Logo ={0} - Retour à l'accueil
Normandie Calvados Caen

Vue méridionale de l'abbaye depuis la prairie, Louis Boudan.- Dessin à l'encre aquarellé, 1702. (Bibliothèque nationale de France, département des Estampes. VA-14(4)-FOL).

présentation de l'étude d'inventaire de l'abbaye de bénédictines de la Trinité dite abbaye aux Dames

Informations générales

Haut de page
ImmatriculationIVR25_20141401389NUC2AB
Copyrights(c) Bibliothèque nationale de France
Diffusioncommunication libre, reproduction soumise à autorisation
Date de prise de vue2014

Auteur(s)

Haut de page
Auteur de l'illustration Bibliothèque Nationale Paris (reproduction)
Bibliothèque Nationale Paris (reproduction)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
Auteur de l'illustration Inventaire
Auteur du document reproduit Boudan Louis
Boudan Louis

Louis Boudan (décédé après 1715) est le fils d'Alexandre Boudan, "enlumineur et imprimeur du Roy pour les tailles-douces", établi rue Saint-Jacques à Paris (Philippe Renouard, Répertoire des imprimeurs parisiens, libraires et fondeurs... au XVIIe siècle, Nogent-le-Roi, J. Laget, 1995, p. 48). Il exerce les activités de dessinateur et graveur, attestées entre 1670 et 1715 d'après l'Inventaire du fonds français du Cabinet des Estampes de la Bibliothèque nationale. Sa renommée est attachée à l'entreprise pionnière en son temps engagée par un antiquaire érudit et voyageur, François-Roger de Gaignières (1642-1715), gouverneur de Joinville (dans l'actuel département de la Haute-Marne) et écuyer du duc Louis-Joseph de Guise. En s'attachant les talents du dessinateur et du paléographe Barthélémy Rémy pendant plus de quarante ans, Gaignières relève le défit d'inventorier et de représenter les témoins emblématiques de l'histoire et du patrimoine de la France. Ainsi, ce sont plus de 7 500 dessins qui sont conservés dans les fonds des Bibliothèques nationale (Paris) et Bodléienne (Oxford). Ils constituent aujourd'hui une source de connaissance inestimable sur le patrimoine. Par un contrat de 1709, on sait que Boudan était rémunéré à la pièce en fonction du type de dessin. Les dessins conservés offrent des qualités variables mais, en dépit de leur caractère naïf, ils constituent parfois les uniques témoins d’œuvres détruites. Boudan a souvent pris quelques libertés par rapport à l'original qui s'expliquent notamment par sa méthode de travail. Le dessin définitif gouaché ou aquarellé était généralement réalisé plusieurs mois après le croquis exécuté à la mine in situ avec indications des couleurs et retranscription des inscriptions. Les croquis ont rarement été conservés tout comme les dessins intermédiaires lavés à la plume.

Sources consultées le 1er août 2020 :

-site internet de l'Agence nationale de la recherche (ANR), ANG-G : Archive Numérique Géolocalisée : la collection Gaignières, https://anr.fr/fr/projets-finances-et-impact/projets-finances/projet/funded/project/anr-18-ce27-0003/?tx_anrprojects_funded%5Bcontroller%5D=Funded&cHash=301de12093031b4af13d57021a1e604c

-site internet École nationale des chartes / Université Paris Sciences & Lettres (PSL), Clotilde Romet, Le collectionneur François-Roger de Gaignières (1642-1715), Biographie et méthodes de collection Catalogue de ses manuscrits, 2007 [positions de thèse], http://www.chartes.psl.eu/fr/positions-these/collectionneur-francois-roger-gaignieres-1642-1715

-site internet de la Fondation Custodia, Collection Frits Lugt, Les marques de collections dessins et d'estampes, François-Roger de Gaignières, http://www.marquesdecollections.fr/detail.cfm/marque/7204

-site internet Books.google, Le livre et l'historien, études offertes en l'honneur du professeur Henri-Jean Martin, réunies par Frédéric Barbier, Annie Parent-Charon, François Dupuigrenet-Desroussilles, Claude Jolly et Dominique Varry, Genève : Droz, 1997 [Ecole pratique des hautes études, IVe section, Sciences historiques et philologiques, VI, Histoire et civilisation du livre, 24], https://books.google.fr/books?id=WQDeMmE9XikC&pg=PA269&lpg=PA269&dq=louis+boudan+dessinateur&source=bl&ots=LiyNipXX-p&sig=ACfU3U0NOR9MiWlgMDWn9iOgP5lNQw_ErQ&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwjKjuHc0vrqAhUN4YUKHaVtA_E4HhDoATAIegQIChAB#v=onepage&q=louis%20boudan%20dessinateur&f=false

-site internet Books.google, Claire Mazel, La mort et l'éclat : monuments funéraires parisiens du Grand Siècle, Rennes : Presses universitaires de Rennes, p. 22, https://books.google.fr/books?id=Jjq-DwAAQBAJ&pg=PA22&lpg=PA22&dq=louis+boudan+dessinateur&source=bl&ots=czsFGS46y4&sig=ACfU3U2RBRKJ7R8c2i7BI2wM8ud5rIwzCw&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwi5we6s1vrqAhUtzYUKHdvYC8E4KBDoATAGegQICBAB#v=onepage&q=louis%20boudan%20dessinateur&f=false


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dessinateur