Dossier d’œuvre architecture IA27004615 | Réalisé par
Pottier Gaëlle (Contributeur)
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Chéron Philippe (Contributeur)
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, boucles de la Seine normande
ifs millénaires, chapelle Sainte-Anne-des-Ifs et oratoire Notre-Dame-de-Lourdes
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Collection particulière
  • (c) Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays du Roumois - Routot
  • Commune La Haye-de-Routot
  • Adresse Grand rue
  • Cadastre 2021 B 72
  • Dénominations
    chapelle, oratoire
  • Vocables
    Sainte-Anne-des-Ifs, Notre-Dame-de-Lourdes
  • Dossier dont ce dossier est partie constituante

Les ifs millénaires du cimetière de La Haye-de-Routot sont des sujets d'étude des spécialistes depuis le 19e siècle, dont le célèbre naturaliste et photographe rouennais Henri Gadeau de Kerville (1848-1940). Leur âge est estimé à plus de 1 500 ans.

La chapelle Sainte-Anne, aménagée dans l'if est, est bénite en 1866 tandis que l'oratoire à Notre-Dame-de-Lourdes est installé dans l'if ouest en 1897. Cette cavité, ressemblant à une petite grotte, est parsemée de cierges, signalant la présence du culte marial.

La cérémonie de bénédiction de la chapelle Saint-Anne-des-Ifs a été relatée dans un article de chronique religieuse parue le 18 avril 1866 dans le Journal de Pont-Audemer, rédigé par M. Mondot, instituteur à Toutainville et auparavant à La Haye-de-Routot (voir annexe). Ce "nouveau temple élevé à la gloire de Dieu par les soins et le dévouement de l'abbé Pernelle, curé de Notre-Dame de La Haye-de-Routot" a été béni le 8 avril 1866 par M. Devoucoux, évêque d’Évreux, en présence de M. Pierre Michel Grout, nouvellement élu maire de La Haye-de-Routot.

Les deux ifs sont inscrits au titre des sites naturels français en 1932 puis ont reçu le label « arbre remarquable de France » en 2001.

D'importants travaux de restauration sont entrepris à partir de 1992 sous la direction de Serge Paviot, spécialiste des arbres remarquables et élagueur professionnel (Valailles, Eure). Il commence par effectuer une taille sanitaire du houppier. En 1997, l'apparition de moisissures à l'intérieur de l'arbre abritant la chapelle Sainte-Anne nécessite une nouvelle intervention : cinq mètres cubes de bois en décomposition sont retirés tandis qu'un nouvel haubanage des branches maîtresses est réalisé. En 2000, la chapelle est entièrement déposée et restaurée par Jacky Dupont, menuisier à Hauville. L'entreprise de métallerie Devaux à Thiberville réalise une charpente en cuivre pour étayer l'arbre qui menaçait de se fendre, tandis que 8 tonnes de béton sont coulés pour former la dalle sur laquelle est réinstallée la chapelle.

  • Période(s)
    • Principale : Haut Moyen Age
    • Principale : 3e quart 19e siècle
    • Principale : 4e quart 19e siècle
  • Dates
    • 1866, daté par travaux historiques
    • 1897, daté par travaux historiques
  • Auteur(s)

Le circonférence exceptionnelle de ces ifs, mesurant plus de 12 mètres pour l'un et 8 mètres pour l'autre, a permis d'y aménager une chapelle et un oratoire dans la seconde moitié du 19e siècle.

  • Murs
    • bois
  • Typologies
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • sainte Anne
    • Vierge
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Sites de protection
    parc naturel régional, site inscrit
  • Précisions sur la protection

    Inscrits au titre des sites naturels français en 1932.

Documents d'archives

  • AD Eure. Série F, sous-série III F 69, La Haye-de-Routot, notes de l'abbé Caresme.

    Archives départementales de l'Eure, Evreux : III F 69
  • AD Eure. Fonds figurés, série FI, cartes postales : 8 FI, La Haye-de-Routot.

    Archives départementales de l'Eure, Evreux

Bibliographie

  • MOUCHEL, Didier. Les Vieux Arbres de la Haute-Normandie, Henri Gadeau de Kerville photographe, Bonsecours, Point de vues, 2004, 160 p.

    Parc naturel régional des Boucles de la Seine normande

Annexes

  • Cérémonie de bénédiction de la chapelle Saint-Anne-des-Ifs, article de Chronique Religieuse.
Date(s) d'enquête : 2021; Date(s) de rédaction : 2021
(c) Région Normandie - Inventaire général
(c) Parc naturel Régional des Boucles de la Seine Normande
Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Chéron Philippe
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers