Logo ={0} - Retour à l'accueil

filature de laine, puis laiterie industrielle et fromagerie industrielle Lanquetot

Dossier IA14000899 réalisé en 1982

Fiche

  • Vue prise du sud.
    Vue prise du sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • canal
    • pièce d'affinage
    • chaufferie
    • cheminée d'usine
    • atelier de fabrication
    • logement
    • logement d'ouvriers
    • remise
    • atelier de réparation
    • cour
    • stationnement
Précision dénominationfilature de laine
Appellationsfromagerie Lanquetot
Parties constituantes non étudiéescanal, pièce d'affinage, chaufferie, cheminée d'usine, atelier de fabrication, logement, logement d'ouvriers, remise, atelier de réparation, cour, stationnement
Dénominationsfilature, laiterie industrielle, fromagerie industrielle
Aire d'étude et cantonCalvados - Livarot
Hydrographiesl' Orbiquet
AdresseCommune : Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière
Lieu-dit : Le Fossard
Cadastre : 1825 A 279 ; 1982 AC 79, 80, 83, 85, 86, 103, 138

La filature de laine est établie vers 1830 par Vincent Gilles, à l'emplacement d'un moulin à foulon. Incendiée vers 1847, reconstruite par Juste Perrier, elle est réglementée par arrêtés du 15 novembre 1852 et du 17 novembre 1855. En 1891, les bâtiments sont affectés par Bonière à la production d'acides lactiques et de lactases métalliques, puis transformés, en 1893, en laiterie et fromagerie par Léonce Abaye. L'usine, exploitée en 1900 par la S.N.C. Madame Lanquetot et Charles Lanquetot, produisait en 1913 camemberts et crème de camembert. Elle est agrandie vers 1903, 1950 et 1957. En 1953, la production était de 2 200 000 camemberts et de 551 000 kg d'Edam. Exploitée en 1966 par Maurice Lanquetot, elle devient filiale du groupe Bridel en 1970. En 1989, on y produisait exclusivement des camemberts, à raison de 60 à 70 000 unités par jour. Le groupe Besnier prend une participation dans la gestion de l'usine en 1990. Les bâtiments originels sont désaffectées au profit d'un atelier moderne, construit sur la parcelle 138. L'usine produit actuellement camemberts, crème fraîche, beurre frais et beurre pasteurisé. Machines à vapeurs installées en 1857 et 1863. Moteur à gaz pauvre pour l'éclairage des ateliers installé en 1866. Filature équipée de 1000 broches en 1865, de 1300 broches en 1875 et de 1380 broches en 1880. Fromages commercialisés sous les marques Les Alliées, L'Excellent, et Le Père Jérôme. 40 ouvriers en 1917, 180 ouvriers en 1953, 103 employés en 1989.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s)Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Pièce d'affinage (1) à un étage carré surmonté d'un étage de comble, en silex enduit, à toit à longs pans en ardoise. Pièce d'affinage (2) à deux étages carrés surmontés d'un étage de comble, en silex, brique et enduit partiel, à toit à longs pans en ardoise. Chaufferie en béton, à toit en terrasse avec lanterneau. Cheminée d'usine arasée, en brique. Nouveaux ateliers de fabrication en rez-de-chaussée, en brique ou métal, à toits à longs pans en ardoise, tôle ondulée ou métal. Logement à un étage carré surmonté d'un étage de comble, sur étage de soubassement, en brique, à toit à croupe en ardoise. Un premier logement d'ouvriers (situé section AC, parcelles 14 et 15) à un étage carré en brique et enduit, à toit à longs pans en ardoise. Un second logement d'ouvriers (situé section AC, parcelle 56) , à un étage carré surmonté d'un étage de comble en moellons de calcaire enduits et brique, à toit à longs pans en ardoise. Deux remises en brique et à toits à longs pans, l'une couverte d'ardoise, l'autre de tôle ondulée. Atelier de réparation en métal, à toit en terrasse.

Mursbrique
silex
calcaire
métal
béton
enduit
enduit partiel
moellon
Toitardoise, tôle ondulée, métal en couverture
Étages2 étages carrés, étage de comble, étage de soubassement
Couverturesterrasse
toit à longs pans
pignon couvert
croupe
lanterneau
Énergiesénergie hydraulique
énergie thermique
produite sur place
produite sur place
Statut de la propriétépropriété privée
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Lecherbonnier Yannick
Lecherbonnier Yannick

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1982 à 2001. Spécialité : patrimoine industriel. Chef du service Régional de l'Inventaire de Basse-Normandie de 2001 à 2016, puis de Normandie jusqu'en 2018.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.