rassemblant Élisabeth Gautier-Desvaux, Florence Lepareur, Philippe Siguret, Nicolas Gautier, Jean-Pascal Foucher, Éric Yvard, Denis Guillemin, Vanessa Hue et Florent Maillard

- le montage financier du projet sur deux exercices : 2014 : étude et constitution du dossier d’inventaire en 2014 et rédaction, fabrication et sortie de l’ouvrage en 2015

- le choix d’une méthode de travail : les contributions du comité scientifique ont été compilées et synthétisées par Élisabeth Gautie-Desvaux (introduction historique) et par Florent Maillard (partie visite)

- la définition d'un calendrier : chemin de fer détaillé (fin octobre 2014), contributions mises en forme (fin janvier 2015), BAT (début juin 2015), sortie aux Journées Européennes du Patrimoine 2015

- la réalisation d’une étude dendrochronologique sur la charpente du manoir par la société DendroTech

- la couverture photographique assurée par Patrick Merret, photographe du service de l'Inventaire : 4 journées de terrain (septembre 2014, avril 2015)

En savoir plus…