Logo ={0} - Retour à l'accueil

gare de Serqueux

Dossier IA76004130 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationgare de voyageurs
gare de marcahndises
Parties constituantes non étudiéeslogement, voie ferrée, quai, remise ferroviaire, dortoir, atelier de réparation
Dénominationsgare
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Gournay-en-Bray
AdresseCommune : Serqueux
Adresse : place, de le Gare, 1150 route
de Neufchâtel
Cadastre : 2018 AI 193, 194

La gare de Serqueux est le terminus de la ligne Charleval-Serqueux mais contrairement aux autres gares de cette ligne, bâties en 1906 et en 1909 (selon les tronçons), elle est édifiée dès 1866-67 par la Compagnie des chemins de fer du Nord lors de la mise en service de la ligne Amiens-Rouen sur laquelle elle se trouve également. Le raccordement avec la ligne Charleval-Serqueux occasionneront de lourds travaux pour l'aménagement des voies jusqu'en 1912.

La gare de Serqueux constitue un nœud ferroviaire majeur, qui fut éminemment stratégique pendant les deux guerres mondiales. Malgré les nombreux bombardements dont le triage de Serqueux est la cible entre 1940 et 1944, la gare est épargnée de même que les logements chemineaux construits en 1866. Cependant, à l'occasion des travaux sur les voies, son corps central servant d'entrée et de hall d'attente est légèrement modifié avec la mise réalisation d'un fronton triangulaire en remplacement de celui d'origine. Des dortoirs, dédiés au personnel roulant, sont construits dans les années 1950. La gare de Serqueux est toujours en activité et a une fréquentation annuelle moyenne de 78 000 voyageurs.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1866, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Compagnie des chemins de fer du Nord
Compagnie des chemins de fer du Nord
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
auteur commanditaire attribution par source

La gare de Serqueux est un vaste édifice en brique, de plan symétrique et aux façades ordonnancées, comprenant trois corps de bâtiments : un long corps central de 15 travées en rez-de-chaussée (les trois travées centrales traitées de façon monumentales sont couronnées par un fronton triangulaire), prolongé de part et d'autre par deux corps de bâtiment rectangulaires identiques de quatre travées de côté et s'élevant sur un étage. Sur la même parcelle que la gare se trouve un édifice en brique, à usage de logement pour les roulants, composé de deux corps de bâtiments : l'un bâti en longueur sur 10 travées et doté d'un étage, l'autre en rez-de-chaussée de quatre travées.

Mursbrique
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée, élévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
toit à longs pans pignon couvert
Statut de la propriétépropriété d'un établissement public

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Seine-Maritime. Série S. Sous-Série 5 SP : 5 SP 3093. Ligne de de la vallée de l'Andelle au pays de Bray, 1882.

  • AD de Seine-Maritime. Série M. Sous-série 5 M : 5 M 831. Établissements industriels, dangereux et insalubres. Serqueux.

    Plan d'ensemble légendé, 1912.
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.