Logo ={0} - Retour à l'accueil
arsenal

bateau de combat dit le Darien

Dossier IM50000488 réalisé en 2006
Dénominationsbateau de combat
Appellationsle Darien
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville

Mis sur cale le 11 août 1841 et lancé à Chantereyne le 6 février 1842, Le Darien, oeuvre de l'ingénieur Besuchet, est une frégate à vapeur à usage militaire, dont la particularité est d'avoir été mise à la disposition en 1847 de la compagnie Hérout & De Handel, chargée d'assurer la desserte de la ligne Le Havre New-York, avec escale à Cherbourg, comme le prévoyait alors la loi du 18 juin 1840 sur la navigation transatlantique. Le port du Havre n'ayant pas encore les équipements nécessaires pour assurer convenablement l'inauguration de la nouvelle ligne, c'est de Cherbourg que le Darien, rebaptisé alors Missouri, appareille pour la première fois afin d'assurer l'acheminement des voyageurs vers le Nouveau monde. En 1848, en raison de l'échec commercial de l'entreprise, le bateau est néanmoins rendu à la Marine qui l'utilise, dès l'année suivante, pour assurer l'acheminement des insurgés de 1848 vers Belle-Ile. En 1850 le navire effectue des transports sur l'Algérie et l'Italie. De 1854 à 1856, il effectue des voyages en Mer Noire, pendant la guerre de Crimée. Le 9 juin 1859, il se rend à Toulon avec à son bord des prisonniers autrichiens. En 1862, il est mis en réserve de 3e catégorie et rentre à Cherbourg. La même année il effectue plusieurs voyages au Mexique, dans les Antilles, à la Havane, à Vera Cruz, et aux Bermudes, avant de rentrer à Brest et Lorient avec des prisonniers mexicains et d'être de nouveau mis en réserve en 1863. En 1864, il retourne au Mexique, à l'entrée du Rio Bravo, puis à la Vera Cruz et Oran pour y prendre le prince Bonaparte, capitaine du régiment étranger. Le 6 février 1868 il est mis en réserve à Toulon, rayé le 15 juillet 1869, et démoli à Brest en 1870.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Basse-Normandie, 50, Cherbourg-Octeville
Auteur(s)Auteur : Besuchet Anne-François-Joseph
Besuchet Anne-François-Joseph (1790 - après 1843)

Né le 23 décembre 1790 à Salins (Jura). 1825 : sous-ingénieur à la direction des constructions navales de Toulon. 1er janvier 1826 : sous-ingénieur de 1ère classe. 1er juillet 1834 : ingénieur de 2e classe. 3 octobre 1842 : ingénieur de 1ère classe. 1843 : retraite.

Sources consultées le 22 novembre 2017 :

Annales maritimes et coloniales, Paris : Imprimerie royale, 1825, p. 139, URL : cans.library.utoronto.ca/pdf/7/22/tablemthodique24pari/tablemthodique24pari.pdf.

Annales maritimes et coloniales, Paris, imprimerie royale, 1833 ; id., 1838. (numérisé par Archives.org)

Bulletin des lois du royaume de France, IXe série, règne de Louis-Philippe roi des Français, Paris : imprimerie royale, février 1744, t. XXIV, p. 334. (numérisé par Google)

La Presse, 3 octobre 1842, URL : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k428990c/texteBrut.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur
Auteur : Hérout & De Handel Compagnie maritime
Hérout & De Handel Compagnie maritime (1847 - 1848)

Hérout & De Handel est une compagnie maritime créée en 1847, par deux armateurs havrais Antoine Hérout et François de Handel, pour "assurer une liaison maritime régulière par paquebots à vapeur entre Le Havre et New York. Sous contrat avec l'Etat, elle reçoit comme subvention en nature quatre bâtiments appartenant à la marine, le Canada, le Christophe Colomb, le Darien et l'Ulloa. Ils sont rebaptisés Missouri, New York, Philadelphie et Union. Ces navires à vocation mixte civile et militaire sont peu rapides et sujets à de nombreuses avaries, ils ne font que neuf voyages entre juin 1847 et février 1848, époque de la faillite d'Hérout & De Handel."

Extrait de Franck Treviso, Les relations par paquebots à vapeur entre Le Havre et les Etats-Unis juin 1847 - mars 1857, conférence du 6 décembre 2014 faite à l'Académie de philatélie, consultée le 27 novembre 2017, URL : http://www.academiedephilatelie.fr/images_contenu/source/conf_frt_1412.pdf.

Autres sources :

Journal du Palais : lois, ordonnances, règlements et instructions d'intérêt général, Paris : F.-F. Patris, 1845, p. 476. (numérisé par Google). Loi du 25 avril 1847 relative à l'établissement d'un service de paquebots à vapeur entre Le Havre et New York avec annexée la convention passée entre le ministère des finances et la société en date du 29 janvier 1847.

Bruno Marnot, Les ports du littoral normand sous le Second Empire. In Morny et l'invention de Deauville, Armand Colin, 2010. (numérisé par Google)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur attribution par source
Personnalité : Louis-Philippe
Louis-Philippe (1773 - 1850)

Roi de France (1830-1848).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre attribution par source
Personnalité : Bonaparte Charles-Louis-Napoléon
Bonaparte Charles-Louis-Napoléon (1808 - 1873)

Empereur sous le nom de Napoléon III (1851-1870).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre attribution par source

Le Darien est une frégate reconvertie et aménagée en paquebot transatlantique avec un équipement assez luxueux. La coque est en bois. Il est doté d' une machine à propulsion de type Creusot de 450 ch fonctionnant, avec 650 tonnes de charbon, qui lui permet d'atteindre une vitesse comprise entre 9,8 noeuds et 11 noeuds. Lors de sa mise en service le navire est armé de 14 canons obusiers ou 4 canons en version transport. Il a une capacité d'équipage de 267 hommes, et de seulement 174 en version transport. Son tirant d'eau est de 5.34 m, ses roues ont 9 m de diamètre.

Catégoriespatrimoine maritime
Matériauxbois
Précision dimensions

l = 79.64 m, la = 12.05 m

État de conservationoeuvre détruite
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Masliah Marine - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.