Dossier d’aire d’étude IA00065638 | Réalisé par
Benoît-Cattin Renaud
Benoît-Cattin Renaud

Conservateur, chercheur, service de l'Inventaire du Patrimoine Haute-Normandie 1980-1990.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Pottier Gaëlle (Contributeur)
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Chéron Philippe (Contributeur)
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, canton de Routot
  • inventaire topographique, boucles de la Seine normande
présentation de la commune de La Haye-de-Routot
Auteur
Copyright
  • (c) Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande

Dossier non géolocalisé

  • Aires d'études
    Pays du Roumois, Routot
  • Adresse
    • Commune : La Haye-de-Routot

En 1200, Jean de Préaux obtient de Jean sans Terre, roi d'Angleterre (1199-1216), le village de La Haye et en donne le patronage au prieuré de Beaulieu qu’il fonde à Bois-l'Evêque en 1200. Le toponyme médiéval "haye", signifiant la clôture, désigne par extension la partie de la forêt réservée au seigneur pour la chasse et la fourniture de bois. Le territoire de La Haye-de-Routot, bordant la lisière méridionale de la forêt de Brotonne a ainsi fourni en gibier, bois et abri, les manoirs royaux de Hauville et de Vatteville-la-Rue. La proximité de la forêt a également permis le développement de l'artisanat du bois. Les sabotiers vendaient ainsi leurs produits au marché de Routot.

La commune est réputée pour ses des ifs-chapelles remarquables, vraisemblablement plantés vers 1140. Le feu de la Saint-Clair se déroule traditionnellement le 16 juillet en face du cimetière. Un énorme bûcher en forme de pyramide est érigé en l’honneur de saint Clair, invoqué pour les affections oculaires.

  • Sites de protection
    parc naturel régional

La frange nord du plateau du Roumois conserve, au contact de la forêt de Brotonne, une structure bocagère assez dense marquée par la présence de haies champêtres, de talus plantés, de prairies et de clos de pommiers. L'habitat s'étire le long des deux principales rues du village (Grand Rue et Rue du Village) et se regroupe en petits hameaux, à proximité des terres cultivées, entrecoupées de boisements épousant les contours des vallons.

Documents d'archives

  • AD Eure. Série O, sous-série 5O6. 5O6/388 : La Haye-de-Routot, bâtiments et travaux communaux.

    Archives départementales de l'Eure, Evreux : 5O6/388
Date(s) d'enquête : 1979; Date(s) de rédaction : 1990, 2021
(c) Région Normandie - Inventaire général
(c) Parc naturel Régional des Boucles de la Seine Normande
Benoît-Cattin Renaud
Benoît-Cattin Renaud

Conservateur, chercheur, service de l'Inventaire du Patrimoine Haute-Normandie 1980-1990.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Chéron Philippe
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.