Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine de fibre de bois puis usine liée au travail du bois Isoroy

Dossier IA14000913 réalisé en 1991

Fiche

AppellationsIsoroy
Parties constituantes non étudiéesaire des matières premières, atelier de fabrication, magasin industriel, bureau
Dénominationsusine de fibre de bois, usine liée au travail du bois
Aire d'étude et cantonCalvados - Livarot
AdresseCommune : Saint-Pierre-sur-Dives
Lieu-dit : Donville
Cadastre : 1983 AD 198, 199 ; 1983 ZA 28 ; 1983 ZB 57

Une scierie et une fabrique d'emballages sont construites vers 1935, en remplacement de l'usine dite du Tremblay (voir dossier : usine liée au travail du bois, 3bis rue de la Dives ) , détruite pour aménager la rue de Dives. Une production quotidienne de 490 000 boites de camemberts est attestée en 1955. En 1957, l'usine est dotée d'un atelier de production de panneaux de copeaux de bois agglomérés à sec, selon le procédé novopan (brevet portant sur la fabrication de panneaux de particules, acquis en 1951 par la société Leroy auprès de la société suisse Fahrny). A partir de novembre 1982, l'établissement est exploité par le groupe Isoroy, né de la fusion des établissements Leroy, Isorel et Baridel. Repris par Pinault en 1986, après dépôt de bilan d'Isoroy, le site est alors partagé en deux unités distinctes, l'une exploitée par la Cibem (voir dossier : usine de fibre de bois, rue des Abattoirs) , l'autre sous le nom d'Isoroy et affectée à la production de panneaux de particules. La première machine à mélaminer est installée en 1969, une presse en continu en 1985. Cinq silos à copeaux, d'une contenance totale de 300 m3, alimentant les chaînes de fabrication des panneaux, sont attestés en 1988. Les produits fabriqués (panneaux de particules bruts et panneaux bruts recouverts d'un papier décor, dits panneaux de surface mélaminés) sont destinés aux fabricants de meubles, à l'industrie de l'aménagement (cloisons, éléments préfabriqués pour la construction) et au négoce (à l'attention des menuisiers, agenceurs, décorateurs). Le groupe Isoroy, premier fabricant français de panneaux à base de bois et dérivés, est, depuis septembre 1992, filiale du groupe allemand Glunz (premier fabricant européen de panneaux à base de bois ; acquis en octobre 1998 par la société espagnoleTafisa, sous-holding de Sonae industria qui intègre, au plan international, toutes les activités industrielles dans le secteur des panneaux de dérivés de bois). L'usine de Saint-Pierre-sur-Dives appartient à la branche panneaux de particules. Matières premières consommées : déchets de scieries (dosses et délignures, sciure). L'usine consomme annuellement 170 000 tonnes de bois et 1700 tonnes de papier. Les principales opérations de production sont la réception du bois, le broyage, le séchage, le triage, l'encollage, le pressage et le parachèvement. 172 ouvriers en 1936, 500 ouvriers en 1956, 850 ouvriers en 1961, dont 150 affectés à la seule production de panneaux novopan, 170 employés en 1996.

Période(s)Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

En 1995, l'usine occupait une superficie de 190 000 m2, dont 25 000 m2 couverts. Bureaux en béton aggloméré et essentage de tôle. Ateliers de fabrication en béton aggloméré et pan de fer, couverts de ciment amiante ou de métal.

Mursessentage de tôle
béton aggloméré
pan de fer
Toitciment amiante en couverture, métal en couverture
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
Énergiesénergie thermique produite sur place
énergie électrique achetée
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.