Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à papier, puis moulin à foulon, puis moulin à farine, puis usine de traitement de surface des métaux

Dossier IA14000902 réalisé en 1982

Fiche

Destinationsusine de traitement de surface des métaux
Parties constituantes non étudiéescanal, atelier de fabrication, logement d'ouvriers
Dénominationsmoulin à papier, moulin à foulon, moulin à farine
Aire d'étude et cantonCalvados - Mézidon-Canon
Hydrographiesl' Orbiquet
AdresseCommune : Saint-Martin-de-Mailloc
Lieu-dit : La Route d'Orbec
Cadastre : 1825 A 498 ; 1992 A3 314, 355, 357

Le moulin à papier est attesté en 1825. Il est alors possédé par Pierre Thieulin. Vers 1850, il est converti en moulin à foulon par Isidore Samson. L'établissement, réglementé le 23 novembre 1859, cesse de fonctionner vers 1882. Le site est réoccupé vers 1915 par un moulin à farine d'orge, construit par de Torsay. Inactif après la seconde guerre mondiale, le moulin est occupé à partir de 1967 par la société Sogal, spécialisée dans le traitement de surface des métaux et exploitant deux autres établissements, l'un sur la même commune (voir dossier : moulin à blé ; moulin à foulon, la route d'Orbec) , l'autre situé sur la commune de Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière (voir dossier : moulin à farine ; filature, le Fossard). Toute activité cesse sur ce site après 1982. Moulin à foulon équipé en 1854 d'une machine à vapeur de sept chevaux, supprimée en 1866. Huit machines à fouler en 1865, deux machines à fouler en 1875. Moulin à faine d'orge équipé d'une paire de meules et d'une paire de cylindres en 1915. Il subsiste une roue hydraulique, de 5, 90 mètres de diamètre sur 1, 40 mètre de large.

Période(s)Principale : limite 18e siècle 19e siècle , daté par source , (détruit)
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Atelier de fabrication principal surplombant le canal, à un étage carré en béton aggloméré enduit et brique, à toit à croupe en ardoise. Un second ensemble d'ateliers longeant le canal, en moellons de calcaire, brique et ciment amiante, à toit à longs pans en tuile plate. Logement d'ouvriers en rez-de-chaussée sur étage de soubassement, surmonté d'in étage de comble, en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à longs pans en ardoise et tuile plate.

Murscalcaire
ciment amiante
enduit
moellon
béton aggloméré
Toitardoise, tuile plate, ciment amiante en couverture
Étages1 étage carré, étage de comble, étage de soubassement
Couverturestoit à longs pans
pignon couvert
croupe
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
produite sur place
produite sur place
roue hydraulique verticale
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.