Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine liée au travail du bois dite du Tremblay

Dossier IA14000907 réalisé en 1993

Fiche

Appellationsusine du Tremblay
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, logement patronal
Dénominationsusine liée au travail du bois
Aire d'étude et cantonCalvados - Livarot
AdresseCommune : Saint-Pierre-sur-Dives
Adresse : 3bis rue de la
Dives
Cadastre : 1983 B2 95, 96, 156a

L'usine du Tremblay est établie vers 1885 par Victor Jaillard. Elle est partiellement reconstruite en 1886 après incendie d'un magasin à bois et en 1895 après incendie des ateliers de charpenterie et de menuiserie ainsi que du magasin à bois. Une halle, un hangar et une machine à vapeur sont installés vers 1899, des scies et des chariots à transmission vers 1906, un logement patronal, un bureau et un magasin vers 1907. A partir de 1920, l'usine est occupée par une société en commandite simple, formée entre Emile Jaillard et Fernand Louis Coeuret. Comprenant alors deux ateliers, magasins écuries, remises et hangars industriels, elle assurait principalement la production de boites à fromages et à filets de harengs. Acquise en 1929 par Georges Leroy, industriel à Livarot (voir dossier : filature ; usine liée au travail du bois, 19 rue Duchesne-Fournet) , elle est transférée vers 1935 dans le quartier de Donville (voir dossier : usine de fibre de bois ; usine liée au travail du bois, dite Isoroy) , à l'occasion de la création de la rue de la Dives, percée à l'emplacement de l'usine. Il subsiste de cette dernière le logement patronal et quelques vestiges d'ateliers. Machine à vapeur de 100 HP attestée en 1929. Quarante ouvriers en 1917.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1886, daté par source, daté par travaux historiques
1895, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Atelier de fabrication à l'état de vestiges et restauré, à un étage carré en brique, à toit à longs pans à pignon découvert. Logement patronal à un étage carré surmonté d'un étage de comble, enduit, brique et essentage d'ardoise, à toit à croupe.

Mursbrique
enduit
essentage d'ardoise
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe
Énergiesénergie thermique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté, restauré, vestiges
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.