Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à huile, puis usine de meubles, puis usine de décolletage, puis brosserie, puis usine d'emballages en matière plastique

Dossier IA14000946 réalisé en 2000

Fiche

Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, atelier de réparation, magasin industriel, logement patronal
Dénominationsmoulin à huile, usine de meubles, usine de décolletage, brosserie, usine d'emballages en matière plastique
Aire d'étude et cantonCalvados - Evrecy
Hydrographiesle Grand Odon
AdresseCommune : Verson
Adresse : 2 rue d'
Eterville
Cadastre : 1827 D2 2e subdivision de Verson 657 ; 2014 AH 200, 201

Membre d'une importante famille d'industriels caennais, Auguste Le Cavelier substitue en 1798 un moulin à huile au moulin à blé de Verson. Sa production, assurée par trois ouvriers en 1813, est écoulée dans la région. Auguste Donnet, banquier caennais qui le reprend vers 1842, est autorisé en juillet 1853 à installer une machine à vapeur destinée à suppléer la roue hydraulique en place. Réglementé par arrêté du 22 mars 1860, le moulin est partiellement démoli une dizaine d'années plus tard. Il est converti en scierie mécanique vers 1885, période à laquelle il est acquis par Félix Brunet, fabricant de meubles, qui le transmet à ses fils André et Pierre vers 1905. Agrandie vers 1896 et 1902 et augmentée d'un hangar et de bureaux vers 1905, l'usine, qui fait vivre soixante-dix ouvriers, est endommagée par un incendie le 20 décembre 1906. Il s'ensuit la construction de nouveaux ateliers de fabrication et la mise en place, en complément d'une turbine hydraulique, d'une nouvelle machine à vapeur (portée démolie en 1918). La fabrication de meubles, notamment celle de "l'armoire de Verson", y est réalisée à partir d'essences de pitchpin, de chêne, de noyer ou encore d'acajou. Une partie du travail est effectuée à domicile. En parallèle de cette production, les frères Brunet ouvrent en septembre 1907 un atelier d'apprentissage. Vers 1920, l'établissement passe à la Société française de tournerie sur métaux, puis en juillet 1926 à Pierre Hébert, qui y transfère sa fabrique de balais installée à Venoix, acquise de Marie Barbey le 13 septembre 1924. L'usine de Verson fonctionne grâce à une turbine hydraulique et des moteurs électriques. Les matières premières (sorgho, paille) sont acheminées d'Orange, de Hongrie ou d'Italie par rail ; les produits finis sont vendus sous les marques "Mirambois" ou "Balai bayeusain" en Normandie et en Bretagne. Comptant 19 ouvriers en 1939, le personnel est réduit à 10 personnes en mai 1945. L'activité semble s'arrêter dans les années 1960 pour laisser place à une usine de sachets plastiques. Le site est racheté par la municipalité de Verson en 1985 et transformé en atelier dit "de rotation" pour les associations communales.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Principale : 2e moitié 19e siècle , daté par travaux historiques , (détruit)
Principale : 1ère moitié 20e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Le Cavelier Auguste propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Donnet Auguste propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Brunet Félix propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Brunet André propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Brunet Pierre propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Hébert Pierre
Hébert Pierre (19/02/1896 - )

Maire de Verson de 1944 à 1965. Légion d'honneur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source

Mitoyen du cimetière de Verson, le bâtiment principal de l'usine, s'élevant sur quatre niveaux en moellons de calcaire, est couvert d'un toit à longs pans en ardoise. Il abritait au rez-de-chaussée des bureaux et réserves, au 1er étage des pièces d'habitation, aux 2e et 3e étages des réserves. Le long de l'Odon se répartissaient quatre ateliers et deux magasins à leurs extrémités, en béton ou moellons de calcaire enduits, couverts de toits à longs pans. L'un des magasins est couvert en tuile mécanique, l'autre en ciment amiante.

Murscalcaire moellon
calcaire moellon enduit
béton béton aggloméré enduit
brique
Toitardoise, ciment amiante en couverture, tuile mécanique
Étages3 étages carrés
Couverturestoit à longs pans croupe
toit à longs pans pignon découvert
toit à longs pans pignon couvert
appentis
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie thermique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 3P 7535. Verson. Etat de section. 1828.

  • AD Calvados. 3P 7537. Verson. Matrice des propriétés bâties et non bâties. 1er vol (1-556). 1828-1913.

    Folio 321.
  • AD Calvados. 3P 7538. Verson. Matrice des propriétés bâties et non bâties. 2e vol (557-1108). 1828-1913.

    Folio 569, 596, 644, 805.
  • AD Calvados. 3P 7539. Verson. Matrice des propriétés bâties et non bâties. 2e vol (1109-1263). 1828-1913.

    Augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 7542. Verson. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

    Case 8, augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 7543. Verson. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1911-1934.

    Cases 32, 225, 269, 270.
  • AD Calvados. M 4284. Hygiène publique, établissements insalubres. 1849-1854.

  • AD Calvados. M 4291. Hygiène publique, établissements insalubres, tableaux trimestriels demandés, 1845-1869.

  • AD Calvados. M 8635. Commerce et industrie, statistique industrielle. 1814-1816.

  • AD Calvados. S 1025. Rivière le Grand Odon, règlement général des moulins et usines.

  • AD Calvados. S 1139. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. V.

    Moulin à huile - Le Cavelier. an VI - Donnet. 1858-1862. - Badard. 1863.
  • AD Calvados. 923W 1202. Reconstruction. Verson/Caen. Hébert Pierre, fabrique de balais.

  • AP. Vente par la S.C.I. des deux Odons à la Commune de Verson. 30 décembre 1985.

Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1944_067_068. Plan cadastral napoléonien. Verson. Section D2, 2e subdivision de Verson. 1827.

Bibliographie
  • HUNGER, Victor. Histoire de Verson. Caen : Brunet, 1908. 348 p.

  • LAIR, Pierre-Aimé. Précis des travaux de la société royale d'agriculture et de commerce de Caen depuis son rétablissement en 1801 jusqu'en 1810. Caen : F. Poisson, Imprimeur de la Société, 1827. XXXII-337 p.

    p. 245-246.
  • MORIERE, Jules. Le département du Calvados à l'exposition universelle de Paris en 1855. Caen : Vve Pagny, imprimeur de la Préfecture, 1856. 61 p.

Périodiques
  • Verson - Ouverture d'un atelier d'apprentissage. Le Journal de Condé et de l’arrondissement de Vire, dimanche 29 septembre 1907.

  • Verson - Une usine détruite. Journal de Condé et de l'arrondissement de Vire, dimanche 30 décembre 1906.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.