Dossier d’œuvre architecture IA50000047 | Réalisé par
Deshayes Julien
Deshayes Julien

Chercheur contractuel auprès du service régional de l'Inventaire Basse-Normandie ente 1994 et 1998. Animateur du pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin (Manche).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, Bricquebec
église paroissiale Notre-Dame
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Bricquebec - Bricquebec
  • Commune Bricquebec
  • Lieu-dit Le Village
  • Adresse rue du Maréchal Bertrand
  • Cadastre 1825 AL 612  ; 1962 AN 70

L'église paroissiale est mentionnée pour la première fois dans une charte de donation à l'abbaye Saint-Ouen de Rouen en 1060. La nef de l'édifice actuel date du deuxième quart du 12e siècle. Le chevet a été reconstruit au 16e siècle. Les bas-côtés ont été reconstruits au 17e siècle ou au 18e siècle, en englobant les fenêtres hautes et en supprimant l'éclairage direct de la nef. L'ensemble d'abord restauré dans le dernier quart du 19e siècle est abandonné en 1899 après la construction d'une nouvelle église paroissiale. L'église est presque entièrement détruite en 1905, à l'exception des grandes arcades du mur nord de la nef et de la pile nord-ouest de la croisée du transept. A la même date, l'une des grandes arcades du mur sud de la nef et une baie en plein cintre sont remontées place Gosnon-Verger.

Les vertiges subsistant correspondent aux travées nord des grandes arcades de la nef. Le vaisseau central long de trois travées était initialement charpenté. Le gros-oeuvre est en moellon de grès mêlé de plaquettes de schiste. Colonnes engagées et cintres des grandes arcades appareillées en pierre de taille calcaire. Les chapiteaux des colonnes engagées ont reçu un décor à motifs d'entrelacs, palmettes, masques anthropomorphes, écailles et à motifs de vannerie. Ce décor est proche stylistiquement de celui d'autres églises du Cotentin, dont Barneville-Carteret, Tollevast et Martinvast. L'ornementation en ruban crénelé du rouleau externe des grandes arcades ajoute à la richesse décorative de l'ensemble.

  • Murs
    • grès moellon
    • schiste
  • Toits
    schiste en couverture
  • Plans
    plan en croix latine
  • Étages
    3 vaisseaux
  • Couvertures
    • toit à longs pans
  • État de conservation
    vestiges
  • Techniques
    • sculpture
  • Représentations
    • entrelacs
    • godron
    • palmette
    • volute
    • ornement géométrique
    • ornement végétal
    • masque
  • Précision représentations

    Les chapiteaux des colonnes engagées des grandes arcades de la nef conservent un décor sculpté représentant des motifs d'entrelacs, de godrons, de volutes et d'écailles ainsi qu'un motif de vannerie.

  • Statut de la propriété
    propriété de la commune, []
  • Intérêt de l'œuvre
    à signaler

Malgré les destructions subies par l'édifice, les vestiges de l'église paroissiale Notre-Dame conservent un décor sculpté de la seconde moitié du 12e siècle.

Date d'enquête 1998 ; Date(s) de rédaction 1998
(c) Région Normandie - Inventaire général
Deshayes Julien
Deshayes Julien

Chercheur contractuel auprès du service régional de l'Inventaire Basse-Normandie ente 1994 et 1998. Animateur du pays d'art et d'histoire du Clos du Cotentin (Manche).

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers