Logo ={0} - Retour à l'accueil

sculpture commémorative à la mémoire de Pouyer-Quertier

Dossier IM27021131 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationssculpture
Appellationsportrait de Pouyer-Quertier
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
AdresseCommune : Fleury-sur-Andelle
Lieu-dit : Adresse : 2 bis rue
du Général Leclerc
Cadastre : 2019 OB 1543

Ce buste en pierre d'Augustin-Thomas Pouyer-Quertier (1820-1891), grand industriel du textile, homme politique et maire de Fleury-sur-Andelle de 1854 à sa mort en 1891, est l’œuvre du sculpteur Goupil. Il remplace un premier buste en bronze réalisé en 1909 par le sculpteur Alphonse Guilloux, fondu en 1941, sous le régime de Vichy, suite à la décision de la commission départementale de récupération des métaux non ferreux. En contrepartie des 48 kg de bronze saisis, la municipalité de Fleury-sur-Andelle a reçu la somme de 1 440 F qu'elle a mis en réserve pour son remplacement. Le nouveau buste est finalement réalisé en 1991 à l'occasion du centenaire de la mort de Pouyer-Quertier. Il est transféré en 1999, de la place de la mairie dans le jardin créé près de l'Andelle à l'emplacement de l'ancien tissage de jersey Neyret.

Outre ses fonctions politiques, Augustin Pouyer-Quertier a marqué la vallée de l'Andelle par son impact industriel, y ayant fondé ou racheté plusieurs usines textiles telles que de la filature Saint-Victor à Fleury-sur-Andelle, la filature la Blanche à Vascoeuil, la filature la Rouge et le tissage de l'Isle-Dieu à Perruel, où il a également fait construire une superbe demeure.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1991, daté par source
Auteur(s)Auteur : Goupil sculpteur
Personnalité : Pouyer-Quertier Augustin-Thomas
Pouyer-Quertier Augustin-Thomas (1820 - 1891)

Marié en 1847 à Blanche Delamare (fille d’un négociant rouennais)

L’influence britannique :

Après son instruction secondaire au collège royal de Rouen en section mathématiques préparatoires, il passe trois ans en Angleterre pour compléter ses connaissance théoriques par des études pratiques. C’est là qu’il apprendra les techniques de l’industrie textile mécanique.

L’industriel : 1er filateur normand sous le 2nd Empire

Exploite puis rachète les usines suivantes :

Fleury-sur-Andelle : - filature de Saint-Victor

Perruel : - filature la Rouge (15 000 broches avec renvideurs modernes) dans les années 1860.

Petit-Quevilly : - rachat de la filature de lin la foudre en 1859 qu’il transforme un complexe cotonnier de 56 000 broches avec tissage.

1864 : élabore un règlement concernant l’écoulement des eaux de l’Andelle afin que les filatures et tissages fonctionnent avec régularité.

Ultra protectionniste : il est très opposé au traité franco-britannique de 1860 : traité de libre échange qui offrait à l’Angleterre le débouché français à ses produits manufacturés, moins chers que ceux fabriqués en France au moment où la guerre de Sécession générait, suite au blocus des états cotonniers du sud, une pénurie de matière première.

De 1866 à 1891 : est le président du syndicat des usiniers de l'Andelle

L’homme politique :

- Conseiller général de l’Eure dès 1852

- Maire de Fleury-sur-Andelle de 1854 à sa mort en 1891

- Député de Seine-Inférieure de1857 à 1869

- Ministre des finances de Thiers le 25 février 1871, il prit part aux négociations du traité de Francfort avec Bismarck

- Sénateur de Seine Inférieur de 1871 à 1891


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cette sculpture en pierre calcaire très dégradée est une représentation classique en buste de l'industriel Augustin Thomas Pouyer-Quertier placée sur un piédestal portant deux inscriptions gravées.

Catégoriessculpture
Matériauxcalcaire
Inscriptions & marquesinscription
Précision inscriptions

Sur le piédestal : A POUYER-QUERTIER / MAIRE DE FLEURY-SUR-ANDELLE / DE 1854 A 1891

Une deuxième inscription ajoutée en 1991 : 1891 - 1991 / FLEURY-SUR-ANDELLE / SE SOUVIENT

État de conservationmauvais état
Statut de la propriétépropriété publique
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.