Logo ={0} - Retour à l'accueil

usine dit Etablissement Simon Frères puis usine Simon SAS (Société Anonyme Simplifiée)

Dossier IA50001602 réalisé en 2006

Fiche

AppellationsEtablissement Simon Frères puis usine Simon SAS (Société Anonyme Simplifiée)
Dénominationsusine
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : rue
Laurent Simon
Cadastre : 2008 AN 344

Jean-Laurent Simon, fils de journalier agricole, est à l'origine de la création de la première usine du même nom à Cherbourg en 1856. Etablie dans le quartier du Maupas à l'est de la ville, le premier établissement aux allures de petit atelier se spécialise tout d'abord dans la mécanique générale et la réparation de bateaux puis, à partir de 1860, dans la conception de machines à vapeur à destination de l'agriculture, des scieries et des minoteries. Contraint de se reconvertir brièvement en 1870 dans la production de canons de 80mm, l'entreprise se spécialise ensuite autour de 1890, sous l'égide des deux fils Albert et Auguste, dans la production de machines-outils, malaxeurs et broyeurs, qui permettent la fabrication industrielle du beurre et du cidre. La production de ces pièces, primées par de nombreux prix décernés lors des Expositions universelles de 1889, 1898 et 1900, est assurée, jusqu'en 1911, sur le site de la rue Hélain dont les bureaux, magasins, ateliers et fonderie occupent une surface de près de 7000 m2, puis à partir de 1921 dans la nouvelle usine du Maupas, bâtie en 1906 à l'emplacement de l'ancien atelier. Bombardés en 1944, les bâtiments du Maupas sont entièrement reconstruits au cours des Trente Glorieuses à l'exception d'un seul situé au nord-est du terrain actuel. Présente au cours de cette période sur tous les continents et employant à Cherbourg même plus de 450 personnes, l'entreprise est néanmoins mise en faillite en 2004 suite à la forte baisse des commandes qui affecte le marché des machines à beurre. Elle est rachetée par le groupe Bretèche Industrie en 2005 et porte depuis le nom de Simon SAS (Société Anonyme Simplifiée).

Période(s)Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Principale : 3e quart 20e siècle , daté par source
Dates1906, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Simon Albert
Simon Albert

Président de la chambre de commerce de Cherbourg de 1920 à 1922.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source, attribution par travaux historiques
Personnalité : Simon Auguste commanditaire attribution par source, attribution par travaux historiques

Les bâtiments de l'usine occupent aujourd'hui un terrain de forme triangulaire, délimité au nord par la rue Colin, au sud par l'avenue de Bremerhaven. Le bâtiment initial, construit à partir de 1906, occupe une petite surface située au nord-est du terrain actuel. Il s'agit d'un édifice de forme pentagonale, divisé en six vaisseaux recouverts de sheds en tuile mécanique et tôle ondulée..

Mursschiste moellon
brique
béton
maçonnerie
Toittuile mécanique, tôle ondulée
Couvrementscharpente métallique apparente
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturesshed

Les Etablissements Simon frères sont, avec les Constructions Mécaniques de Normandie (IA50001423), l'un des derniers témoins de l'activité industrielle de Cherbourg depuis la disparition de la plupart des usines installées en ville, telles la manufacture de dentelles (IA50001482), les Bois du Nord et d'Amérique, les Etablissements Noyon ainsi que les ateliers de réparation navale Joseph Hamel (IA50001319).

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.