Dossier d’œuvre objet IM14006528 | Réalisé par
Luis Emmanuel (Rédacteur)
Luis Emmanuel

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2007. En charge d'études thématiques sur le patrimoine mobilier (statuaire publique, peinture religieuse, orfèvrerie, patrimoine funéraire).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • opération ponctuelle, cimetières de Caen
Monument aux Enfants du Calvados tués à l'ennemi en 1870-1871 : ensemble des trois bas-reliefs sauvegardés., Cimetière Nord-Est
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Caen
  • Commune Caen
  • Adresse avenue Victor-Vinde

Le Monuments aux Enfants du Calvados tués à l'ennemi en 1870-1871 inauguré le 6 août 1889, oeuvre du sculpteur Arthur Le Duc et de l'architecte Auguste Nicolas est détruit pendant la Deuxième guerre mondiale. Il n'en subsiste plus que les trois reliefs narratifs qui ornaient le piédestal. En février 1980, la municipalité décide que lesdits reliefs, entreposés dans la cour de l'hôtel d'Escoville, soient installés dans le cimetière Nord-Est à côté du monument du Souvenir Français. La maison André Chauvière se charge de construire les nouveaux socles et d'installer les bronzes en juin de cette année là.

  • Période(s)
    • Principale : 4e quart 19e siècle , porte la date
    • Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
  • Lieu d'exécution
    Commune : Caen
  • Lieu d'exécution
    Commune : Paris
  • Auteur(s)
    • Auteur :
    • Auteur :
      Thiébaut Frères (1885 - 1894)
      Thiébaut Frères

      La raison sociale Thiébaut Frères apparaît en 1885 quand les frères Victor, Jules (décédé en 1898) et Henri (décédé en 1899), fils de Victor père s'associent, reprenant l'entreprise parisienne de leur père Victor. En 1894, ils créent la "Société de fonderie artistique", qui lui succède.

      Bibliographie : LEBON, Elisabeth. Dictionnaire des fondeurs de bronze d'art. France 1890-1950. Perth : Marjon éd. , 2003, p. 246-252.

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      fondeur signature
    • Auteur :
      Chauvière André
      Chauvière André

      Dirigeant de la marbrerie Chauvière, acquise par Gabriel Chauvière, successeur de la maison Bourdon.

      Est-ce André Jules Auguste Chauvière né à Caen le 26 décembre 1922 (Acte numéro 250) et décédé à Falaise le 13 décembre 2010 à l'age de 87 ans ?

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      marbrier attribution par source
    • Auteur :
      Nicolas Auguste
      Nicolas Auguste

      Auguste Paul Célestin Nicolas, né à Lisieux (Calvados) le 19 mai 1857 et décédé en 1946, est élève de Louis Jules André. Il est admis en 2e classe le 16 août 1878, obtient le Prix Müller-Soehnée de l'École des Beaux-arts le 31 décembre 1879 et en sort diplômé le 5 janvier 1885. Architecte à Caen dès 1884, établi 33 rue de Geôle, il est nommé la même année architecte du département du Calvados puis architecte ordinaire des Monuments historiques. Associé à René Jacques Baumier (1864-1905), il réalise la villa Menier à Houlgate en 1889. Avec Léon Marcotte, il construit l'école normale de Caen. Il est l'auteur du monument commémoratif 1870-71 de Caen, de l'orphelinat agricole d'Anctoville, de la mairie de Villers-sur-Mer, de l'église de Truttemer-le-Grand, de villas à Trouville, des châteaux de Cahan et Beaufossé, de la restauration des châteaux de Biéville et de Contrai, des villas, hôtels et église d'Aunay-sur-Odon, de l'église d'Équemauville, en collaboration avec Baumier de la prison cellulaire à Caen, de la succursale du Crédit Lyonnais à Caen. Il publie divers ouvrages sur Le Calvados agricole et industriel (1918) et L'Hôtel d'Escoville à Caen (1924). il est membre de la Société des anciens élèves de l'École des arts et métiers, de la S.A.D.G. en 1885, du conseil, démissionnaire et membre honoraire en 1936, de la Société centrale des architectes de 1900 à 1931, de la Société de défense mutuelle des architectes français et de l'Association provinciale des architectes.

      Sources consultées le 24 septembre 2020 :

      -site internet AGORGHA, https://agorha.inha.fr/inhaprod/ark:/54721/00280867

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      architecte attribution par source

Depuis 1980, les trois reliefs en bronze du monument aux Enfants du Calvados tués à l'ennemi en 1871, sont disposés sur des massifs en béton reposant contre des piliers en granite bouchardé.

  • Catégories
    sculpture
  • Structures
  • Matériaux
    • bronze, fondu
    • béton
    • granite
  • Mesures
  • Iconographies
    • bataille
    • mort
    • soldat
    • la guerre
  • Précision représentations

    Les épisodes narrés par les reliefs sont les suivants :

    -A Dreux, le lieutenant-colonel Henri Louis Beaurepaire de Louvagny dirige l'organisation du premier bataillon des Mobiles du Calvados

    -La bataille du Mans - Mort du capitaine Septime Le Pippre (12 janvier 1871)

    -La mort du soldat Binet

  • Inscriptions & marques
    • date, fondu
    • signature, fondu
    • inscription concernant le lieu d'exécution, fondu
  • Précision inscriptions

    -Relief de la bataille du Mans : A.J. Le Duc/ Caen ; THIEBAUT FRERES Fondeurs

    -Relief des Mobiles à Dreux : A.J. Le Duc/ Caen ; THIEBAUT FRERES Fondeurs

    -Relief de la Mort de Binet : A.J. Le Duc/ Caen 1889 ; THIEBAUT FRERES Fondeurs

  • État de conservation
    • remontage
    • oeuvre incomplète
    • oeuvre démantelée
  • Statut de la propriété
    propriété de la commune
  • Intérêt de l'œuvre
    À signaler

Ces reliefs d'Arthur Le Duc, qui fut lui-même soldat au bataillon des Mobiles du Calvados, constituent un hommage du sculpteur à quelques-uns de ses camarades comme l'artiste Septime Le Pippre. Ce sont les derniers témoignages du grand monument conçu en 1889 qui fut une œuvre majeure dans la carrière de Le Duc. Ils mériteraient une protection monument historique au titre des objets mobiliers.

Documents d'archives

  • AC Caen. ARCH 216. Bâtiments communaux. Pose Plaques de bronze du monument aux morts (1870) au cimetière Nord-Est. [1980].

    Archives municipales, Caen : ARCH 216

Bibliographie

  • CLEMENT, Albert. Le monument des Mobiles du Calvados, érigé le 6 août 1889. [S.l. : s.n.], [ca. 1889], 20 p.

    Bibliothèque municipale, Caen : FN C 577
  • LETIENNE, Auguste. Arthur-Jacques Le Duc, statuaire. Caen : Impr. Caron, 1932, 51 p.

    pp. 18-19.
  • LE CARPENTIER, Auguste. Arthur Le Duc : le statuaire oublié. Torigni_sur-Vire : Mairie de Torigni-sur-Vire, 1998, 303 p.

    Région Normandie, Caen : 410 003
    pp. 142-143.
  • LEBON, Elisabeth. Dictionnaire des fondeurs de bronze d'art : France 1890-1950, Marjon, 2003, 291 p.

    Région Normandie, Caen : 440 017
    pp. 246-252.

Documents figurés

  • BM Caen. MUYDEN, Everet Louis von. Monument des mobiles : Aux enfants du Calvados tués à l'ennemi 1870-1871 [vue de face] Estampe. [S.n.], [ap.1889].

    Bibliothèque municipale, Caen : FNI C 417
  • BM Caen. MUYDEN, Everet Louis von. Monument des mobiles : Aux enfants du Calvados tués à l'ennemi 1870-1871 [vue de l'arrière]. Estampe. [S.n.], [ap. 1889].

    Bibliothèque municipale, Caen : FNI C 416
Date d'enquête 2016 ; Date(s) de rédaction 2022
(c) Région Normandie - Inventaire général
Luis Emmanuel
Luis Emmanuel

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie, puis de Normandie, depuis 2007. En charge d'études thématiques sur le patrimoine mobilier (statuaire publique, peinture religieuse, orfèvrerie, patrimoine funéraire).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Édifice
Cimetière Nord-Est

Cimetière Nord-Est

Commune : Caen
Adresse : avenue Victor-Vinde