Logo ={0} - Retour à l'accueil

château de Honguemare

Dossier IA00018629 réalisé en 2018

Fiche

Appellationsd'Honguemare
Parties constituantes non étudiéesjardin, colombier, écurie, four à pain
Dénominationschâteau
Aire d'étude et cantonPays du Roumois - Routot
AdresseCommune : Honguemare-Guenouville
Lieu-dit : Le village
Adresse : rue
du village
Cadastre : 2018 ZC 42 ; 43 château et colombier ; 2018 ZC 38 four à pain ; 2018 ZC 45 fabrique ; 1826 B 29, 30, 32 cadastre napoléonien de Honguemare

Le château initial, attesté au 14e siècle, fut incendié pendant la guerre de Cent Ans, puis détruit lors des guerres de Religion vers 1562. La construction de l'édifice actuel débute en 1623 (date portée sur une pierre de la cave, au levant). A cette époque, le château a plutôt l'aspect d'un manoir normand. Il appartient à la famille Toustain-Frontebosc jusqu'en 1682, date à laquelle les terres et la seigneurie de Honguemare sont mises en vente judiciaire. Le domaine revient alors au marquis de Bernières, également propriétaire du château de La Rivière Bourdet à Quevillon (Seine-Maritime) avant de passer par alliance à la famille Du Moustier. Il est acheté par Martin Le Boucher, bourgeois rouennais, à la fin du 18e siècle. Sa fille le transmet par son mariage à M. Barthélémy le Couteulx de la Noraye, dernier seigneur de Honguemare avant la Révolution française. Le château est à nouveau vendu en 1832, à madame Duval-Ledoux, puis il passe entre les mains des familles Chastellain, Thuillier et Vaudour.

Le photographe Alphonse Delaunay (1827-1906), marié à Marie Chastellain en 1859, a effectué ses premières prises de vue dans le parc du château de Honguemare, au sein duquel il avait monté une véritable installation photographique. Il réalise à cette époque toute une série de portraits, dont ceux de nombreux membres des familles Duval et Chastellain, des notables locaux comme l'abbé Sorignet, curé de Honguemare.

Période(s)Principale : 1er quart 17e siècle , porte la date
Secondaire : 19e siècle , daté par source
Dates1623, porte la date
1682, daté par travaux historiques
1832, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Toustain-Frontebosc Robert
Toustain-Frontebosc Robert

Au milieu du XVe siècle, la famille Toustain, qui détient la seigneurie de Honguemare (Honguemare-Guenouville, Eure), s'allie aux Frontebosc, propriétaires du château d’Hautonne à Bosgouet (Eure). Alors qu’éclatent les guerres de Religion, Adrien Toustain de Frontebosc se voit confier par le roi de France, le commandement « des gens de guerre au pays du Roumois ». L’ancien logis seigneurial est détruit autour de 1562 par les Huguenots ayant pris pour cible les membres de cette famille restés fidèles au roi de France. Robert Toustain entreprend en 1623 la reconstruction du château de Honguemare.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source
Personnalité : Delaunay Alphonse
Delaunay Alphonse (1827 - 1906)

Le photographe Alphonse Delaunay, marié à Marie Chastellain en 1859, a effectué ses premières prises de vue dans le parc du château de Honguemare, au sein duquel il avait monté une véritable installation photographique. Il réalise toute une galerie de personnages, dont de nombreux membres des familles Duval et Chastellain, des notables locaux comme l'abbé Sorignet, curé de Honguemare. Il se met lui-même en scène dans des autoportraits et réalise une série de natures mortes et de scènes de la vie quotidienne. Une bonne partie de ces photographies ont été classées dans un album composé sur Honguemare en 1862. L'ensemble du fonds du photographe, comprenant une importante collection de négatifs de verre au collodion, a été vendu à l'hôtel des ventes de Drouot en 2013.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre attribution par travaux historiques
Personnalité : Maignard Gilles-Henri , dit(e)
Maignard Gilles-Henri , né(e) 1683 , dit(e) (1734 - )

En ne plus faire qu’une seule terre, sous le nom de marquisat de Bernières, en faveur de haut et puissant seigneur Etienne Maignart.Charles Etienne Maignart, de Bernières, conseiller du roi et propriétaire du château de La Rivière Bourdet à Quevillon, qui achète la seigneurieigneur Étienne Maignart. Celui-ci était conseiller du roi et possédait le château de La Rivière Bourdet à Quevillon. Il achète la seigneurie de Honguemare en 1682.

Gilles Henri Maignard de Bernières (1683-1734), son cousin germain, fut chevalier, seigneur de Bautot, Tonneville, Antigny, Malmains, du Moustier et de Pouchy-sur-Oise, hérite du titre marquisat et devient seigneur de Bernières, Honguemare et de La Rivière-Bourdet. Ayant épousé Marguerite Magdeleine du Moustier en 1708, il meurt sans descendance.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par travaux historiques
Personnalité : Le Boucher Martin
Le Boucher Martin (1686 - 1761)

Martin Le Boucher, né en 1686 et mort le 29 juillet 1761 à Honguemare est répertorié le 18/08/1759 comme négociant à Rouen, demeurant paroisse Saint-Eloy et seigneur de Honguemare.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par travaux historiques
Personnalité : Le Couteulx de La Noraye Thomas-Barthélemy
Le Couteulx de La Noraye Thomas-Barthélemy (1714 - 1791)

La famille Le Couteulx, ancienne et honorable famille de banquiers établie à Rouen vers 1712, fut anoblie par lettres patentes du mois de janvier 1756 "pour avoir exercé depuis plus de trois siècles, sans interruption, le commerce maritime en gros, tant dans notre royaume que chez les Nations les plus anciennes" et pour avoir fourni des "sujets distingués dans les juridictions consulaires de Paris et de Rouen". La Noraye vient du nom d'une ferme située à l'ouest de Saint-Just près de Vernon.

Thomas-Barthélemy Le Couteulx (né le 28 février 1714 à Rouen) est le fils du négociant Barthélémy Le Couteulx de La Noraye, juge-consul de Rouen, et de Marie-Anne Bouette. Il est d’abord conseiller au Parlement de Normandie et devient, en 1767, premier président de la Chambre des comptes, aides et finances de Normandie jusqu'à la suppression de cette juridiction en 1790. Conseiller du roi, il est aussi seigneur de Farceaux, Susay, Neuville et comte de Fresnelles. Ayant hérité du château de Honguemare, il en est le dernier seigneur avant la Révolution. Il possède également un hôtel particulier à Rouen, rue de l'épicerie, paroisse Saint-Denis. Il épouse Marie Catherine Garnier, fille du négociant Philippe Nicolas Garnier et de Marie-Anne Daru Drevet du Plantier. Son fils Jean-Barthélémy Le Couteulx de Canteleu est parmi les fondateurs de la Banque de France dont il fut nommé régent par Bonaparte ; sa fille Marie Louise Aimée Le Couteulx de La Noraye épouse son cousin maire de Rouen Antoine Le Couteulx de Verclives. Il meurt en 1791 au château de Farceaux (détruit), autrefois situé entre les Andelys et Etrepagny (Eure).

Son portrait a été dessiné par Jean Lemoine, est conservé dans les collections de la bibliothèque municipale de Rouen.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre attribution par travaux historiques
Personnalité : Duval Françoise Éléonore
Duval Françoise Éléonore , né(e) Ledoux

Françoise Éléonore Ledoux, veuve de monsieur François Duval et châtelaine de Honguemare


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire attribution par source

Château

Au moment de sa reconstruction dans la première moitié du 17e siècle, le château ne possède qu'un corps unique, flanqué de deux tourelles d'angles cylindriques. Le rez-de chaussée allie brique et chaînage de pierre calcaire sur un soubassement en pierre de taille. L'étage et les tourelles sont édifiées en pan de bois et hourdis brique. La demeure comporte cinq travées, les trois travées centrales sont surmontées d’un fronton triangulaire percé d’un oculus. Vers 1820, un enduit fausse pierre camoufle l'intégralité des façades. Deux colonnes et une voûte en plein cintre apparaissent sur l'entrée de la façade ouest, où des portes-fenêtres prennent la place des fenêtres du salon (entre 1832 et 1860). Un fronton triangulaire est posé en façade est. Entre 1884 et 1886, deux grands pavillons latéraux sont ajoutés.

Vers 1990, des travaux sont entrepris afin de permettre à l'édifice de recouvrer une partie de son aspect primitif. Les enduits sont retirés, le pan de bois restauré, la brique et les pierres de taille sont à nouveau apparents.

Éléments anciens en place entre les années 1980 et 2018

Écuries communs : brique, daté 185 X ?

Étable : brique et silex, fin du 19e siècle.

Colombier circulaire de 29 mètres de circonférence, 12,5 m. de haut, brique et pierre calcaire (chaînages, corniche, consoles), décor losangé de briques vernissées, toit en poivrière surmonté d'un lanternon et percé de trois lucarnes. Porte encadrée d'un parement de pierre, linteau orné d'un cœur. 1ère moitié 17e siècle. Le colombier était encore complet en 1940 et possédait 2 à 3000 boulins d'argile. En péril en 2018 (toiture et charpente endommagées).

Four à pain en silex et parement de pierre, toit au pans très accentués.

Ecce Homo autrefois situé dans le vallon d'Honguemare, (cf lieu-dit ECCE HOMO). Brisé, il a été restauré vers 1860 avant d'être à nouveau dégradé. Il ne subsiste de la partie sculptée originelle que la la partie inférieure du poteau, une partie du corps du Christ et l'inscription "pro aris et focis". Les armes des Toustain ne sont plus visibles sur la base.

Édicule dit Maison Rustique. Bâtiment réalisé en fûts de bois non équarris, évoquant un temple classique (colonnes, fronton...). 1er quart 20e siècle ?

Éléments disparus en 2018

jardin d'agrément et jardin potager du château : situé à l'ouest du domaine, le jardin d'agrément comportait un parterre coupé de deux allées formant croix en son centre. L'un des espaces était agrémenté d'un bassin rectangulaire. Modifié en jardin anglais entre 1830 et 1860, il a aujourd'hui totalement disparu. Plus au nord, le potager était clos sur sa limite ouest d'une remise formant muret.

Mursbrique
bois pan de bois
pierre pierre de taille
Toitardoise
Plansplan régulier
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans
toit conique
Escaliersescalier dans-oeuvre
État de conservationmauvais état
Techniquessculpture
Représentationspersonnage biblique ecce homo armoiries
Précision représentations

Le Sacrifice d'Abraham, bas relief en pierre figure en haut de l'escalier du château (200 x 100 cm).

Statut de la propriétépropriété d'une personne privée, en vente en 2018
Intérêt de l'œuvreà signaler, intérêt botanique
Éléments remarquableschâteau
Sites de protectionparc naturel régional

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. 3PL/971/1 à 6. Cadastre napoléonien de Honguemare, décembre 1826.

    Section B, 1ère feuille
  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3P6 426 : état des sections de Honguemare (1827).

  • AD Eure. Série P ; Sous-série 3 P : 3P7 555 : matrices cadastrales de Honguemare (1829-1915).

Bibliographie
  • TOUSTAIN-RICHEBOURG, Charles-Gaspard. Généalogie de la famille Toustain, 1799

  • MOLKHOU Pierre. Honguemare-Guenouville, Les architectes du temps, collection Histoire et municipalités, imprimerie B. Genty, 1996, 24 p.

  • BEAUMONT Franck, SEYDOUX Philippe. Gentilhommières des pays de l'Eure, éditions de la Morande, 468 p, 2002

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Chéron Philippe
Chéron Philippe (1966 - not dead)

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, fortifications du mur de l'Atlantique, patrimoine commémoratif.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Benoit-Cattin Renaud
Benoit-Cattin Renaud

Chercheur de l'Inventaire général Haute-Normandie, 1978-1990


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.