Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à blé dit moulin du Haut ou moulin du Bourg, puis moulin à farine, actuellement maison

Dossier IA14001047 réalisé en 2011

Fiche

Appellationsmoulin du Haut, moulin du Bourg
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, atelier de fabrication, logement
Dénominationsmoulin à blé, moulin à farine
Aire d'étude et cantonCalvados - Falaise-Nord
Hydrographiesruisseau du Val
AdresseCommune : Saint-Germain-Langot
Adresse : 4 chemin du
Moulin du Bourg
Cadastre : 1824 D 114 ; 2014 D2 143

Louis Foubert acquiert en 1809, de Jean Petit et sa fille Marie, sous forme de viager, le moulin du Haut, alors désaffecté. Il demande le 14 février 1840 à le rétablir, ce qui est fait deux ans plus tard. L'autorisation n'est rendue que le 17 juillet 1847 par ordonnance royale, faisant office de règlement. Agrandi en 1884, il est équipé de deux paires de meules, dont une chômant, en 1893. Le moulin passe vers 1912 à Léon Ledoux, qui opère de nouvelles modifications. Selon des sources orales, il aurait servi à produire de l'électricité durant la Première Guerre mondiale. Une nouvelle roue hydraulique par en-dessus de 3,30 m de diamètre sur 1,12 m de large est mise en place en 1976 par le charpentier Bernard Jardin (14, Leffard). A partir de 1991, le moulin ne tourne plus qu'une fois par semaine pour moudre à façon orge, avoine ou maïs. La dernière meunière, Berthe Ledoux, cesse son activité en 1995. Le moulin est remis en route lors d'animations culturelles.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1842, daté par source
1884, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Foubert Louis commanditaire attribution par source

L'atelier de fabrication et le logement adoptent un plan en L. A un étage carré en moellons de schiste sur étage de soubassement surmonté d'un étage de comble, le bâtiment est couvert de toits à longs pans en ardoise. Une roue hydraulique verticale par en-dessus, à augets, est en place. Dans l'atelier de fabrication, sont conservés le mécanisme d'entrainement, une paire de meules dans son archure ainsi qu'une meule dormante.

Mursschiste moellon enduit partiel
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étagesétage de soubassement, étage de comble
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place roue hydraulique verticale
État de conservationétablissement industriel désaffecté, restauré
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 3P 6431. Saint-Germain-Langot. Etat de section. 1824.

  • AD Calvados. 3P 6433. Saint-Germain-Langot. Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties. 1er vol. (1-494). 1824-1913.

    Folios 184, 209.
  • AD Calvados. 3P 6434. Saint-Germain-Langot. Matrice cadastrale des propriétés bâties et non bâties. 2e vol. (495-581). 1824-1913.

    Augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 6436. Saint-Germain-Langot. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1881-1911.

    Cases 54, 62, augmentation/diminution.
  • AD Calvados. 3P 6437. Saint-Germain-Langot. Matrice cadastrale des propriétés bâties. 1911-1933.

    Cases 45, 122.
  • AD Calvados. S 1134. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. S.

    Saint-Germain-Langot. Moulin Foubert.
Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1946_060_061. Plan cadastral napoléonien. Saint-Germain-Langot. Section D2 du Moulin Foulin, Trois Minettes et de la Rivière. 1824.

Périodiques
  • PRINTEMPS, Corinne. Le moulin Ledoux revit ce week-end. Ouest-France, 14-15 septembre 1996.

  • Au moulin, le meunier est une meunière. Les Nouvelles de Falaise, 16 août 1991.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.