Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à papier, puis usine d'ouate

Dossier IA14000953 réalisé en 1999

Fiche

Parties constituantes non étudiéesbâtiment d'eau, atelier de fabrication, pièce de séchage, logement
Dénominationsmoulin à papier, usine d'ouate
Aire d'étude et cantonCalvados - Thury-Harcourt
Hydrographiesl' Orne
AdresseCommune : Le Bô
Lieu-dit : le Moulin à papier
Cadastre : 1828 B2 1e subdivision de l'église 509, 509bis, 510, 510bis, 512 à 524 ; 2011 B 424, 425, 426

Un moulin à papier est construit en 1538 par Jean Coeurdoux et Marin Fauchon sur une pièce de terre baillée par les religieux de l'abbaye Notre-Dame du Val, où se trouvait autrefois un moulin à foulon. Exploité en 1573 par Guillaume Fauchon, il est possédé dans la première moitié du 17e siècle par Alexandre de Vaux, écuyer. Propriété en l'an X (1801-1802) de François Sorel, loué à Louis Gautier, le moulin à papier du Bô occupe alors 12 ouvriers et produit 3 000 rames de papier (griffon, jean, main Brun) par transformation de chiffes provenant de Falaise et des environs. La production est vendue à Caen, Falaise, Thury-Harcourt, Pont-d'Ouilly, Bois-Haboult et dans les campagnes environnantes. Vers 1828, le site abrite deux moulins à papier (B 516 et B 517), avec séchoirs et maison, possédés par Charles Gautier. La maison est incendiée vers 1848, deux autres sont reconstruites vers 1860 (B 515). A cette même époque, un moulin à blé est édifié sur la parcelle B 519. Treize ouvriers travaillent alors au moulin à papier. Vers 1862, l'ensemble est acquis par Jean Sébastien Morin, fabricant d'ouate. Possédé par Léon Jean René Morin en 1866, le moulin à papier situé en B 516, "tombé en vétusté", est transformé en magasin. Le moulin à blé est quant à lui en ruines. Le moulin à papier situé en B 517, dit aussi "Moulin de la Butte", est transformé en magasin à déchets vers 1889. L'activité semble s'arrêter au début du 20e siècle.

En 1923, une turbine Francis, développant 45Kwh, est installée par Bret père et fils, de Verneuil (Eure). Elle a fonctionné pour un usage privé jusqu'au début des années 2010.

Période(s)Principale : 2e quart 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates1538, daté par source

Le logement, à un étage carré sur rez-de-chaussée surélevé, en grès, est couvert de tuile mécanique. Les pièces de séchage, en rez-de-chaussée, sont en schiste et couvertes en ardoise ou en ardoise et tuile mécanique. Elles sont aujourd'hui à usage de maison.

Le bâtiment d'eau, en schiste et couvert d'ardoise, est surmonté d'une pièce de séchage. L'atelier de fabrication, en rez-de-chaussée, est en schiste et couvert de tuile mécanique. Les dépendances agricoles sont en schiste et couvertes de tuile mécanique ou de tuile plate. Les vestiges d'une pêcherie, consistant en piliers de granite, sont en place.

Mursgrès
schiste
Toitardoise, tuile mécanique, tuile plate
Étagesrez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • AD Calvados. H, abbaye Notre-Dame du Val, carton 40 : acte du 5 mars 1622, portant copie d’un acte du 14 février 1538 relatif à la construction d’un moulin.

    "A tous ceulx qui ces lettres veront ou orront, Jean Baudouin, escuier, garde des sceaux aulx obligations de la viconté de Fallaize, sallut. Scavoir faisons que par devant Robert Allain et Pierre Hüe, tabellions pour le Roy notre sire commis en ladite viconté du siège de Pont D’Ouilly, furent présents révérend père en Dieu monsieur Jullien, par la permission

    divine abbé de l’abbaye et couvent Nostre Dame du Val, religieux honnestes hommes maistre Guillaume Turgot, pitancier de ladite abbaye, maistre Jehan Doisnel, prieur de la Forêt Auvray, maistre Robert Le Sauvage, maistre Olivier Le Breton, maistre Martin Trenchant et maistre René Le Nepveu, tous les religieux profez en ladite abbaye, establissantz et faisants fortz pour les aultres religieux dudit monastère, baillèrent en fieu affin d’héritage tant pour eux que pour leurs successeurs, à Jehan Coeurdoux et Marin Fauchon, tous de la paroisse de la Chapelle Engerboult, et a leur hoirs, c’est asscavoir une piece de terre assise en la paroisse de Sainct Pierre du Bo, comme elle se contient, jouxte la rivière d’Orne d’une part, en laquelle y a en mazure comme par cy devant en icelle y avoit maison et moulin foulleur a draps avecques escluses a faire venir l’eau audit moulin et une pescherie [?] de ladite pescherie lesdits sieurs ont faict de present retenue au moyen que lesdits seigneurs seront, eux et leurs successeurs, subjectz d’entretenir ladite escluse et pescherie a leurs depens, ladite piece de terre et mazure tout et ainsy comme elle se contient et comme ausdits sieurs en apartient et comme par cy devant a esté jouy et possedé par ung nommé Phillipin Basset qui avoit par semblable prinz en fief ladite piece de terre et place et par ses hoirs rendue et remise en mains desdits sieurs ainsy qu’il est porté par les lettres [?] de ladite rendue, y recours, et fut ledit bail et fief ainsy faict par lesdits sieurs ausdits Coeurdoux et Fauchon par le prix de soixante soulz tournois et une rame de pappier du plus grand et plus grand marge que lesdits preneurs et leurs hoirs en feront aux moullins qu’ilz prennent, et leurs hoirs en seront subjectz faire et paier annuellement et executoirement de rente par chacun an au jour et terme Sainct Michel en septembre ausdits sieurs et a leurs successeurs, premier terme de paier ladite rente du jour Sainct Michel prochain venant en ung an et ainsy d’an en an et de terme en terme lesdits termes escheuz, et ainsy le confesseur [?] baille lesdits sieurs au moien et par ce que lesdits preneurs, ensemble et avecques, se sont submis et obligez faire faire, parfaire, construire et rediffier ladite maison et en icelle ediffier ung moullin a pappier pour leur servir et valoir qu’il apartient par commun leur propre et vray heritage, et a ce moien lesdits sieurs leur ont promis aider de bois a faire edification de ladite maison avecques l’arbre et battant dudit moullin a pappier et aultres boys au plaisir et volonté desdits sieurs, aussy retenue faicte par lesdits sieurs de leur liberté a aller et venir en ladite maison, chauffer, coucher et lever en icelle quand il leur plaira venir pour pescher ladite pescherie ou aultrement, toutesfois et quantes qu’il leur plaira, eux, leurs successeurs et serviteurs, dont lesdits sieurs preneurs [?] se tiennent a comptent devant lesdits tabellions, promettantz lesdits sieurs ledit bail et fief par eux ainsy faire aller au contraire en aucune maniere, et icelluy bail garantir ausdits preneurs et a leurs hers, et en faisant et payant par chacun an ausdits sieurs et a leurs successeurs lesdits soixante solz tournois et la dite rame de pappier de rente ainsy que dit est et devisé [?] et a ce lesdits seigneurs en obligent tous les biens meubles et heritages dudit monastere, tant present que advenir, tous pour prendre, vendre, [?] et despendre d’office de justice ainsy que en ledit cas apartient. En tesmoin de ce, ces lettres sont scellees des sceaux dessusdits. Ce fut faite et passé saouf aultruy droit le quatorze jour de fevrier, l’an mil cinq cent trente huit, presentz maistre Richard Gauvain, pretre curé de Causseville [?] et maistre Philippe Boysire, pretre, tesmoins, signé Allain et Hüe, chacun ung paraffe. Collation faicte a l’original escript sur parchemin, dont la copie est cy devant escripte par nous René Trenchant et Pierre Hüe, tabellions au baillage de Thury pour le siege dudit lieu et environs, a la requete de Marin et Marin, ditz Faucon, pappettiers de ladite paroisse du Bo, lesquels nous ont requis la presente pour leur servir qu’il apartient et appert ladite collation sur l’original de la presente coppie a eux rendue le cinquième de mars [?] l’an mil six cent vingt deux presence de Jehan Fauchon, de Sainct Marc d’Ouilly, et Guillaume Roquet [?], de la dite paroisse du Bo tesmoins."

    19 août 1573 : bail à Guillaume Fauchon, papetier, de la pêcherie du moulin dit de la Roche."

  • AD Calvados. S 1051. Service hydraulique : Pêcherie du moulin à papier. 1882.

    Dossier concernant la demande déposée par Morin le 21 août 1882 afin d’être autorisé à se servir de sa pêcherie « qui existe depuis un siècle, pour prendre l’anguille au moment où ce poisson descend à la mer ».

    L’état des lieux alors dressé précise qu’il « ne reste plus que les piliers en granite de cette pêcherie qui est complètement enlevée ; seulement la disposition du vannage et des piliers est telle qu’il est facile d’y installer des nasses et filets mobiles ou à demeure ».

    La demande de Morin est rejetée le 28 décembre 1882 ; il est notamment rappelé que l’article 15 du décret du 10 août 1875 précise « qu’aucune pêcherie ne peut être établie au voisinage des ouvrages dépendant des usines. Il est en effet complètement interdit de pêcher autrement qu’avec la ligne flottante tenue à la main, à moins de 30 mètres desdits ouvrages ».

  • HARDOUIN, Christian. Clécy et la rivière de l’Orne sous l’Ancien Régime, les chemins, les gués, les bacs, les moulins, les pêcheries. Bulletin de la Société des Antiquaires de Normandie, tome LI, 1948-1951, pp. 198-216.

    p. 211 : "Moulin à papier du Bô. Signalons aussi ce moulin qui n’a rien à voir avec les moulins à blé et leurs privilèges et dont le barrage est situé entre Le Bô et Clécy (territoire du Ham). Il appartenait au début du XVIIe siècle à Alexandre de Vaux, écuyer, qui l’affermait."

    p. 215 : "la pêcherie du moulin à papier du Bô, était affermée séparément [du moulin] en 1647. Le 22 février 1647, Alexandre de Vaux, écuyer, baille à titre de ferme, pour deux années, à Thomas et Jacques Bourienne, père et fils, la pescherie du moulin à papier appartenant audit sieur… moyennant vingt-cinq livres de chandelles à bailler par chacun an par quartier… retenue faite par le sieur de Vaux… de la pesche des saulmons qui seront prins dans la dite pescherie."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. H abbaye Notre-Dame du Val, carton 40. Acte du 5 mars 1622, portant copie d’un acte du 14 février 1538 relatif à la construction d’un moulin.

  • AD Calvados. 318 EDT 19/6. Le Bô. Moulin à papier. Enquête. An X.

  • AD Calvados. M 8607. Statistiques agricoles, réponse à l'enquête préfectorale du 10 décembre, arrondissements de Bayeux et Falaise. 1806.

    Statistiques agricoles, réponse à l’enquête préfectorale du 10 Décembre, Arrondissement de Bayeux, Falaise 1806.
  • AD Calvados. M 8628. Statistiques industrielles, industrie, états récapitulatifs et correspondances. 1835-1853.

  • AD Calvados. M 8636. Commerce et industrie, statistique industrielle. 1856-1861.

    Enquête industrielle. 1860-1861.
  • AD Calvados. 3P 2635. Le Bô. Etat de sections. 1828.

  • AD Calvados. 3P 2636. Le Bô. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 1er vol. (folio 1-432). 1829-1913.

  • AD Calvados. 3P 2637. Le Bô. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 2e vol (folio 433-493). 1829-1913.

    Augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 2639. Le Bô. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

  • AD Calvados. 3P 2640. Le Bô. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1911-1954.

  • AD Calvados. S 1051. Rivière d’Orne. Allemagne – le Bô. [s.d.].

    Le Bô. Pêcherie du moulin à papier. 1882.
  • AP. Etude notariale de maître Pierre Froger, Pont d'Ouilly : Acte de vente de terrains au Bô et à Cossesseville. 1976.

Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1971_020. Tableau d'assemblage du plan cadastral parcellaire de la commune du Bô. 1827.

  • AD Calvados. 3P 1971_027_028. Plan cadastral napoléonien. Le Bô. Section B2, subdivision de l’Eglise. 1827.

  • Vieux moulin sur l'Orne à Clécy, Normandie/ Moteley, Georges, Vizzanova, François Antoine. Vers 1907. négatif monochrome sur support verre, peinture. (Paris, agence photo RMN-Grand Palais, fonds Druet-Vizzavona, n° d'inventaire VZC9374, cote cliché 97-027298).

Bibliographie
  • RUAULT. Monographie communale Le Bô. 31 octobre 1885.

Périodiques
  • HARDOUIN, Christian. Clécy et la rivière de l’Orne sous l’Ancien Régime, les chemins, les gués, les bacs, les moulins, les pêcheries. Bulletin de la Société des Antiquaires de Normandie, tome LI, 1948-1951, pp. 198-216.

  • Rapport sur l’exposition industrielle de l’arrondissement de Falaise de 1864. Annuaire des cinq départements de la Normandie, 1866, 32e année, p. 24-51.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.