Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à blé, puis minoterie

Dossier IA14000848 réalisé en 1993

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéescanal, salle des machines, atelier de fabrication, logement patronal, hangar industriel
Dénominationsmoulin à blé, minoterie
Aire d'étude et cantonCalvados - Mézidon-Canon
Hydrographiesla Vie
AdresseCommune : Le Mesnil-Mauger
Lieu-dit : Le Moulin de Carrouge
Cadastre : 1812 C 27 ; 1982 C 25 à 29

Le moulin à blé de Carrouge était possédé en 1812 par de la Thillaye de Carrouge. Il est reconstruit en 1891 par Gaston Busnel (date et initiales GB portées), qui fait également édifier, l'année suivante, un premier logement patronal (date 1892 et initiales GB portées) et, en 1907, un nouveau bâtiment industriel, à usage de minoterie (date et initiales GB portées). Celle-ci produisait quotidiennement 125 quintaux de farine en 1918. En 1936, la capacité d'écrasement était estimée à 100 quintaux par jour. L'activité de la minoterie, alors contingentée à 27 000 quintaux, cesse en 1960. Le moulin originel, dit moulin à orge, est remis en activité pour la production de farines pour le bétail, au moyen de meules en pierre. Toute activité cesse sur le site du moulin de Carrouge en 1975. Un premier moteur thermique est installé en 1884. En 1918, la minoterie était mise en mouvement par une turbine hydraulique de 40 HP et un moteur annexe à gaz pauvre de même puissance. Cinq paires de cylindres de broyage, quatre paires de cylindres de convertissage, une paire de cylindres de désagréage, un plansichter, deux bluteries centrifugeuses, une bluterie ronde, deux diviseurs (modèle Teisset-Rose et Brault) , une turbine radiale centripète et un moteur à gasoil Bolinders attestés en 1936. Rénovation du matériel de production en 1952, avec passage en pneumatique. Installation en 1954 d'un nouveau moteur thermique (moteur monocylindre à huile lourde Duvant, de Valenciennes).

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1891, daté par source, porte la date, daté par travaux historiques
1892, daté par source
1907, porte la date
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Atelier de fabrication dit moulin à orge (moulin originel) à un étage carré en brique et pan de bois, à toit à longs pans en ardoise. Atelier de fabrication, dit minoterie, à trois étages carrés, en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à longs pans. Logement patronal originel à un étage carré et étage de comble, en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à longs pans en ardoise, augmenté d'un second logement à un étage carré surmonté d'un étage de comble, en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à croupe. Hangar industriel en rez-de-chaussée et comble à surcroît, en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à longs pans et lanterneau en ardoise. Salle des machines, abritant le moteur thermique, en rez-de-chaussée, en brique, à toit en terrasse.

Murscalcaire
brique
enduit
moellon
Toitardoise
Étages3 étages carrés, étage de comble, comble à surcroît
Couverturesterrasse
toit à longs pans
pignon couvert
croupe
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
produite sur place
produite sur place
turbine hydraulique
moteur thermique à combustion interne
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Éléments remarquablesatelier de fabrication, logement patronal, machine énergétique (étudiée dans la base Palissy)

Références documentaires

Périodiques
  • LE FORT, V. L'affaire de Carrouge. La Revue illustrée du Calvados, juillet 1913.

    p. 98

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.