Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à farine dit le moulin de Saint-Germain puis moulin à huile, puis moulin à tan, puis tannerie, puis ferme actuellement maison

Dossier IA00000981 réalisé en 1986

Fiche

Dossiers de synthèse

Appellationsmoulin de Saint-Germain
Destinationsferme, maison
Parties constituantes non étudiéesporche, logement, atelier de fabrication, canal, étable à chevaux, étable à vaches, charretterie
Dénominationsmoulin à farine, moulin à huile, moulin à tan, tannerie
Aire d'étude et cantonBretteville-sur-Laize - Bretteville-sur-Laize
Hydrographiesla Laize
AdresseCommune : Fresney-le-Puceux
Adresse : 16 Le Pont neuf
Cadastre : 1811 E 5 ; 2013 E 115

Le moulin à farine de Saint-Germain, dont le nom aurait pour origine son appartenance aux d'Argences, baron de Saint-Germain-Langot, est attesté en 1596 ; il est alors exploité par Robert et Philippe Trébucien. En 1600, il est baillé à ferme pour trois ans à Jean Morice dit Montchauvet. Propriété de Michel Hautin en 1799, il appartient à Gabriel Collet en 1811 et est alors équipé de 2 roues.

Vers 1820, il est reconstruit et transformé en moulin à huile pour le compte de François René Danjou, marchand d'huile d'éclairage à Caen (date portée "1825" sur l'une des lucarnes de la cour). Il reçoit une roue de 7,04 mètres de diamètre et de 1,13 mètre de large, ainsi que 20 pilons. Selon l'enquête de 1846, 250 000 kg d'huile y sont produits annuellement.

Entre 1866 et 1872, le moulin est transformé en moulin à tan, doté de 16 pilons et d'un marteau à battre le cuir. Son nouveau propriétaire, Louis Théophile Boudray, tanneur à Harcourt, fait ajouter une tannerie (29 m3 de fosses et cuves en 1879, 66 m3 en 1882), puis un séchoir en 1880. Il cède l'ensemble vers 1897 à Julien Trébutien. A la fin du 19e siècle, deux hangars en bois à sécher les cuirs étaient implantés hors de la cour (source orale - détruits). L'activité se maintient jusqu'en 1905, les bâtiments étant progressivement convertis en bâtiments ruraux. En 2000, le moulin de Saint-Germain est racheté et restauré avec le soutien de la Fondation du Patrimoine. Il a été aménagé en résidence principale ainsi qu'en espaces voués à la location ponctuelle (chambres d'hôtes, salle de spectacle).

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1825, porte la date
1880, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Danjou François René commanditaire, propriétaire attribution par travaux historiques

Un large porche donne accès à la cour du moulin, autour de laquelle sont disposés les différents bâtiments, construits en moellons de calcaire. Accolé au porche, se dresse un logement à un étage carré enduit, couvert d'un toit à croupe en ardoise. Les bâtiments latéraux, bâtiments agricoles rénovés en habitation, possèdent un étage carré surmonté d'un étage de comble éclairé par des lucarnes à croupe et sont couverts en tuile plate. L'ancien bâtiment du moulin, à un étage carré, est situé en fond de cour. La roue en place, encagée, a été installée dans les années 2000. Le canal de fuite est constitué d'un conduit voûté souterrain traversant la cour.

Murscalcaire moellon enduit partiel
Toittuile plate, ardoise
Plansplan régulier
Étages1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
toit à longs pans pignon couvert
toit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre
Énergiesénergie hydraulique produite sur place roue hydraulique verticale
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • AD Calvados. E 324. Titres féodaux : Duché d’Harcourt. Fresney-le-Puceux. 1596-1613.

    "1596-1613 : Fresney-le-Puceux.

    – Continuation par Robert et Philippe Trébucien, frères et héritiers de feu Jean Trébucien, du bail à ferme des maisons et moulins de St-Germain assis à Fresney-le-Puceux (1596).

    – Reconnaissance devant Philippe Delauney et Jacques Le Dresseur, tabellions au Thuit, par Gilonne de Matignon, marquise de la Motte-Harcourt, stipulant pour Pierre d’Harcourt, son époux, du bail fait pour 3 ans à Jean Morice dit Montchauvet, meunier de la paroisse de Laize-la-Ville, des moulins de St-Germain assis à Fresney-le-Puceux, avec les islets, le jardin de bas et les costils de devant, pré, etc., moyennant 55 écus de fermage, présent Jean Le Myère, docteur en médecine (1600). […]"

  • AD 14. S 1118. Moulins et usines de l'arrondissement de Caen. Tribunal de première instance de l'arrondissement de Falaise, Procès-verbal d'accession de lieux, contentieux Danjou - Colette, 8 juillet 1822.

    Extraits du procès-verbal :

    "Description du moulin Danjou :

    Le moulin du sieur Danjou a été reconstruit tout à fait à neuf et il est impossible de constater si l'axe de la roue du moulin est placé au même point où il était autrefois. Le diamètre de la roue du sieur Danjou est de sept mètres quatre centimètres et elle a de large un mètre treize centimètres. L'ancienne roue ne se trouvant plus sur les lieux nous n'avons pu faire mesurer son diamètre, mais il a été reconnu par les parties quelle a été vendue par le sieur Danjou au sieur Hamelet, meunier à Fresney-le-Puceux et celui-ci présent a déclaré la vérité de ce fait et il a ajouté que cette roue est chez lui et qu'elle est démontée.

    Etat et mouvement de la roue du moulin de M. Danjou :

    La roue du moulin du sieur Danjou se trouve enfermée entre deux murs dans l'intérieur de son moulin et l'eau passe dans une voûte sous la cour. L'espace de vingt mètres quatre-vingt-quatorze centimètres. La profondeur de l'eau dans le bief du sieur Danjou étant d'un mètre cinq centimètres nous avons fait lever la palle jusqu'au septième degré du cri, huit pilons dans l'un des moulins ont été mis en mouvement et douze dans l'autre moulin lesquels pilons sont mus par la même roue. Cette roue a tourné sur son axe huit fois dans une minute, cette opération ayant été répétée environ dix minutes après a produit le même résultat. Depuis le bief du moulin jusqu'au moment où elle sort de la voûte dans la cour du sieur Danjou l'eau a de pente quatre-vingt-treize centimètres et cette voûte, la profondeur de l'eau est de trente centimètres et cette voûte a de large à son embouchure deux mètres vingt-huit centimètres sous la roue du moulin.

    L'eau ne reflue pas sous la roue du moulin du sieur Danjou.

    La rivière est pavée et le moulin ayant cessé de marcher, l'eau passe par-dessus la chaussée du moulin du sieur Colette, nous avons remarqué que l'eau ne refluait point sur la roue et qu'on voyait facilement les pavages. Le sieur Levavasseur d'après les opérations de nivellement nous a déclaré que la chute d'eau dans le mouvement où nous avons fait marcher le moulin du sieur Danjou était de soixante un centimètres.

    [...]

    Changement du moulin Danjou

    Il a été reconnu entre les parties que le moulin du sieur Danjou qui sert à faire de l'huile était autrefois un moulin à bled à deux tournants avec des coursiers parallèles. Le sieur Danjou observe que ce changement fut fait au moulin quand Colette en devint propriétaire acquéreur.

    Et par le sieur Busnel a été dit qu'il est facile de reconnaître que le moulin a été reconstruit en entier à neuf, ce qui est constaté plus haut."

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. E 324. Titres féodaux : Duché d’Harcourt. Fresney-le-Puceux. 1596-1613.

  • AD Calvados. M 8614. Statistiques industrielles, industrie, bulletins. 1840-1846.

  • AD Calvados. 3P 4234. Fresney-le-Puceux. Etat de sections. 1811.

  • AD Calvados. 3P 4235. Fresney-le-Puceux. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 1er vol (folios 1-459). 1822-1913.

    Folio 216.
  • AD Calvados. 3P 4236. Fresney-le-Puceux. Matrice cadastrale des propriétés foncières bâties et non bâties. 2e vol. (Folio 460-913). 1822-1913.

    Folio 859, 808, 811.
  • AD Calvados. 3P 4239. Fresney-le-Puceux. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

    Augmentations/diminutions, case 13.
  • AD Calvados. P 9034. Contributions directes. Arrondissement de Falaise. Registre des patentes. Fresney-le-Puceux. 1879-1883.

  • AD Calvados. S 1118. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. Fresney-le-Puceux.

    Moulin à huile Danjou Colette. 1820-1822.
Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1930_140_141. Plan cadastral napoléonien. Fresney-le-Puceux. Section E. [1808-1809].

  • Carte du canton de Bretteville-sur-Laize, dressée par Lançannerie. 1er juin 1855. (AD Calvados. Fi 1846 W 69).

  • Carte topographique des cantons du Calvados. 15e feuille, canton de Bretteville-sur-Laize, dressée par Simon. 1839. (AD Calvados. Fi 1846 W 13).

Bibliographie
  • GALERON, Frédéric, BREBISSON, Alphonse (de), DESNOYERS, Jules. Statistique de l'arrondissement de Falaise. Tome III. Caen : Mancel ; Rouen : Frère ; Paris : Lance, 1829.

    pp. 224-234. Commune de Fresney-le-Puceux.
  • LANGEOIS, Sara. Le moulin de Saint-Germain, à Fresney-le-Puceux (14). Licence professionnelle de Gestion et valorisation du patrimoine bâti, [s.d.].

  • PONSOT, Philippe. A la découverte des moulins à huile de la Laize. Bretteville-sur-Laize : Val de Laize, [ca 1999]. 12 p.

  • PONSOT, Philippe. Bâtiments et équipements des usines à huile du Calvados, 1785-1883. In CONGRES RÉGIONAL DES SOCIÉTÉS HISTORIQUES ET ARCHÉOLOGIQUES DE NORMANDIE (1988 ; L’Aigle). L’homme et l’industrie en Normandie, du néolithique à nos jours. Alençon : Société Historique et Archéologique de l’Orne, 1990, p. 347-362.

  • PONSOT, Philippe. Tanneries et tanneurs en Cinglais. Cully : Orep éditions, 2005. 128 p. ISBN 2-912925-86-X.

Périodiques
  • PONSOT, Philippe. La fabrication du cuir fort par tannage lent, dans la vallée de la Laize, de 1775 à 1944 : étude d'un patrimoine industriel. Cahier des Annales de Normandie, année 1992, volume 24, pp. 271-285.

  • PONSOT, Phillippe. Les moulins à tan et marteaux à battre le cuir de Bretteville-sur-Laize, Fresney-le-Puceux, Gouvix (1874-1920). Annales de Normandie, 34e année n°2, 1984. pp. 171-189.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Etienne Claire
Etienne Claire , né(e) Steiner

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Haute-Normandie de 1972 à 1978. Chef du Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie et chercheur de 1978 à 1988. Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Haute-Normandie de 1988 à 2005, puis chef du dit Service et chercheur de 2005 à 2015. Spécialités : patrimoine rural, patrimoine urbain, patrimoine de la villégiature. Etude fondamentale de l'agglomération du Havre. Publications : Claire Etienne-Steiner.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.