Logo ={0} - Retour à l'accueil

caserne Brière-de-l'Isle

Dossier IA50001398 réalisé en 2006

Fiche

AppellationsBrière-de-l'Isle
Dénominationscaserne
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : rue des
Casernes
Cadastre : 2008 BK non-cadastré ; domaine public

La construction par le directeur des Travaux hydrauliques Félix-Jean-Baptiste-Joseph Reibell, de la caserne Brière-de-l'Isle, établissement réservé au corps de l'infanterie de marine, débute en 1843 et s'achève en 1848. Forte d'une capacité d'accueil de 460 hommes, à raison de 36 individus par chambre, la caserne principale, occupée depuis la fin du XIXe siècle par le premier régiment d'infanterie coloniale, disparaît dans un incendie le 18 juin 1940 lors de l'occupation de l'arsenal par les troupes allemandes. Le pavillon destiné aux bureaux de l'administration, à l'école, et à l'infirmerie régimentaire, disposé parallèlement à l'ancienne rue des Casernes, est le seul bâtiment à avoir subsisté.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1843, daté par source
Auteur(s)Auteur : Reibell Félix Jean-Baptiste Joseph
Reibell Félix Jean-Baptiste Joseph (1795 - 1867)

Sources :

Archives nationales de France consulté le 6 octobre 2017, Ministère des travaux publics, Ingénieurs des Ponts-et-Chaussées (1748-1932), Inventaire-index, cote : F/14/2310/2, URL : http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/edi/sm/sm_pdf/F14%20Ingenieurs%20Ponts.pdf.

Site internet Wikipedia consulté le 6 octobre 2017, URL : https://fr.wikipedia.org/wiki/F%C3%A9lix_Jean-Baptiste_Joseph_Reibell.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur civil attribution par source

L'ancienne caserne principale était un bâtiment de plan rectangulaire, disposé perpendiculairement à la rue des Casernes. Bâti sur caves, ce dernier était doté d'un rez-de-chaussée réservé au rangement des accessoires et de deux étages surmontés par des combles destinés aux sous-officiers. Contrairement à ses homologues de la guerre, les casernes Proteau et Rochambeau, dont les étages supérieurs étaient voûtés à l'épreuve des bombes, la caserne de l'infanterie de marine ne comportait que de simples planchers assurant la division entre les niveaux et une toiture en charpente. Le pavillon réservé aux bureaux de l'administration est la reproduction, à échelle réduite, de la caserne principale.

Murscalcaire pierre de taille
granite pierre de taille
schiste moellon enduit
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étages2 étages carrés
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à deux pans
État de conservationvestiges
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.