Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à blé dit moulin de Cailly, puis filature de coton, puis poulailler

Dossier IA14001036 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue d'ensemble, prise du sud-est.
    Vue d'ensemble, prise du sud-est.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bief de dérivation
    • atelier de fabrication
    • chaufferie
    • cheminée d'usine
    • transformateur
    • logement patronal
    • logement d'ouvriers
Précision dénominationfilature de coton
Appellationsmoulin de Cailly
Destinationspoulailler
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, atelier de fabrication, chaufferie, cheminée d'usine, transformateur, logement patronal, logement d'ouvriers
Dénominationsmoulin à blé, filature
Aire d'étude et cantonCalvados - Thury-Harcourt
Hydrographiesle Noireau
AdresseCommune : Saint-Denis-de-Méré
Lieu-dit : La Filature de Cailly
Cadastre : 1828 D 235 ; 1975 ZH 4 ; 2014 ZH 76

Alfred Collein demande le 31 décembre 1841 à établir une filature de coton à la place de l'ancien moulin à blé de Cailly, acheté l'année précédente aux époux Frémont. Il en supprime les trois roues hydrauliques et équipe un nouveau bâtiment d'une roue de 4,26 m de diamètre sur 3,45 m de large. Incendiée en 1845, l'usine est reconstruite alors qu'elle n'est réglementée que le 19 juillet 1848 par un arrêté rendu par le Président du Conseil. Collein connaît de nombreuses confrontations avec l'administration et les usiniers voisins, qui provoquent des périodes de chômage de l'usine. Le récolement définitif des travaux n'est approuvé qu'en 1861. Employant 115 ouvriers en 1856, la filature compte quatre ans plus tard 6 084 broches, le nombre le plus important de la vallée du Noireau à cette période. Neuf ans plus tard, elle est équipée de deux batteurs, de quarante cardes, de trois réunisseurs, de deux bancs d'étirage, de neuf frotteurs, de seize dévidoirs et de dix-huit métiers mule-jennys, actionnés par 31 ouvriers. Acquise par Octave Douesnel en 1877 et louée au filateur condéen Emile Oliver, elle s'arrête vers 1885. Son activité ne reprend qu'en 1901 suite à son rachat par Olivier, qui en confie la direction à son fils l'année suivante. L'usine emploie alors une cinquantaine d'ouvriers. La production consiste en cotons écrus pour chaîne fabriqués à partir de coton texan, distribués dans le Calvados, l'Eure, l'Orne et le Maine-et-Loire. Elle est réalisée au moyen d'un équipement de marques anglaise et alsacienne - 3 360 broches vers 1901, 3 780 en 1905, puis 4 200 en 1910 - mis en mouvement par deux turbines hydrauliques de 30 CV et une machine à vapeur française de 150 CV. L'établissement passe en 1918 à la société Desurmont et Cie, industriels de Tourcoing (IA59000735), qui l'agrandit en 1931. L'activité cesse en 1958, le site est occupé quelques années après par un élevage avicole, aujourd'hui fermé.

Période(s)Principale : 17e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1ère moitié 20e siècle
Dates1841, daté par source
1845, daté par travaux historiques

Les bâtiments de la filature, en moellons de schiste, sont organisés selon un plan massé. L'atelier de tissage est formé d'une enfilade de huit sheds. La cheminée, dont le sommet est fortement endommagé, et un transformateur sont en place. En fond de parcelle, les logements réunissant trois bâtiments - à trois étages carrés avec encadrement des ouvertures en brique pour le logement patronal, à un étage carré pour les deux autres - sont couverts de toits à longs pans en ardoise.

Mursschiste moellon
brique
Toitardoise
Plansplan massé
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, 3 étages carrés
Couverturesshed
toit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie thermique produite sur place
énergie hydraulique produite sur place turbine hydraulique
État de conservationétablissement industriel désaffecté, mauvais état
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 309 EDT 41/14. Saint-Denis-de-Méré. Réglement d'eau. 1852-1863.

  • AD Calvados. 309 EDT 41/17. Saint-Denis-de-Méré. Usine appartenant au sieur Colein. 1850-1867.

  • AD Calvados. M 8607. Statistiques agricoles, réponse à l'enquête préfectorale du 10 décembre, arrondissements de Bayeux et Falaise. 1806.

  • AD Calvados. M 8632. Statistiques générales de la France, incendies, sinistres agricoles, finances départementales, industrie minérale. 1852-1870.

    Tableau des établissements mettant en oeuvre la laine et le coton. 1869.
  • AD Calvados. M 8636. Commerce et industrie, statistique industrielle. 1856-1861.

  • AD Calvados. S 1132. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. Saint-Denis-de-Méré.

    Moulin de Cailly appartenant au sieur Colein. 1846-1861.
  • AD Calvados. S 1133. Moulins et usines. Arrondissement de Caen. Saint-Denis-de-Méré.

  • AD Calvados. S 12927. Rivière du Noireau.

  • AD Calvados. 3Z 343. Autorisations ou interdictions de construction, plaintes, règlements d'eau, plans. Rivières : le Laizon (1861-1921), le Noireau (1839-1885), le Traînefeuille (1847-1889), le ruisseau de la Porte (1849-1909).

Documents figurés
  • AD Calvados. 3P 1971_152_153. Plan cadastral napoléonien. Saint-Denis-de-Méré. Section D1 de Cailly. [1828].

Bibliographie
  • LEFAIVRE, François. Condé-sur-Noireau et sa communauté de communes. Condé-sur-Noireau : Editions Charles Corlet, 2010. 195 p. ISBN 2-84706-324-4.

  • MINISTERE DE LA GUERRE, COMITE CONSULTATIF D'ACTION ECONOMIQUE DE LA 3e REGION, SOUS-COMITE DU CALVADOS ; SCHEIKEVITCH, Antoine. Enquête sur la situation des industries dans le département du Calvados. Premier volume. Caen : Henri Delesques, Imprimeur-Editeur, 1918. XXI-370 p.

    p. 305.
  • ROLLAND, Francis. Histoire industrielle du Pays de Condé, 1800 – 1968. Condé-sur-Noireau : Editions Charles Corlet, 2010. 594 p. ISBN 2-84706-358-5.

Périodiques
  • DUPRE, Philippe. La région de Condé-sur-Noireau : l'évolution d'un centre cotonnier bas-normand. In Vère, Noireau, Saire : trois vallées industrielles. (Le Pays Bas-Normand, ISSN 0031-3386 ; n°174), 1984. p. 51-86.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.