Logo ={0} - Retour à l'accueil
arsenal

bateau de combat dit le Henri IV

Dossier IM50000725 réalisé en 2006

Fiche

Dénominationsbateau de combat
AppellationsHenri IV
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville

La construction du Henri IV, conçu par Dupuy de Lôme sur les plans de l'architecte naval Louis-Emile Bertin, est assurée par les ingénieurs Romazzotti et Moissenet. Le navire est mis sur cale le 15 juillet 1897 et lancé le 23 août 1899. De 1903, date de sa mise en service, à 1909, le Henri IV appartient à l'Escadre du Nord stationnée à Brest. De 1909 à 1914 il rejoint l'escadre de la Méditerranée basée à Toulon. Actif lors des opérations navales en Turquie et au Liban, il défend lors de la Première Guerre mondiale en 1916 les approches du canal de Suez, puis participe au débarquement des Dardanelles. Désarmé à Toulon, il est vendu pour démolition le 22 juin 1912.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1897
Auteur(s)Auteur : Dupuy de Lôme Stanislas Charles Henri Laurent
Dupuy de Lôme Stanislas Charles Henri Laurent (1816 - 1885)

Né au château de Soye à Plœmeur, près de Lorient (Morbihan) le 15 octobre 1816 et mort à Paris le 1er février 1885.

Sources :

Site internet des Archives départementales du Morbihan, consulté le 28 novembre 2017, URL : http://www.archives.morbihan.fr/voyagez-dans-le-temps/un-constructeur-de-genie/.

Site internet Wikipédia, URL : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Dupuy_de_L%C3%B4me.

Site internet du Musée national de la Marine, Paris, URL : http://www.musee-marine.fr/content/la-gloire.

Site internet la Jaune et la Rouge, revue mensuelle de l'association des anciens élèves et diplômés de l'école, URL : http://www.lajauneetlarouge.com/article/henri-dupuy-de-lome-1835-renaissance-en-3d#.Wh2CNXqW_-U.

Site internet de la BNF, URL : http://data.bnf.fr/15354812/laurent_dupuy_de_lome/.

Site internet du Ministère de la culture, base Leonore, URL : http://www.culture.gouv.fr/public/mistral/leonore_fr?ACTION=CHERCHER&FIELD_1=NOM&VALUE_1=DUPUY%20DE%20LOME.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur
Auteur : Romazzotti Gaston
Romazzotti Gaston (1855 - 1915)

Né le 26 juillet 1855 à Molsheim (Bas-Rhin) et décédé le 18 septembre 1915 à Paris 16e (Seine). Fils de Paul Romazzotti employé de fabrique et de Marie Clarisse Gorsse. Neveu de Gustave Zédé, ingénieur du Génie maritime à l’origine de la conception de nombreux navires de la Royale, dont plusieurs sous-marins. 1er novembre 1874 : entrée à l'École polytechnique (son fils, Marie Edouard Joseph a également intégré l'X). 1er octobre 1876 : admis dans le service du Génie maritime. Sous-ingénieur de 3ème classe le 21 novembre 1878. Affecté à Toulon en 1878, il s'attache à la construction du sous-marin "Gymnote", premier bâtiment de ce type qui ait réussi à naviguer en plongée. Sous-ingénieur de 1ère et 2ème classe le 23 novembre 1880. Au 1er janvier 1881, en poste au port Cherboug puis, au 1er janvier 1886, au port Toulon (service à terre des constructions navales). Ingénieur en chef de 2ème classe (nouvelle dénomination) le 8 octobre 1889. Chevalier de la Légion d'honneur le 6 mai 1890. 1er janvier 1892 : Paris, nommé Secrétaire du Conseil des travaux de la Marine le 26 janvier 1891; membre de la Commission mixte des travaux publics à compter du 1er janvier 1894. Le 11 novembre 1895, en service à la Sous-direction des constructions navales à Toulon. Ingénieur en chef de 1ère classe le 20 septembre 1896. Le 4 novembre 1896, Chef de la 2ème Section (constructions neuves et premier armement) de la Direction des constructions navales à Cherbourg. Officier de la Légion d'honneur le 24 décembre 1899. Le 14 septembre 1900, Sous-directeur des constructions navales du 1er arrondissement maritime à Cherbourg. Idem au 1er janvier 1904. Directeur du Génie maritime le 1er mai 1905, équivalent d’Ingénieur Général de 2ème classe. Directeur des forges de La Chaussade à Guérigny (Nièvre) le 17 juin 1905. Idem au 1er janvier 1909. Le 15 novembre 1909, Directeur des constructions navales du 2ème arrondissement maritime à Brest. Idem au 1er janvier 1912. En 1912, Directeur central des constructions navales au Ministère de la Marine à Paris. Commandeur de la Légion d'Honneur le 31 décembre 1912. Au 1er janvier 1915, mêmes fonctions à Paris. Nommé Inspecteur général de 1ère classe du Génie maritime lors de son passage en 2ème section, il décède à Paris en 1915. Officier de l’Instruction Publique.

Note polytechnique : Ingénieur général du Génie maritime, il construit un vrai sous-marin de guerre baptisé "GUSTAVE-ZÉDÉ"; bâtiment de 250 t. qui au cours d'un exercice réussit à torpiller le cuirassé "MAGENTA" en marche à 10 nœuds. Avec lui le sous-marin était devenu un instrument de combat.

Sources consultées le 29 novembre 2017 :

Site internet Ministère de la culture, base Leonore, URL : http://www.culture.gouv.fr/LH/LH191/PG/FRDAFAN83_OL2377008V001.htm.

Site internet de la Bibliothèque centrale de l’École Polytechnique (BCX), base Familles polytechniciennes, URL : https://bibli-aleph.polytechnique.fr/F/U1M89K3EMGPAHLEH5T2CCNRXG2D53EGHDJE9XUYTRM48LTYEFH-13565?func=find-b&request=Romazzotti&find_code=WPE&adjacent=N&x=0&y=0&local_base=bcxc2.

site internet Musée des étoiles, URL : http://museedesetoiles.fr/piece/ingenieur-general-marine-romazzotti-2/.

site internet École navale traditions, URL : http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_romazzotti_gaston.htm.

Site internet WikiManche, URL : https://www.wikimanche.fr/Gaston_Romazzotti.

Autres sources :

Philippe Krebs, L'ingénieur Krebs (1850-1935 ou comment traduire le fluide électrique. Artefact, n°1, 2015 hors-série sur Histoire des mobilités électriques (XIXe-XXIe siècles) : puissance, résistances et tensions. (numérisé par Google)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur
Auteur : Moissenet Louis-Joseph
Moissenet Louis-Joseph (1864 - 1900)

Né le 29 juillet 1864 à Paris, de Vivant Léon Moissenet (1831-1906) ingénieur en chef des Mines et de Eugénie Alexandrine Beugnot, et mort prématurément en 1900. 1882 : entrée à l’École Polytechnique (tout comme son frère Jean Vincent Léon (1860-1937) admis dans le service des Ponts et Chaussées). 15 octobre 1884 : admis au service du Génie maritime.

Auteur d'un ouvrage en 1896 intitulé Architecture et construction d'un yacht, 271 p.

Sources consultées le 29 novembre 2017 :

Site internet de la Bibliothèque centrale de l’École Polytechnique, base Famille polytechniciennes, URL : https://bibli-aleph.polytechnique.fr/F/GL7FT5NV1RUR9DD7HT8N4646VQN9TTC2EKLSI36L71DP4JHAYL-15290?func=find-b&request=Moissenet&find_code=WPE&adjacent=N&x=0&y=0&local_base=bcxc2.

Marine et modélisme d'arsenal : la bibliothèque, 2011, URL : http://b.rimlinger.free.fr/documents/bibliotheque.pdf.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur attribution par source
Auteur : Bertin Louis-Emile
Bertin Louis-Emile (1840 - 1924)

Sources :

Site internet Wikipédia, consulté le 29 novembre 2017, URL : https://fr.wikipedia.org/wiki/Louis-%C3%89mile_Bertin.

Hervé Bernard, L'ingénieur général de 1ère classe du Génie maritime, Louis Emile Bertin 1840-1924, créateur de la marine militaire moderne du Japon, [s. d.], URL : http://ecole.nav.traditions.free.fr/pdf/bertin_bio_france_japon.pdf (site internet École navale traditions)

Togari, Louis-Emile Bertin, son rôle dans la création de la marine japonaise, Paris, 1935, URL : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k8510652.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte naval attribution par source

Le Henri IV est un cuirassé doté d'une machine de 2000 CV capable de filer à une vitesse de 17,29 nœuds. Son poids total, exceptionnel pour l'époque, est de 9000 tonnes. D'un tirant d'eau de 6,50 à l'avant et 7,50 à l'arrière, il est armé après sa mise en service de deux canons de 274 mm en deux tourelles fermées, de 7 canons de 138 mm, de 12 canons de 47 mm à tir rapide, de deux canons de 37 mm et de 2 tubes sous-marins lance torpilles de 450.

Catégoriespatrimoine maritime
Matériauxacier
État de conservationoeuvre détruite
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.