Logo ={0} - Retour à l'accueil

arsenal dit Vieil Arsenal puis caserne de l'infanterie coloniale

Dossier IA50001328 réalisé en 2006
AppellationsVieil Arsenal
Dénominationsarsenal, caserne
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : quai de l'
Avant-port
Cadastre : 1823 A1 ; 2008 BN 28, 29, 30, 31, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41,47, 82, 108, 207, 230

La création du vieil arsenal remonte au 4 décembre 1793, date à laquelle le conventionnel Lecarpentier prononce la transformation des anciens ateliers de la Marine, autrefois propriété de l'entrepreneur Boulabert, en établissements officiellement destinés au radoub et à la construction de navires de guerre. Les quatre bâtiments sont voués aussitôt à la fabrication et à l'entretien de bateaux de moyen tonnage, corvettes, bricks, chaloupes canonnières et chasse-marées, affectés, pour certains à l'acheminement des matériaux de construction de la Digue du Large. La décison prise par Bonaparte le 15 avril 1803 d'établir un nouvel arsenal à l'ouest, dans la fosse du Galet, équipé de bassins de refuges et de tout le matériel nécessaire à la construction navale, remet rapidement en cause l'utilité de cet ensemble, dont les ateliers et bureaux sont définitivement abandonnés à partir de 1844 et transférés dans le nouveau bâtiment de la Garniture (IA50001390). Transformé en caserne de l'infanterie coloniale à partir du second Empire, le Vieil arsenal, dont les bâtiments sont cédés officiellement par la Marine au ministère des Travaux publics par une décision du 26 juillet 1859, est entièrement détruit, entre 1921 et 1929, lors de la construction de la nouvelle gare maritime par l'architecte René Levavasseur.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle
Dates1793, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Lecarpentier Jean-Baptiste
Lecarpentier Jean-Baptiste (1759 - 1829)

Sources :

Site internet WikiManche, consulté le 8 novembre 2017, URL : https://www.wikimanche.fr/Jean-Baptiste_Lecarpentier.

Michel Biard, « Jean‑Baptiste Lecarpentier, représentant du peuple délégué par la Convention nationale dans le département de la Manche et autres environnants », Annales historiques de la Révolution française [Online], 328 | avril-juin 2002, Online since 15 May 2006, connection on 08 November 2017. URL : http://ahrf.revues.org/2284.

Brachey, vicomte de, Le conventionnel J.-B. Le Carpentier (1759-1829) d'après de nouveaux documents, Paris : Librairie académique, 1912, ouvrage numérisé (URL : http://scans.library.utoronto.ca/pdf/1/30/laterreurdanslou00bracuoft/laterreurdanslou00bracuoft.pdf).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, personnage célèbre attribution par source

Etabli sur la rive orientale de l'avant-port du port de commerce, le Vieil Arsenal comprenait quatre bâtiments, alignés sur un même axe, groupés chacun autour d'une cour. Entourés par une clôture, ils étaient délimités au nord par le littoral, à l'est la rue des Sables, actuelle rue Aristide Briand, au sud la rue du Rivage, actuelle rue de l'Ingénieur Cachin, à l'est les quais de l'Avant-Port, baptisés depuis quai de l'Ancien Arsenal. Chaque bâtiment, doté d'un rez-de-chaussée unique et d'un étage de comble, était construit en brique et schiste extrait des carrières locales. Le premier bâtiment situé au sud face à l'hôtel de l'entrepreneur Maurice et au service des Travaux maritimes, abritait les bureaux du commissaire et la caserne des marins, le second la salle d'armes, l'armurerie et la ferblanterie, le troisième les ateliers de charronage, garniture, tonnellerie et dépôt de charbon, le quatrième les forges, l'avironnerie, la poulierie, le hangar des chaloupes et la salle des modèles.

Mursbrique
schiste enduit
Toitardoise
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesrez-de-chaussée, étage de comble
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans croupe
État de conservationdétruit
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.