Logo ={0} - Retour à l'accueil

gare de Perriers-les-Hogues

Dossier IA00017386 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationgare de marchandises
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéeslatrine, quai, halle
Dénominationsgare, halte de voyageurs
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
AdresseCommune : Perriers-sur-Andelle
Lieu-dit : Adresse : 18 bis rue
de la Forêt
Cadastre : 2018 AB 436, 475

La gare de Perriers-les-Hogues est construite en 1906. Elle compte parmi les stations de la ligne Charleval - Serqueux, dernière ligne ferroviaire construite par la Compagnie des chemins de fer de l'Ouest, inaugurée en 1907. C'est par cette gare que les usines dites du Déluge et des Châteaux, à cette époque toutes les deux à usage de tissages de coton et appartenant respectivement à l'entreprise Boulanger et à la société Harel, reçoivent une grande partie de leurs matières premières et expédient leur production de tissus. Elle est désaffectée en 1969 date à laquelle la ligne Charleval - Serqueux est définitivement fermée. Elle est maintenant reconvertie en habitation.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1906, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Compagnie des chemins de fer de l'Ouest
Compagnie des chemins de fer de l'Ouest
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire attribution par source

La gare de Perriers-Les Hogues est à la fois dédiée au service des voyageurs et à celui des marchandises. Outre la gare proprement-dite qui est un bâtiment de 5e classe, elle dispose pour le trafic des voyageurs d'une annexe servant de cabinets et de lampisterie, d'un abri simple et deux quais de 100 m de longueur.

Pour le service des marchandises, elle équipée de trois voies d’un développement utile de 780 m, d'une voie transversale latérale au quai découvert, d'une batterie de 3 plaques tournantes de 4,5 m, d'une halle couverte de 4 travées, d'un quai découvert de 50 m, d'un pont à bascule et d'une grue de 6 T.

Subsiste aujourd'hui la gare proprement-dite construite sur un étage, en brique et en pierre meulière en soubassement avec des décors de brique bicolore en façade (linteaux, bandeaux, chaînages d'angle...) qui est reconvertie en habitation, son annexe, petit édicule en rez-de-chaussée de même facture, et la halle de marchandises transformée en salle communale et très dénaturée.

Mursbrique enduit
meulière
Toittuile mécanique
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
État de conservationdésaffecté, restauré, remanié
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 40 S : 40 S 1. Ligne de Charleval à Serqueux. Affaires générales, tracés, enquêtes parcellaires, 1899-1906.

    Plan d’ensemble de la station de Perrier-les-Hogues, par l’Ingénieur principal de la Compagnie des chemins de fer de l’Ouest, 29 juillet 1902.
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.