Dossier d’œuvre architecture IA27004619 | Réalisé par
Pottier Gaëlle (Contributeur)
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
;
Chéron Philippe (Contributeur)
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
  • inventaire topographique, boucles de la Seine normande
maison, dite Chaumière aux orties et musée du sabot
Œuvre étudiée
Auteur
Copyright
  • (c) Région Normandie - Inventaire général

Dossier non géolocalisé

Localisation
  • Aire d'étude et canton Pays du Roumois - Routot
  • Commune La Haye-de-Routot
  • Adresse 13 et 15 grand rue
  • Cadastre 1826 B 27 à 31 B 28 : maison du laboureur B 29 : maison du fermier ; 2021 B 556 maison principale ; 2021 B 360 maison mitoyenne
  • Dénominations
    maison
  • Appellations
    Chaumière aux orties
  • Destinations
    musée

Cette maison de ferme, dont la construction remonte au 17e siècle, a été transformée dans les années 1980 en "chaumière aux orties", dont une partie dédiée au musée du sabot abrite environ 350 paires de sabots de toutes les régions.

La chaumière aux orties, le musée du sabot et le four à pain, localisés à La Haye-de-Routot, sont des entités de l'ancien écomusée de la Basse-Seine mis en place au début des années 1970 au moment de la création du Parc naturel régional de Brotonne. Ces sites, auxquels il faut joindre la maison du lin à Routot et le moulin à vent de Hauville, sont désormais gérés par l'association Roumois Terres Vivantes en Normandie.

Lors de son affectation en "chaumière aux orties", l'ancienne maison de ferme a subi de nombreuses transformations : le toit, autrefois couvert en ardoises au sud et en tuiles au nord a été entièrement restitué en chaume ; les deux tabatières modernes du toit ont été supprimées ; l'enduit recouvrant l'ensemble de l'ossature en pans de bois a été retiré ; la porte est, jusqu'alors murée, a été redécouverte ; la cheminée accolée au pignon ouest a été en partie démolie tandis que l'appentis situé au nord, qui servait originellement de cave, a été supprimé.

La maison photographiée au début des années 1970 par le Parc de Brotonne est à rapprocher de la maison mitoyenne, désormais séparée de la parcelle principale, qui correspond au logis du fermier dépendant de la ferme initiale. Les deux portes qui ont servi de modèle à la réfection des portes de la chaumière aux orties sont désormais masquées par une véranda.

  • Période(s)
    • Principale : 17e siècle
  • Auteur(s)
    • Personnalité :
      Joubert Alain
      Joubert Alain

      Président de l'association Terres Vivantes en Normandie, Alain Joubert est l'un des fondateurs du Parc naturel régional des Boucles de la Seine Normande, créé sous l'appellation Parc de Brotonne en 1974 au Trait. Élève de Georges-Henri Rivière, il est à l'origine de la mise en place du réseau de l’Écomusée de la Basse-Seine constitué autour de plusieurs sites autour de Routot, Hauville et La Haye-de-Routot, de la maison des métiers à Bourneville et du musée de la Marine de Seine à Caudebec-en-Caux. Il est également l'auteur d'une thèse intitulée L'autre côté de l'eau qui s'interroge sur la barrière mentale que représente la Seine pour les communautés installées de part et d'autre des rives du fleuve. Un résumé en a été publié dans le n° 43-4 de Etudes normandes, 1994, p. 5-66.

      Après avoir longtemps travaillé au sein du Parc naturel régional (installé au début des années 1990 à Notre-Dame-de-Bliquetuit) à la constitution d'une collection d'objets ethnographiques, d'une photothèque et d'un fonds sonore composé d'une centaine d'entretiens oraux, il a assumé en qualité de conservateur du patrimoine la direction conjointe des sites de la Corderie-Vallois à Notre-Dame-de-Bondeville et du château-musée de Martainville (76).

      Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
      personnage célèbre attribution par travaux historiques

Cet ancien logis de ferme, bâti en pan de bois assez serré, présente des pièces en écharpe ou guettes et repose sur un soubassement en brique artisanale et pierre calcaire. Son comble à surcroît a été recouvert en chaume lors de sa transformation en site de l'écomusée. La maison mitoyenne, de construction similaire, est couverte en ardoise. La demi-croupe débordante sur le pignon est (ou queue de geai) abrite un escalier extérieur toujours en place. Les deux portes jumelées en bois formant l'entrée principale sont désormais masquées par une véranda.

En prolongement de la chaumière, un jardin de 1 000 m2 regroupe 150 espèces de plantes sauvages locales (lierre terrestre, ail des ours, aspérules odorantes, cardamines, vraies et fausses orties, etc.).

  • Murs
    • bois pan de bois
    • brique
    • calcaire
  • Toits
    ardoise, chaume
  • Typologies
  • Statut de la propriété
    propriété d'une association
  • Sites de protection
    parc naturel régional

Documents d'archives

  • AD Eure. 3PL/970/3, plan cadastral, La Haye-de-Routot, section B de l'église, 1826.

    Archives départementales de l'Eure, Evreux : 3PL/970/3
Date(s) d'enquête : 2021; Date(s) de rédaction : 2021
(c) Région Normandie - Inventaire général
(c) Parc naturel Régional des Boucles de la Seine Normande
Pottier Gaëlle
Pottier Gaëlle

Chercheuse associée au Parc naturel des Boucles de la Seine Normande depuis 2014, en charge de l'inventaire du patrimoine bâti et des éléments de paysage associés.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Chéron Philippe
Chéron Philippe

Ingénieur d'études DRAC Haute-Normandie, puis ingénieur territorial Région Normandie. Chargé d'études à l'Inventaire général du patrimoine culturel depuis 1991.

Spécialités : vitrail, patrimoine rural, construction navale, patrimoine militaire (fortifications du mur de l'Atlantique), patrimoine aéronautique, patrimoine commémoratif.

Cliquez pour effectuer une recherche sur cette personne.
Articulation des dossiers