Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulins à farine et à tan dit moulins d'Harcourt, puis filature de coton, puis moulin à tan, puis centrale hydroélectrique, puis usine de traitement de surface des métaux dite Emaillerie Normande Opderbeck Père et Fils

Dossier IA14000969 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénominationfilature de coton
émaillerie
Appellationsmoulins d'Harcourt, Emaillerie Normande Opderbeck Père et Fils
Dénominationsmoulin à farine, moulin à tan, filature, centrale hydroélectrique, usine de traitement de surface des métaux
Aire d'étude et cantonCalvados - Thury-Harcourt
Hydrographiesl' Orne
AdresseCommune : Thury-Harcourt
Adresse : 10-12 impasse des
Lavandières
Cadastre : 1827 A 21, 22, 23, 24 22 : moulin à farine 23 : moulin à tan. ; 2013 A3 305, 306

Les moulins dits d'Harcourt, l'un à farine l'autre à tan, sont attestés par la carte de Cassini dressée au milieu du 18e siècle. Ils sont mus respectivement par deux et une roue en 1827. Le filateur condéen Hippolyte Guillet les acquiert vers 1846 et demande l'autorisation d'y substituer une filature de coton, édifice déjà en construction. Incendiée vers 1854, puis rétablie, celle-ci est mise en valeur par Dominique Jarriel, filateur à Falaise et Thiéville, qui est autorisé le 28 juillet 1860 à installer une machine à vapeur en complément de la roue hydraulique. Cette double force motrice met en mouvement en 1869 trois batteurs, quarante-cinq cardes, six laminoirs, douze frotteurs, dix-huit dévidoirs et vingt-six métiers comportant plus de 9 100 broches, auxquels sont occupés 90 ouvriers. L'usine est réglementée par arrêté préfectoral du 22 novembre 1872. Gravement endommagée par un nouvel incendie deux ans plus tard, elle n'est pas reconstruite.

Le duc d'Harcourt, nouveau propriétaire du terrain, fait édifier un moulin à tan, doté de 12 pilons en 1879 et d'un marteau à battre le cuir en 1884. Quatre ans plus tard, un incendie entraîne sa fermeture. Georges Fortin construit à son emplacement une centrale hydroélectrique en 1890, qui alimente le réseau de Thury-Harcourt au moyen à deux dynamos entraînées par une roue hydraulique Sagebien de 30 CV et livrant un courant de 110 volts. En 1904, la mise en place d'une seconde roue de 35 CV et le remplacement des dynamos par un modèle à quatre pôles permettent l'alimentation de la commune d'Aunay-sur-Odon. L'établissement est repris par Huard et Sautarel vers 1915, par la Société d'électricité de Caen vers 1930, puis par Electricité de France vers 1948. Il semble par la suite être occupé par la Maison R. Tirard et O. Letouzey, marchands de grains et d'engrais. En 1952, l'émaillerie normande Opderbeck, établie depuis 1909 au 23 rue Grusse à Caen, s'installe dans les bâtiments désaffectés. Spécialisée dans l'émaillage d'ustensiles de cuisine et la fabrication d'éléments décoratifs, elle produit 400 000 pièces en 1972 exportées à 98% vers l'Afrique Noire et les Etats-Unis. Les machines, dont cinq presses mécaniques, dix bacs et un four d'émaillage, sont alimentées par une turbine hydraulique, installée dans les années 1950. Occupant une dizaine d'employés jusque dans les années soixante-dix, l'entreprise a dû, suite à une baisse de la demande, se réorienter vers le marché français et la vente par correspondance. Elle n'emploie plus que deux personnes en 2013. Le règlement d'eau de l'usine a été modifié par arrêtés préfectoraux des 2 juin 1987 et 30 septembre 2011.

Dates1846, daté par source

L'atelier de fabrication de l'émaillerie, à un étage carré sur étage de soubassement surmonté d'un étage de comble, est édifié en appareil mixte (granite et schiste) et brique, et couvert de toits à longs pans en tôle nervurée.

Mursgranite
schiste
brique pan de métal enduit partiel
Toittôle nervurée
Étagesétage de soubassement, 1 étage carré, étage de comble
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie thermique produite sur place
énergie hydraulique produite sur place turbine hydraulique
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 3P 7154. Thury-Harcourt. Etat de section. 1828.

  • AD Calvados. 3P 7156. Thury-Harcourt. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 1828-1913.

    Folio 53, 56, 276, 418, Augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 7160. Thury-Harcourt. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

    Case 70, 319, augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 7161. Thury-Harcourt. Matrice des propriétés bâties. 1911-1950.

    Case 95, 340, 113.
  • AD Calvados. M 8632. Statistiques générales de la France, incendies, sinistres agricoles, finances départementales, industrie minérale. 1852-1870.

    Tableau des établissements mettant en oeuvre la laine et le coton. 1869.
  • AD Calvados. S 1136. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. T.

    Thury-Harcourt - Filature Guillet - Sellier. 1846-1874.
  • AD Calvados. S 12977. Service hydraulique, fiches de taxes et de dénomination d’usines, taxes statistiques, période quinquennale. 1860-1940.

  • AD Calvados. 3Z 240. Utilisation des machines à vapeur : circulaires, instructions (1825-1864), demandes d'autorisation (1835-1869). 1825-1869.

  • AD Calvados. 3Z 340. Autorisations ou interdictions de construction, plaintes, règlements d'eau, plans. Rivière de l'Orne. 1847-1923.

  • AD Calvados. 3Z 381. Situation industrielle et commerciale. 1806-1924.

    Etats des manufactures. 1859-1860.
Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1972_122_123. Plan cadastral napoléonien. Thury-Harcourt. Section A du Bourg. 1827.

Bibliographie
  • BRESSON, Henri ; NANSOUTY, Max (de) (préf.). La houille verte : mise en valeur des moyennes et basses chutes d'eau en France. Paris : H. Dunod et E. Pinat, éditeurs, 1906. 280 p.

    pp. 214-220.
  • PONSOT, Philippe. Tanneries et tanneurs en Cinglais. Cully : Orep éditions, 2005. 128 p. ISBN 2-912925-86-X.

  • Annuaire technique régional – Calvados. Saint-Brieuc : Imprimerie Moderne, 1972.

    B 204 - Emaillerie normande (S. à R.L.) Opderbeck père et fils.
  • Recueil des actes administratifs du Calvados, n°63. 12 octobre 2011.

    Arrêté préfectoral complémentaire du 30 septembre 2011 à l'arrêté préfectoral du 2 juin 1987 portant règlement d'eau de l'entreprise hydroélectrique de «L'Émaillerie Normande» située sur la rivière Orne, commune de Thury-Harcourt.
Périodiques
  • BOUCHET, Sophie. L’émaillerie normande de Thury exporte des plaques de rues au bout du monde. L'Orne combattante, 10 janvier 2013.

  • Annonce de la vente de la chute d'eau de l'ancienne filature de Thury-Harcourt. Journal de Condé et de l’arrondissement de Vire, dimanche 16 mai 1875.

  • Emaillerie normande : un savoir-faire historique. Journal du Calvados, n°107, mars 2012. 23 p.

  • L'éclairage électrique, vol. 47, 1906.

    p. CXLVI.
  • L'électricien : revue internationale de l'électricité et de ses applications, vol. 40, 1910.

  • Proposition à la location de la filature de Thury-Harcourt. Journal de Condé et de l’arrondissement de Vire, dimanche 5 novembre 1871.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.