Logo ={0} - Retour à l'accueil

mine de fer de la Société Monod et Cie, puis de la Société des mines de Barbery, puis de la Société nouvelle des mines de Barbery

Dossier IA00051641 réalisé en 1987

Fiche

Précision dénominationmine de fer
AppellationsMonod et Cie, Société des mines de Barbery, Société nouvelle des mines de Barbery
Parties constituantes non étudiéesfour industriel, atelier de réparation, vestiaire d'usine, voie ferrée, cité ouvrière, logement d'ouvriers, logement de contremaître, logement patronal
Dénominationsmine
Aire d'étude et cantonBretteville-sur-Laize - Bretteville-sur-Laize
Hydrographiesla Laize
AdresseCommune : Saint-Germain-le-Vasson
Lieu-dit : le Livet, Chemin du grès et du fer, rue des Forges
Adresse : Cadastre : 1970 A 170 ; 1970 B 10 à 63 ; 2015 ZH 246 Fours industriels, Les Fontaines, Chemin du Grès et du Fer ; 2015 A 170 Carreau du Livet, La Grande Bruyère ; 2014 B 10, 13, 14, 20, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 35, 36, 37, 38, 41, 42, 49, 50, 67, 68, 69, 70, 85, 86, 87, 88, 95, 96, 97, 98, 100, 101, 102, 103, 104, 105, 106, 107, 108, 109, 111, 112, 113, 114, 115, 116, 117, 122, 126 Cité ouvrière du Livet Logements d'ouvriers : rue Sainte-Barbe, rue des Mineurs, impasse du Levant, rue Jean-de-Livet, 2 ruelle du Couchant Logements de contremaître : rue des Chalets Château du Livet (ayant servi de bureau et du logement du directeur) : rue Jean-de-Livet B 126 ; 2014 ZA 20, 21, 22, 23, 25, 26, 27, 28, 29, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 204, 211 Cité ouvrière des Forges, rue des Forges

La concession des mines de Barbery (325 ha) est accordée par décret du 16 août 1900 à Arnold-Alfred Monod, qui constitue la Société Monod et Compagnie. Son exploitation ne débute que trois ans plus tard avec sa prise en charge par la Société des mines de Barbery. Cette dernière fait édifier un chevalement en bois au carreau des Fontaines sur la commune de Saint-Germain-le-Vasson, relié à la ligne de tramways Caen-Falaise en 1904. Un "coup d'eau" entraîne l'arrêt de l'extraction en 1907. Quatre ans plus tard, la société des mines de Barbery - dont la Gutehoffnungshütte, entreprise allemande d'ingénierie minière située à Oberhausen dans la Ruhr (Allemagne), détient 4/5e des parts - acquiert la concession et relance l'exploitation en août 1912, avec 70 ouvriers dont 15 au fond. Deux fours à griller d'une capacité quotidienne de 80 tonnes sont édifiés aux Fontaines (fin 1912) et un puits de 15 m de profondeur est creusé au-lieu dit le Livet, de l'autre côté de la Laize. Relié par voie ferrée à Urville, ce nouveau carreau est équipé de quatre fours d'une capacité individuelle de 60 à 70 tonnes (début 1914). A la même période, sont construites deux cités ouvrières : l'une aux Forges (16 logements doubles) et l'autre au Livet (31 logements doubles et 4 pavillons pour chefs de service). La société dispose également d'une cantine pour 50 célibataires. Les bureaux et le logement du directeur sont aménagés au Château du Livet. Alors qu'elle emploie environ 150 ouvriers, la société est mise sous séquestre le 10 décembre 1914. La mine est adjugée le 9 janvier 1925 à la Société nouvelle des mines de Barbery, fondée par Edmond Salamon. La mutation est régularisée par décret du 20 mars 1926. Seul le carreau du Livet est alors mis en valeur, celui des Fontaines est occupé par une compagnie de fourniture d'électricité, la SARDE. Face à des difficultés techniques et économiques, la mine est cédée en 1931 à la Société des mines de Soumont et mutée en 1939. Raccordé via une galerie en 1936, le Livet devient un élément secondaire de la mine voisine. ;)

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Principale
Dates1903, daté par travaux historiques
1912, daté par source
1913, daté par source
1914, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Monod Arnold-Alfred propriétaire attribution par source
Personnalité : Société des mines de Barbery propriétaire attribution par source
Personnalité : Société nouvelle des mines de Barbery
Société nouvelle des mines de Barbery
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par source
Personnalité : Société des mines de Soumont propriétaire attribution par source

Des installations édifiées par la Société des mines de Barbery subsistent les fours à griller en briques, situés au lieu-dit les Fontaines, et les cités ouvrières du Livet et des Forges. Implantée en village, la cité des Forges comprend 16 bâtiments doubles, sur sous-sol surmontés d'un étage carré en grès et silex, couverts de toits à longs pans à demi-croupe et à pignons couverts en tuiles mécaniques. La cité du Livet, en écart du village, comprend 31 bâtiments construits sur le même modèle que les Forges. Elle est complétée par 4 logements de contremaîtres, situés rue des Chalets, à un étage carré sur étage de soubassement surmonté d'un étage de comble en appareil mixte (grès, silex, fer) et couverts de toits à longs pans en ardoise.

Mursbrique
grès appareil mixte
silex appareil mixte
fer appareil mixte
Toittuile mécanique, ardoise
Étagesen rez-de-chaussée, sous-sol, 1 étage carré, étage de soubassement, étage de comble
Couverturestoit à longs pans demi-croupe
toit à longs pans pignon couvert
État de conservationétablissement industriel désaffecté, vestiges
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Calvados. 773 EDT 31. Saint-Germain-le-Vasson. Mines de Gouvix, de Barbery, de May-sur-Orne. Elections, commande de charbon, accidents du travail. 1909-1929.

  • AD Calvados. 42J 1. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Statuts de la SMS et extension de la concession. 1900-1959.

    Concessions intéressant la SMN. - Rapport de 1927. Extension de la concession des mines de fer de Barbery demandée par la SMS : correspondance, décret, cahier des charges. Demande d'amodiation de la concession de Perrières par la SMS : note, correspondance, rapport, plan des travaux exécutés dans la concession de Perrières. Demande d'extension de la concession de Soumont et de Barbery par la SMS : étude tectonique, correspondance, plan justifiant la demande d'extension, plan d'ensemble du synclinal de Soumont, dossier de présentation de la géologie du synclinal. 1927-1959.
  • AD Calvados. 42J 7. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Acquisition de la concession de Barbery par la SMS. 1900-1960.

  • AD Calvados. 42J 8. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Acquisition de la concession de Barbery par la SMS. 1933-1937.

  • AD Calvados. 42J 44. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Etudes générales et techniques réalisées par la SMS. Société nouvelle des mines de Barbery. 1911-1936.

  • AD Calvados. 42J 290. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Avancement des chantiers. 1910-1931.

    Avancement mensuel des travaux de Barbery : registre. 1911-1931 Société Nouvelle des Mines de Barbery. - Rapports sur la marche de la mine : plans des chantiers, carte de la concession de Barbery.- Prix de revient mensuels de 1927-1928. Plans cadastraux, plan d'un logement de la Société. 1912-1928.
  • AD Calvados. 42J 292. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Avancement des chantiers. 1919-1933.

    Société Nouvelle des Mines de Barbery. - Avancement des chantiers : rapports d'activité. 1925-1929.
  • AD Calvados. 42J 293. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Barbery. - Avancement des galeries et localisation : calcul des angles et des coordonnées : levés au théodolite (position des chantiers obtenue en surface par triangulation) : registres. 1925.

  • AD Calvados. 42J 551. Fonds de la Société des mines de Soumont (dépôt). Prix de revient des mines de Soumont, Littry, Barbery et Urville. 1930-1985.

    Société Nouvelle des Mines de Barbery. - Prix de revient mensuel, rendement : tableaux récapitulatifs. 1930-1931.
  • AD Calvados. S 23. Mines de fer. Concessions. 1918-1931.

  • AD Calvados. S 24/2. Mines de fer. Concessions.

  • AD Calvados. S 1295. Mines. Demande de concessions de mines de fer. Décision de rejet. 1898-1913.

  • AD Calvados. 4U 33/27. Justice de Paix. Canton de Bretteville-sur-Laize. Actes de sociétés. 1900-1931.

    Société nouvelle des mines de Barbery : déclaration de souscription et de versement, transfert de siège. 1925-1931.
Bibliographie
  • CAUVIN, L. Evaluation et cartographie des aléas mouvements de terrain dans l’emprise des concessions de Cinglais, Barbery, Soumont et Perrières (Calvados), Bassin ferrifère de Normandie. Caen : DRIRE de Basse-Normandie, 2004. 50 p.

  • COMITE POUR LE CENTENAIRE DE LA MINE, 1899-1999, SAINT-GERMAIN-LE-VASSON ; PEREZ, Benjamin. Un siècle d’histoire minière : Saint-Germain-le-Vasson, 1899-1999. Cabourg : Edition des Cahiers du Temps, 1999. [n.p.]. ISBN 2-911855-16-7.

  • MAULDE, Jean (de). Les mines de fer et l'industrie métallurgique dans le département du Calvados : les minières anciennes, les mines actuelles, les concessions du département, historique et développement de la métallurgie, les hauts fourneaux de Caen. Caen : Louis Jouan éditeur, 1916. 267 p.

  • MERIEL, Olivier, PEREZ, Benjamin. Mines de Soumont : un patrimoine, un projet. Saint-Germain-le-Vasson : Association Mémoire de Fer ; Cabourg : Cahiers du Temps, 2000. ISBN 2-911855-28-0.

  • PEREZ, Benjamin. Potigny au siècle des mineurs. Cabourg : Cahiers du temps, 2010. 216 p. ISBN 2-35507-031-0.

Périodiques
  • HEURTEAU, Ch.-E. Note sur le minerai de fer silurien de Basse-Normandie. Annales des mines ou recueil des mémoires sur l’exploitation des mines et sur les sciences et les arts qui s’y rattachent. Dixième série, mémoires, tome XI, 1907. pp 613-668.

  • SAVARY, Didier. Les cités minières dans l’entre-deux-guerres. In Mines de fer et sidérurgie en Basse-Normandie (XIXe-XXe siècle). Annales de Normandie, n°2, juillet-décembre 2010, 60e année. pp. 77-101.

  • Saint-Germain-le-Vasson. Aux mines. Journal de Condé, 2 mars 1913.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Etienne Claire
Etienne Claire , né(e) Steiner

Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Haute-Normandie de 1972 à 1978. Chef du Service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie et chercheur de 1978 à 1988. Chercheur au Service Régional de l'Inventaire de Haute-Normandie de 1988 à 2005, puis chef du dit Service et chercheur de 2005 à 2015. Spécialités : patrimoine rural, patrimoine urbain, patrimoine de la villégiature. Etude fondamentale de l'agglomération du Havre. Publications : Claire Etienne-Steiner.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Dupont Stéphanie
Dupont Stéphanie

Chercheuse l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2010. Spécialités : patrimoine industriel, patrimoine de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.