Dossier d’œuvre objet IM61004168 | Réalisé par
Libourel Jean-Louis (Rédacteur)
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • opération ponctuelle, Haras du Pin
voiture hippomobile, grand break Mühlbacher (break n°4), haras national du Pin
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Exmes - Exmes
  • Commune Le Pin-au-Haras
  • Lieu-dit Le Haras du Pin
  • Emplacement dans l'édifice remise
  • Dénominations
    break, voiture hippomobile
  • Appellations
    dit break réglementaire des haras

Break grand modèle construit à Paris, dans la seconde moitié du 19e siècle, par la maison Mühlbacher.

  • Période(s)
    • Principale : 2e moitié 19e siècle , daté par travaux historiques
  • Stade de création
  • Lieu d'exécution
    Commune : Paris
  • Auteur(s)
    • Auteur :
      Mühlbacher
      Mühlbacher

      Maison fondée en 1797, rue de la Planche à Paris par Georges-Geoffroy Mühlbacher (1767-1847), charron. Ses deux fils sont mentionnés comme carrossiers à partir de 1828. L'un d'eux, Jean-Louis, après la mort de son frère, s'associe en 1863 avec son fils Louis-Gustave (1834-1907), qui dirige seul la maison à partir de 1872. L'entreprise est installée sur les Champs-Elysées en 1837, et au 14 rue de Varennes en 1851. Mühlbacher est l'un des carrossiers les plus réputés de la fin du XIXe siècle. Présente à toutes les expositions, cette maison a obtenu les plus hautes récompenses, notamment à Londres en 1851, à Paris en 1855 pour un "break de chasse avec mécanique à enrayer", à Philadelphie en 1876 où elle figure avec six voitures, à Chicago en 1893 avec 12 voitures.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      carrossier signature

Break de chasse grand modèle noir et rouge à quatre roues, pouvant être attelé à deux ou quatre chevaux. La caisse rectangulaire est découverte, accessible par deux petites portières et contient deux sièges transversaux en vis-à-vis. A l'avant, un siège à galerie métallique pour le meneur et un passager, dont le dossier est amovible ; à l'arrière, un siège surélevé par des ferrures, pour grooms. Suspension par ressorts à pincettes, mécanique à levier et moyeu mail à frettes bouchées. Le passage de roues est rectangulaire, les marchepieds sont escamotables et superposés à d'autres, fixes. Les panneaux latéraux disposent de fausses jalousies décoratives et les garnitures des sièges sont en cuir noir. Deux lanternes carrées amovibles sont placées à l'avant, de chaque côté de la caisse.

  • Catégories
    patrimoine hippomobile
  • Structures
    • à énergie animale
  • Matériaux
    • bois
    • cuir, garniture
    • fer
    • laiton
  • Mesures
    • h : 248
    • la : 375
    • pr : 163
  • Inscriptions & marques
    • inscription concernant l'auteur, sur l'oeuvre
    • inscription concernant le fabricant, sur l'oeuvre
  • Précision inscriptions

    Les plaques bouchant les frettes de roues portent la marque Mühlbacher Paris. Les deux lanternes, portent deux marques conjointes, Boutet à Paris et Mühlbacher, la première étant la marque du lanternier, fournisseur du second.

  • État de conservation
    • bon état
  • Statut de la propriété
    propriété de l'Etat
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler
  • Protections
    inscrit au titre objet, 1987/03/24
Date d'enquête 1986 ; Date(s) de rédaction 2014
(c) Région Normandie - Inventaire général
Libourel Jean-Louis
Libourel Jean-Louis

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 1979 à 1988. Conservateur régional du service bas-normand de 1988 à 1991.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
haras national du Pin

haras national du Pin

Commune : Le Pin-au-Haras
Lieu-dit : Le Haras du Pin