Dossier d’œuvre architecture IA00001672 | Réalisé par
Libourel Jean-Louis (Rédacteur)
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
  • opération ponctuelle, Haras du Pin
  • inventaire préliminaire, canton d'Exmes
haras national du Pin
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Exmes - Exmes
  • Commune Le Pin-au-Haras
  • Lieu-dit Le Haras du Pin
  • Cadastre 1937 C 66, 50, 51, 81, 83, 90, 41  ; 1937 B2 102, 104  ; 1936 D 5, 9, 10, 78, 24, 18  ; 1936 E 25, 29, 16  ; 1933 E 14, 17, 5

Le haras national du Pin, "Versailles du cheval", est le plus ancien et le plus célèbre des haras nationaux. Construit entre 1715 et 1730, il émane de la volonté de Louis XIV et de Colbert de réformer et améliorer les haras royaux. Depuis lors, il est le berceau des traditions et savoir-faire français liés au cheval.

Amélioration de la race, apprentissage et valorisation des métiers de la sellerie-bourellerie, de la maréchalerie et de l'attelage, telles sont les missions de l'IFCE (Institut français du Cheval et de l'Equitation), qui, conjointement avec l'Etat, la Région Normandie et le Département de l'Orne, gère le site du Pin.

Domaine du Pin acquis par le gouvernement du roi en 1665 de M. de Béchameil, comprenant actuellement 1112 ha sur les communes du Pin-au-Haras, La Cochère, Exmes, Ginai, et Silly-en-Gouffern. Construction du haras de 1716 à 1728. Chapelle Saint-Louis construite en 1718 par ordre du roi au lieu-dit Le Haut-Bois. Des restaurations importantes interviennent entre 1806 et 1809, de nouveaux bâtiments sont construits tout au long du XIXe siècle : l'hippodrome en 1823, la ferme du Pin en 1825, les tribunes de l'hippodrome, les Écuries du Bois en 1879-1880, des remises et écuries, les écuries des Charmettes avant 1844, un grand magasin de fourrage avant 1863, le hangar de monte du Parc aux Daims et les écuries de l'hippodrome en 1881, l'infirmerie vétérinaire, la forge et les nouvelles écuries du Bois en 1907-1908, un grand manège couvert en 1970, les écuries de l'école nationale du Pin entre 1985 et 1991. Deux stations expérimentales de l'INRA sont implantées sur le domaine du Pin depuis 1963.

  • Période(s)
    • Principale : 1er quart 18e siècle, 2e quart 18e siècle, 19e siècle, 20e siècle , daté par source
  • Dates
    • 1881, daté par travaux historiques
  • Auteur(s)
  • Murs
    • calcaire appareil mixte
    • brique appareil mixte
  • Toits
    ardoise, tuile plate
  • Plans
    plan symétrique
  • Étages
    1 étage carré, étage de comble, étage de soubassement
  • Couvrements
  • Élévations extérieures
    élévation à travées
  • Couvertures
    • toit à longs pans croupe
  • Escaliers
    • escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat
  • Éléments remarquables
    portail
  • Sites de protection
    site classé
  • Protections
    inscrit MH, 1948/12/06
    classé MH, 1949/02/15
    inscrit MH, 1995/12/15
  • Précisions sur la protection

    Site classé : 1926/01/30

  • Référence MH
Image non consultable