Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à foulon, puis filature de laine

Dossier IA14000796 réalisé en 1982

Fiche

Précision dénominationfilature de laine
Parties constituantes non étudiéescanal, bâtiment d'eau, atelier de fabrication, magasin industriel, pièce de séchage, logement, logement de contremaître, conciergerie, remise, transformateur, cour
Dénominationsmoulin à foulon, filature
Aire d'étude et cantonCalvados - Lisieux
Hydrographiesl' Orbiquet
AdresseCommune : Glos
Lieu-dit : Bray
Adresse : 14 rue de la
Gare
Cadastre : 1849 F 59 ; 1983 AD 68, 69

Le moulin à foulon, construit vers 1844 par Louis Nasse, mesurait 24 mètres sur 12. Réglementé le 18 août 1854, il est converti en filature de laine vers 1855 par Pierre Alfred Samin. La nouvelle usine est réglementée par arrêtés du 29 mars 1862 et du 14 avril 1897. L'activité du filage est interrompue au profit du travail du caoutchouc par la S.A. Joint éclair, constituée en 1904 entre Achille Leclercq et René Bouy. L'usine est acquise vers 1916 par la S.A. de Pérenchies, avec la filature des Fontaines à La Chapelle-Yvon (voir dossier) et affectée au peignage du lin ; elle est exploitée en 1947 et jusqu'en 1953 par la S.A. Tisstric, de Roubaix. Les bâtiments sont ensuite successivement occupés et agrandis par la S.A.R.L. Tirlet (1956) , puis Sagic (1960-1969) , puis Technifil (1970-1971) , de Saint-Germain-de-Livet (voir dossier : filature de lin ; usine de petite métallurgie, la Fabrique) , et par l'entreprise Wonder (1972) , établie à Lisieux (voir dossier : filature de lin, 11 rue d'Orival). Depuis 1988, le site est désaffecté. Roue hydraulique de 5 mètres de diamètre sur 4 mètres de large attestée en 1844. Turbine hydraulique et machine à vapeur attestées en 1901. Mise en place d'une nouvelle turbine en 1948. 1200 broches et 6 machines à fouler en 1865, 1300 broches et 8 machines à fouler en 1875, 1330 broches et 14 machines à fouler en 1885. 35 employés en 1988.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Atelier de fabrication, abritant autrefois la filature, à un étage carré surmonté d'un étage de comble, avec avant-corps à deux étages carrés, en brique, à toit à longs pans en ardoise. Un second ensemble d'ateliers contre l'élévation sud-ouest du bâtiment principal, construit en rez-de-chaussée, en brique creuse ou brique creuse et enduit partiel, couvert de sheds en ardoise et verre ou ciment amiante. Un troisième ensemble d'ateliers, construit contre l'élévation nord-est du bâtiment principal, en brique, couvert de sheds en ardoise et verre. Magasin industriel et pièce de séchage construits le long du canal, en brique, à toit à longs pans en ardoise, avec lanterneau pour la pièce de séchage. Remise en bois, à toit à longs pans en ardoise. Logement du directeur en rez-de-chaussée surmonté d'un étage de comble, en brique, à toit à longs pans en ardoise. Logement de contremaître attenant au logement du directeur, en rez-de-chaussée, en brique, à toit à longs pans en ardoise. Conciergerie en rez-de-chaussée, en brique, couverte d'un appentis en métal.

Mursbrique
brique creuse
bois
enduit partiel
Toitardoise, ciment amiante en couverture, verre en couverture, métal en couverture
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
shed
appentis
pignon couvert
lanterneau
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
produite sur place
achetée
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • SOCIETE DES PLANS MONUMENTAUX DE FRANCE. Nouveau plan de Lisieux monumental, industriel et commercial. Indicateur des principaux établissements industriels et des monuments publics de Lisieux et ses environs. Paris, Dufrénoy, 1896. (AD Calvados. CPL 208).

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.