Logo ={0} - Retour à l'accueil
arsenal

bateau de combat dit l'Achéron

Dossier IM50000724 réalisé en 2006
Dénominationsbateau de combat
AppellationsAchéron
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville

Les canonnières sont des navires de guerre légers armés d'une ou plusieurs pièces d'artillerie capables, en raison de leur faible tirant d'eau, de remonter les cours d'eau et d'intervenir dans les eaux peu profondes. Elles sont alors beaucoup utilisées lors de la conquête coloniale, en Afrique et en Asie, où le puissance de leur canons terrorisent les populations locales. Les quatre Achéron ont été conçus en premier lieu pour assurer la défense des ports nationaux et la lutte contre les torpilleurs. Celui de Cherbourg est mis sur cale le 4 novembre 1885 et mis en service à partir de 1888. Basé un temps à Toulon, il est ensuite membre de la division navale de Tunisie en 1899, où il assure la défense du port de Bizerte, puis de la division navale de Cochinchine et d'Indochine entre 1901 et 1910. Désarmé à Saigon en 1910, il est vendu pour démolition le 21 décembre 1912.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1885

L'achéron est une canonnière dotée d'une coque en acier, d'un poids total de 1800 tonnes. Mue par deux hélices de type Clarapède et pourvue de quatre chaudières, elle file à une vitesse de 11,6 noeuds. Elle est armée à son service d'un canon de 27 cm.

Catégoriespatrimoine maritime
Matériauxacier
Précision dimensions

l = 55.2, la = 12.3

État de conservationoeuvre détruite
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.