Logo ={0} - Retour à l'accueil

présentation de l'opération d'Inventaire croisé sur les communes de Barneville-sur-Seine, Honguemare-Guenouville et Le Landin

Dossier IA27002850 réalisé en 2018

Les Inventaires croisés constituent un des axes forts de la politique culturelle du Parc Naturel Régional des Boucles de la Seine normande car ils sont des outils efficaces de connaissance du territoire et d’appropriation par les habitants de leur propre patrimoine. Grâce à cela, le Parc met en valeur les « trésors cachés » du territoire, c’est-à-dire les éléments du patrimoine de proximité, qu’on ne repère pas d’emblée, mais qui dispersés sur le territoire constituent la richesse de celui-ci. Il peut s’agir de mares, de vergers, de haies d’essences locales ou d’arbres remarquables, de fermes ou de manoirs privés, de bâtiments en briques et silex ou de maisons à colombages. Les habitants sont au cœur de ce patrimoine puisque ce sont eux qui détiennent les savoir-faire, les gestes et la mémoire qui y sont attachés.

1. La mission « Inventaires croisés » au Parc :

La mission d’inventaire croisé est un projet expérimental lancé par le Parc en 2010. L’objectif est d’identifier, étudier, faire connaître et valoriser le patrimoine local. Elle s’inscrit dans les objectifs de la charte 2013-2025 et répond aux objectifs stratégiques suivants :

1.4. Protéger et valoriser les patrimoines bâtis remarquables :

- Mener des inventaires croisés des patrimoines en identifiant les bâtiments à restaurer et/ou à sauvegarder susceptibles de s’intégrer dans un projet communal

- Prendre en compte les inventaires réalisés dans les documents d’urbanisme (PLU, Cartes communales)

- réaliser des chantiers de restauration exemplaires du bâti

3.2 Mieux faire comprendre le territoire et sa mémoire :

- révéler et partager les trésors cachés : actions d’animation permettant d’ouvrir les portes et de dévoiler certains patrimoines pour permettre leur réappropriation.

- valoriser les données de l’inventaire croisé en mettant en place un programme d’animations

Le patrimoine inventorié s’étend sur trois catégories : le patrimoine bâti, les éléments paysagers associés et la mémoire orale. Cette approche transversale permet d’avoir une vision globale et dynamique du territoire qui est inventorié.

La phase de terrain consiste à recenser et à étudier les patrimoines bâti et paysager des communes selon une approche pluridisciplinaire : inventaire de terrain, recherches en archives et documentation. Une collecte de la mémoire orale est également programmée. Une fois cette phase terminée, les données sont cartographiées via le Système d'Information Géographique du Parc et présentées sur la plateforme d'informatisation de la Région : Gertrude.

Le suivi du projet « Inventaire croisé » est assuré par un comité technique et un comité de pilotage. Le comité technique est constitué des référents dans les domaines du paysage, de l’architecture, de l’urbanisme, de la cartographie, de l’éducation au territoire et de la biodiversité apporte son expertise au chargé de mission. Le comité de pilotage est constitué des élus concernés par l’opération, du président du PNRBSN, du directeur du PNRBSN et du service Patrimoines de la Région Normandie.

2. Le partenariat avec le pôle Inventaire, région Normandie :

La conduite des Inventaires croisés repose sur un partenariat scientifique, technique et financier avec le pôle Inventaire du service des Patrimoines de la Région Normandie. Dans le cadre de la convention signée pour 3 ans en juillet 2017, la Région Normandie verse au Parc une subvention pour l'inventaire du patrimoine bâti et la collecte de mémoire orale au démarrage de chaque nouvelle aire d’étude, composée d'un groupe de 2 à 3 communes présentant une cohérence géographique et historique. Le partenariat financier avec le pôle Inventaire implique, en retour des subventions de la Région, la production de données scientifiques saisies selon les normes nationales (dossiers électroniques GERTRUDE).

3. Bilan de l'opération d'Inventaire croisé mené sur les communes de Barneville-sur-Seine, Honguemare-Guenouville et Le Landin :

En 2018, ces trois communes du plateau du Roumois ont été réunies dans une même aire d’étude, en raison de leur histoire commune et de leur position en surplomb de la vallée de la Seine. Elles forment un territoire rural et original marquant l’entrée sud du Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande jusqu’aux lisières de la forêt domaniale de Brotonne.

Le Parc a mené à bien une opération complète d'inventaire sur ces trois communes de l'Eure. Les données du repérage de terrain ont été saisies sur tablette numérique ce qui a permis de les basculer directement sur le logiciel ARCGIS. Les données ont ensuite été versées dans Cartaparc et mises en forme sur la plateforme GERTRUDE.

Le lancement officiel de l'inventaire croisé s'est déroulé le 30 mars 2018 à la mairie de Honguemare-Guenouville, en présence de deux élus du Trait et de Yainville venues passer le témoin aux maires de Barneville-sur-Seine, Honguemare-Guenouville et Le Landin. Deux représentants du pôle Inventaire du service Patrimoines de la Région, étroitement associé à l'inventaire croisé, étaient présents à ce lancement ainsi que l'architecte du CAUE 27.

Un COPIL intermédiaire, organisé le 14 septembre 2018, a permis de présenter aux élus le bilan de la phase terrain et d'échanger autour des enjeux identifiés par l'inventaire croisé : le devenir du patrimoine agricole en perte d'usage, le mitage du tissu bâti ancien par les constructions neuves (notamment dans les hameaux), la perception de l'entrée du Parc naturel régional sur l'axe Bourg-Achard / forêt de Brotonne.

La restitution officielle de l'opération s'est déroulée le 6 févier 2019 à la mairie de Barneville-sur-Seine en trois temps : un COPIL de restitution, un circuit de sensibilisation des élus, le lancement officiel du guide et la présentation aux habitants. Lors du COPIL, le Parc a remis aux maires tous les outils d'aide à la décision élaborés au cours de l'opération : carte de localisation des éléments paysagers et bâtis réalisée sur Cartaparc, bibliographie et documentation, fiches GERTRUDE, grilles d'analyse chrono-thématique des entretiens oraux issus de la collecte de mémoire orale. A propos de l'enjeu sur la requalification de l'entrée de Parc, Eric Germain de l'agence Folius Ecopaysage a présenté les résultats de l'étude commandée par le Parc sur "le bilan et perspectives autour de l'axe Bourg-Achard / forêt de Brotonne". Le circuit de l'inventaire, organisé à l'intention des élus et partenaires de l'opération, a rassemblé une quinzaine de participants et à permis d'échanger atour des enjeux identifiés. Plus de 80 habitants ont assisté au lancement de l'ouvrage à la salle communale de Barneville-sur-Seine.

Aires d'étudesPays du Roumois
AdresseCommune : Barneville-sur-Seine
AdresseCommune : Honguemare-Guenouville
AdresseCommune : Le Landin
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général ; (c) Parc naturel Régional des Boucles de la Seine Normande (c) Parc naturel Régional des Boucles de la Seine Normande - Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.