Logo ={0} - Retour à l'accueil

établissement administratif dit hôtel de la Majorité

Dossier IA50001388 réalisé en 2006

Fiche

Appellationshôtel de la Majorité
Parties constituantes non étudiéescour, jardin
Dénominationsétablissement administratif
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : place
Bruat
Cadastre : 2008 BK non-cadastré ; domaine public

La création d'un hôtel dit de la Majorité, lieu de résidence du Major général, commandant suprême du port, est entérinée le 26 septembre 1843 par décision ministérielle. Edifié entre 1844 et 1848, sous la direction des ingénieurs des Ponts et Chaussées, Félix-Jean-Baptiste-Joseph Reibell, directeur des Travaux hydrauliques et Brosselin, le bâtiment abrite entre le second Empire et la Seconde Guerre mondiale plusieurs services dont les tribunaux maritimes, le conseil de guerre et la bibliothèque dans l'aile ouest, le service des cartes et plans dans le bâtiment central, la direction des Travaux hydrauliques dans l'aile est. Implanté à l'ouest de la place Bruat et de la porte du Midi, à quelques mètres de l'entrée principale du port située entre les bastions 7 et 8, il constitue, selon les témoins de l'époque, un lieu de passage obligé pour tous les étrangers souhaitant effectuer la visite du port militaire, excepté pour ceux qui sont accompagnés par un officier en tenue. Epargné par l'incendie de l'arsenal en juin 1944, l'ancien hôtel abrite exclusivement la direction des Travaux maritimes.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1844, daté par source
Auteur(s)Auteur : Brosselin Gustave Pierre
Brosselin Gustave Pierre (1832 - )

Date de retraite : 1902.

Source : Archives nationales de France consulté le 5 octobre 2017, Ministère des travaux publics, Ingénieurs des Ponts-et-Chaussées (1748-1932), Inventaire-index (F/14/11466), URL : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/edi/sm/sm_pdf/F14%20Ingenieurs%20Ponts.pdf


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur civil attribution par source
Auteur : Reibell Félix Jean-Baptiste Joseph
Reibell Félix Jean-Baptiste Joseph (1795 - 1867)

Sources :

Archives nationales de France consulté le 6 octobre 2017, Ministère des travaux publics, Ingénieurs des Ponts-et-Chaussées (1748-1932), Inventaire-index, cote : F/14/2310/2, URL : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/edi/sm/sm_pdf/F14%20Ingenieurs%20Ponts.pdf.

Site internet Wikipedia consulté le 6 octobre 2017, URL : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Jean-Baptiste_Joseph_Reibell.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur civil attribution par source

L'ancien hôtel de la Majorité est un édifice de plan en U, dont les terrains, occupés par un vaste jardin, sont délimités par un mur de clôture et un portail d'entrée. Le bâtiment, parfaitement symétrique, est doté d'un rez-de-chaussée, rythmé sur tout le pourtour par une série de fenêtres en plein cintre, et d'un premier étage, éclairé par des fenêtres rectangulaires. La façade principale, d'une longueur de 50 mètres, est occupée au rez-de-chaussée par trois portes d'entrée, surmontées par un entablement. L'ornementation et la modénature, inspirées par l'architecture de la Renaissance, sont typiques du style Louis-Philippe.

Mursgranite pierre de taille
schiste moellon enduit
Toitardoise
Plansplan régulier en U
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier intérieur : escalier droit cage ouverte
État de conservationbon état
Techniquesferronnerie

L'ancien hôtel de la Majorité est l'un des deux seuls bâtiments administratifs de l'arsenal à avoir survécu aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale aux côtés du Commissariat à la Marine, également bâti, à partir de 1852, par l'ingénieur Brosselin dans un style assez similaire (IA50001392).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.