Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine dite halle de travail du bassin Napoléon III

Dossier IA50001384 réalisé en 2006

Fiche

Appellationshalle de travail du bassin Napoléon III
Dénominationsusine
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : port militaire
Cadastre : 2008 BK non-cadastré ; domaine public

L'aménagement d'un nouveau bâtiment destiné à l'assemblage des chaudières à vapeur, au nord du futur bassin Napoléon III, est étudié dès 1854, quatre ans avant l'inauguration du nouveau plan d'eau. Approuvé par le ministre de la Marine le 13 juin 1856, le projet, réalisé par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Bernard, fait alors l'objet d'un marché passé avec l'entrepreneur Noël, le 20 octobre de la même année. Baptisé halle de travail, l'édifice, achevé en 1859, abrite, à partir de 1929, l'atelier des torpilles destinées aux sous-marins ainsi qu'une annexe des ateliers de la chaudronnerie. Il est initialement couvert en ardoise.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1856, daté par source
Auteur(s)Auteur : Bernard Honoré-Gabriel
Bernard Honoré-Gabriel

1791 : ingénieur des Ponts et Chaussées. 1831 : ingénieur en chef des Ponts et Chaussées au service de la Marine. 21 novembre 1839 : ingénieur en chef des Ponts et Chaussées de première classe nommé inspecteur divisionnaire au même corps chargé de l'inspection générale des travaux maritimes. 13 décembre 1842 : inspecteur générale des Ponts et Chaussées.

Sources :

Annales des Ponts et Chaussées, Mémoires et documents [...], lois, ordonnances et autres actes concernant l'administration des Ponts et Chaussées, Paris : Chez Carilian-Goeury et Vr Dalmont, 1ère série, 1839, p. 433.

Annales maritimes et coloniales, Paris, Imprimerie royale, 1831, p. 34.

L.-E. Cornillat, Répertoire numérique des Archives centrales de la Marine, sous-série DD2, Paris, 1925, p. 24, site internet du Service historique de la Défense, URL : http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/sites/default/files/MV_DD_2_TRAVAUX-MARITIMES_0.pdf.

Marthe Felletin et al., Inventaire-index des ingénieurs des Ponts et Chaussées (1748-1932), Paris, 1993-2008, site internet des Archives nationales de France, consulté le 6 novembre 2017, URL : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/edi/sm/sm_pdf/F14%20Ingenieurs%20Ponts.pdf.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées attribution par source
Auteur : Noël Eugène-Auguste
Noël Eugène-Auguste

Conducteur de travaux de profession.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source

La halle de travail du bassin Napoléon III est un bâtiment à nef unique de 200 mètres de long sur 21 mètres ,70 de largeur. Il mesure 5 mètres 50 sous corniche et 11 mètres 35 de hauteur totale. Ses longs côtés sont rythmés par une série d'arcades en arc segmentaire tandis que les petits côtés sont occupés par des arcades en plein cintre.

Mursschiste moellon enduit (?)
granite pierre de taille
calcaire pierre de taille
Toittôle nervurée
Plansplan rectangulaire symétrique
Étages1 vaisseau
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit bombé

Ce bâtiment est un des rares édifices industriels à avoir échappé à l'’incendie de l'’arsenal en juin 1944.

Statut de la propriétépropriété publique
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.