Logo ={0} - Retour à l'accueil

immeuble

Dossier IA50001472 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsimmeuble
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 37ter rue
Albert Mahieu
Cadastre : 2008 AX 173

La construction de cet immeuble, le long d'une rue alors en pleine mutation depuis le début du siècle, revient à Henri Leroux, médecin établi à Caen, qui indique, dans le registre de déclaration de constructions, avoir fait entreprendre des travaux de démolition et de construction d'un immeuble à usage d'habitations, au 37ter, le 7 mai 1912. Ce dernier abrite dès sa création les bureaux de la Société Générale ainsi qu'un appartement, aux niveaux supérieurs, réservé au directeur de la banque.

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle
Dates1912, daté par source, porte la date
Auteur(s)Auteur : Levavasseur René
Levavasseur René (1881 - 1962)

Source :

Site internet Academic consulté le 08/03/2017, URL : http://fr.academic.ru/dic.nsf/frwiki/1425610.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte signature
Personnalité : Leroux Henri
Leroux Henri

Médecin de profession.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

L'immeuble, doté de deux entrées, l'une sur la rue Albert Mahieu, la seconde sur la rue des Portes, est implanté sur une parcelle oblongue, de forme irrégulière. La façade, en pierre de Caen, comprend un rez-de-chaussée, deux étages nobles et un étage de comble. Le rez-de-chaussée, dont le parement est orné d'un bossage en table, est occupé au centre par une grande arcade en plein cintre, encadrée de chaque côté par deux fenêtres rectangulaires. Les deux étages supérieurs, dont les trois premières travées sont éclairées par une rangée de baies rectangulaires, la quatrième par un oriel, sont réunis par des pilastres d'ordre colossal. L'étage de comble est pourvu de quatre lucarnes couronnées par des frontons brisés, placées dans l'axe des ouvertures des étages précédents.

Murscalcaire pierre de taille
schiste moellon
Toitardoise
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
État de conservationbon état
Techniquesferronnerie
sculpture
Représentationsornement végétal, laurier ornement géométrique chute guirlande pot à feu rose noeud ove cartouche mufle de lion rosace
Précision représentations

La modénature et la décoration, abondante, sont d'inspiration classique comme en témoignent le bossage au rez-de-chaussée, les balustres et les pilastres des niveaux supérieurs ainsi que les frises de denticules, les clefs, les glyphes rudentés, les chutes, guirlandes et pots à feu de la corniche et de l'étage de comble.

Cet immeuble est une des premières réalisations de l'architecte René Levavasseur, auteur à Cherbourg, lors de l'entre-deux-guerres, de l'hôtel Atlantique en 1922 (IA50001627), du magasin Ratti en 1929 (IA50001623) et de la gare Maritime en 1933 (IA50001356). Influencé dans sa conception par l'architecture dite haussmanienne, l'immeuble du 37ter se situe dans une portion de l'ancien quartier intramuros alors en plein développement. Son édification est en effet contemporaine de deux autres édfices aux proportions monumentales situés en bordure de la même rue, l'immeuble du 27, 29 (IA50001476) et l'immeuble du 31 (IA50001473) réalisé par le même architecte.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.