Logo ={0} - Retour à l'accueil

filature, puis fromagerie industrielle

Dossier IA14000863 réalisé en 1982

Fiche

Précision dénominationfilature de laine
Parties constituantes non étudiéescanal, atelier de fabrication, pièce d'affinage, logement, bureau, magasin industriel, chaufferie, transformateur, cour
Dénominationsfilature, fromagerie industrielle
Aire d'étude et cantonCalvados - Livarot
Hydrographiesl' Orbiquet
AdresseCommune : Orbec
Lieu-dit : La Madeleine
Adresse : 10, 12 rue de
Vimoutiers
Cadastre : 1825 C 410, 411 ; 1983 AE 181, 183, 208

La filature de laine est construite vers 1843 par Pierre Leprêtre sur le site de deux moulins, l'un à blé, l'autre à foulon. Elle consommait 205 000 kg de laine en 1844, 156 000 kg en 1845. L'usine est réglementée le 17 juillet 1847. Les bâtiments, incendiés vers 1887, sont reconstruits vers 1905 par Hyacinthe Godefroy pour les besoins d'une fromagerie affectée à la production de camemberts. Exploitée en 1909 par la S.A. des établissements Godefroy, elle est acquise par la société Lanquetot en 1956. Pierre Lanquetot l'exploite en 1966 avec les usines de Friardel (voir dossier : filature de laine ; usine de passementerie ; fromagerie industrielle) et d'Isigny-sur-Mer (Calvados). La chaîne de production est modernisée en 1982, avec passage d'une production de 30 000 à 80 000 camemberts par jour. L'usine est acquise par le groupe Besnier en 1989. Filature équipée de 15 métiers, dont 7 mécaniques, en 1844, de 1800 broches en 1865, de 600 broches en 1875 et de 1075 broches en 1885. Roue hydraulique et machine à vapeur de 12 chevaux attestées en 1909. Fromages commercialisés sous les marques camemberts des trois fermiers normands, le bon vieux temps, le fameux normand, l'exquis, l'artisan fromager et duc normand. 21 ouvriers en 1844, 16 ouvriers en 1845, 21 ouvriers en 1907, 42 ouvriers en 1917, 138 employés en 1982, 130 employés en 1989, 120 employés en 1993.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Un premier atelier de fabrication (bâtiment originel de la filature, converti en fromagerie) , abritant également les pièces d'affinages, à deux étages carrés surmontés d'un étage de comble, enduit, à toit à longs pans en ciment amiante. Un second atelier (vestiges des anciens bureaux de la fromagerie) à un étage carré enduit, à toit en terrasse en métal. Un premier ensemble de bureaux en rez-de-chaussée, en brique, à toit à longs pans et terrasse en ardoise. Un second ensemble de bureaux en métal, à toit à longs pans en ardoise, ou enduit et à toit en terrasse. Magasin industriel en métal à toit à longs pans en métal. Transformateur en béton aggloméré enduit. Logement situé 62 rue Croix aux Lyonnais, à un étage carré, à toit à croupe en ardoise. Autre logement, au 60 rue Croix aux Lyonnais, à un étage carré surmonté d'un étage de comble, enduit, à toit à croupe en ardoise.

Mursbrique
métal
enduit
béton aggloméré
Toittuile mécanique, ardoise, ciment amiante en couverture, métal en couverture
Étages2 étages carrés, étage de comble
Couverturesterrasse
toit à longs pans
pignon couvert
croupe
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
énergie électrique
produite sur place
produite sur place
achetée
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.