Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à farine dit le moulin du Vivier ou de Bombanville, puis établissement de danse, actuellement maison

Dossier IA14000999 réalisé en 2009

Fiche

Appellationsmoulin du Vivier, moulin de Bombanville
Destinationsétablissement de danse, maison
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, atelier de fabrication, logement, étable à chevaux, charretterie, cellier
Dénominationsmoulin à farine
Aire d'étude et cantonCalvados - Creully
Hydrographiesla Mue
AdresseCommune : Thaon
Lieu-dit : le Vivier
Adresse : 28 rue de
Bombanville
Cadastre : 1811 D du Vivier 157 ; 2013 D 104

Le moulin du Vivier, aussi appelé moulin de Bombanville, est mentionné en 1476 dans un contrat de fief passé par Jacques d'Harcourt et Guillaume de Rouville au profit de Jean Hamelin. La date 1784 portée sur l'une des lucarnes du logement indique une extension du bâtiment. Equipé d'une roue en 1813, le moulin, complété d'un "rotoir", espace servant au rouissage du textile, est propriété de Daudeville, abbé de Cheux. Réglementé par arrêté préfectoral du 5 février 1879, il est alors équipé de deux roues par en-dessus (diamètre 2,60 m) entraînant deux paires de meules, l'une pour le blé, l'autre pour l'orge ; il est exploité par Eugène Lemière, qui a succédé à son père Armand, pour le compte de Jean-Jacques Leroy. La veuve de ce dernier engage "d'importants travaux" dans les années 1890, peut-être pour l'installation de la turbine hydraulique. Une maison est construite en 1894. Exploité par Emile Bachelet en 1901, le moulin est converti dans les années soixante en discothèque ("la Mine à Poivre"), puis transformé en maison d'habitation au milieu des années 1980. La salle des meules a été restaurée au début des années 2000.

Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1784, porte la date

Organisés de part et d'autre d'une cour, les bâtiments du moulin, en moellons de calcaire, sont couverts de toits à longs pans à pignon couvert ou découvert en tuile plate. L'atelier de fabrication, à deux étages carrés, est perpendiculaire au logement, à un étage carré surmonté d'un étage de comble. Les dépendances (étable à chevaux, charreterie, cellier), qui leur font face, possèdent un étage carré surmonté d'un étage de comble avec lucarnes à demi-croupe.

Une turbine et son mécanisme d'entraînement sont en place, ainsi qu'une paire de meules cerclées de fonte, provenant de la Société générale meulière de La Ferté-sous-Jouarre (Ile-de-France, 77) (plaque de fabricant, en fonte).

Murscalcaire moellon
Toittuile plate
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans pignon découvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • LA ROQUE DE LA LONTIERE, Gilles-André (de). Histoire généalogique de la maison de Harcourt. Paris : S. Cramoisy, 1662. p. 1048.

    "Pour satisfaire à ceux qui ont plus de créances aux Registres des Tabellions qu'aux Archives publiques qui leur sont moins connues, nous rapporterons icy quelques contracts qui concernent la preuve de cet éloge [...] le 15 juillet 1476, contient comme nobles hommes Jacques de Harcourt chevalier seigneur de Beaufou, Beuvron et Bombanville et Guillaume de Rouville chevalier seigneur de Moulineaux, fieffèrent à Jean Hamelin le jeune fils de Jean de la paroisse de Cairon, le moulin à eau nommé du Vivier assis à Bombanville pour seize livres de rente. Les dits seigneurs baillèrent aussi en fief au dit Hamelin trois pièces de prez assises à Thaon au Hameau de Bombanville."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 3P 7127. Thaon. Etat de sections. 1813.

  • AD Calvados. 3P 7128. Thaon. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 1823-1913.

    Folio 110.
  • AD Calvados. 3P 7131. Thaon. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

    Case 140.
  • AD Calvados. 3P 7132. Thaon. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1911-1934.

    Case 106.
  • AD Calvados. S 1020. Etats statistiques des rivières non navigable, non flottable : La Mue.

    Réglementation des barrages établis indûment par Mme la comtesse de Piennes sur la rivière "La Mue" à Cairon.
  • AD Calvados. S 1136. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. T.

    Thaon - Moulin du Vivier (1878-1880), Moulin du Vivier appartenant à la dame Leroy (1880).
  • AD Calvados. S 12978. Service hydraulique, comptes de fin d'année. 1860-1880.

  • AD Calvados. Thaon. Recensement de population. 1806-1911.

Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1939_192_193. Plan cadastral napoléonien. Thaon. Section D du Vivier. 1811.

  • Calque de la Carte du Canton de Creully.- Carte, 31 mai 1855. (AD Calvados. Fi 1846 W 72).

Bibliographie
  • LA ROQUE DE LA LONTIERE, Gilles-André (de). Histoire généalogique de la maison de Harcourt, enrichie d'un grand nombre d'armoiries, alliances, généalogies, matières et recherches concernants [sic] non seulement les rangs et les intérests de cette maison, mais encore l'histoire générale, justifiée par plusieurs chartes de diverses églises, arrests du Parlement, cour de l'Eschiquier de Normandie, titres du trésor du Roy et de la Chambre des comptes, histoires tant imprimées que manuscrites et autres preuves autentiques tirées des archives publiques. Paris : S. Cramoisy, 1662. 4 vol. : armoiries ; in-fol.

    Tome II, p. 1048.
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.