Logo ={0} - Retour à l'accueil

présentation de la commune de Périers

Dossier IA50001220 réalisé en 2004

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesCommunauté de communes de Sèves-Taute
AdresseCommune : Périers

Siège de baronnie et paroisse attestée depuis au moins le 12e siècle, Périers est traversée par l'ancienne voie romaine Coutances-Valognes. Carrefour des axes Carentan-Coutances (actuelle RD 971) et Lessay-Saint-Lô (actuelle RD 900), Périers bénéficia de cette position favorable pour développer foire et marchés liés, notamment, à la production laitière. Ce croisement stratégique de deux routes fera aussi le martyr de Périers qui fut rasée à plus de 60% par les bombardements alliés du 8 juillet 1944.

Sites de proctectionparc naturel régional

La commune du Périers occupe une superficie de 1462 hectares, dont seulement 9,2 hectares de marais. Celui-ci se concentre au nord de la commune a proximité du manoir de Bas-Marais. Le bourg se déploie autour de deux routes dites napoléoniennes : la route de Carentan à Coutances (actuelle RD971) et la route de Lessay à Saint-Lô (actuelle RD900). Au croisement de celles-ci est implantée l'église et l'hôtel de ville. C'est autour de ce centre que s'organisaient les halles aujourd'hui disparue (halle aux blés, aux bouchers et aux poissons). Antérieurement à la Reconstruction, les maisons du bourg sont en moellon de grès en façade sur rue et souvent en bauge sur les arrières et pour les annexes. Dans les fermes de la périphérie le moellon ne disparaît pas mais la bauge est plus présente. Au nord-ouest de la commune, le moellon de schiste est aussi d'usage. Les bâtiments de la Reconstruction qui occupent une grande partie du centre-ville sont majoritairement en moellon de grès dit de Doville et de calcaire dit de Cretteville et en béton aggloméré.

Annexes

  • Bibliographie pour l’inventaire du patrimoine de la commune de Périers / Erwan Patte.- Région Basse-Normandie - Inventaire général du patrimoine culturel, Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. 2008

    Bertrand Cousin, Périers dans la Libération de la Manche (1940-1944), Mémoire de maîtrise, Université de Caen, 2000.

    M. de Gerville, « Périers », La Manche, Cherbourg, 1854, p.174.

    Philippe Jacob, "La laiterie coopérative de Périers (Manche)", Les grandes heures des laitiers en Normandie entre les années 1850 et 1920 et leur évolution jusqu'au milieu du XXe siècle, Luneray, 1991, p.171-172.

    Françoise Lamotte, « Périers, château de Basmaresq », Société d’Histoire et d’Archéologie de la Manche, VIIIe Série, fasc.39, 1979, p.151-156.

    Jean-Baptiste Lechat, « Enquête administrative sur les prêtres réfractaires du canton de Périers », Cahiers Léopold Delisle, t.13, juill-déc 1964, p.81-87.

    Jean-François Ledanois, Périers dans la bataille de Normandie, 6 juin-27 juillet 1994, Mémoire, Université de Caen, 1994

    Michel Leherpeur, L’église de Périers et ses vitraux, Coutances, 1936.

    Marcel Lelegard, « Périers », Les peintures murales de la Manche, St-Lô, 2000, p.149.

    Auguste Lerosey, Histoire religieuse et civile de Périers et ses notabilités, Paris, 1891.

    Jean-Baptiste Pasturel, Histouërs de t’chu nous : patois normand de la région de Périers, Coutances, 1937.

    Erwan Patte, « L’exemple de Périers », Une renaissance au 20e siècle, la Reconstruction de la Manche (1944-1964), sous la dir. de E. Marie et G. Désiré-dit-Gosset, Saint-Lô, 2011, p.58-61.

    « Périers et 12 communes: 28 pages de cartes postales anciennes », Le Viquet, n°111bis, 1996, p.2-13.

    Périers et sa région dans la tourmente, 1939-1945, Association Périers et son passé, 1994.

    Renault, « Périers », Annuaire du département de la Manche, Saint-Lô, 1857, p.21-34.

    Renault, "Découverte d'antiquités romaines dans le canton de Périers", Bulletin Monumental, série 3, tome 7, 1861, p.73-74.

    Jacky Robiolle, Etude démographique du Canton de Périers, 1831-1911, Mémoire de maîtrise sous la dir. de G. Désert, Université de Caen, 1978.

    Jeannine Sauvey, La baronnie de Périers (Manche), Mémoire complémentaire de DES, Histoire, Université de Caen, 1968

    Gérard Tapin, « Périers », Sites et valeurs de nos marais. Petites encyclopédie à l’usage des amoureux de l’histoire et du patrimoine des 145 communes du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin. Marigny, 2007, p.298-303.

    Gabrielle Thibout, " Périers ", Dictionnaire des églises de France. IVb. Normandie, Paris, 1968, p.123-124.

    Gabrielle Thibout, « Eglise Saint-Pierre de Périers », Société d’Histoire et d’Archéologie de la Manche, VIIe Série, fasc.32, 1978, p.65-66.

  • Périers : archives

    Archives départementales de la Manche

    A.D. Manche. 173W360 Dommages de guerre de la commune du Plessis. « Reconstruction des écoles, du cimetière, du lavoir, de la mairie et du monument aux morts »,1954-1960.

    A.D. Manche. 173W361 Dommages de guerre de la commune du Plessis. « Reconstruction de l’église », 1955-1963.

    Archives communales de Périers

    Cadastre : 1995, 1982, 1971, 1957-58 (section D)

    Plan de 1945 (M.R.U.) : centre ville avec vue d’ensemble et vues détaillées.

    Copie d’un plan de la ville daté de 1730 : conservé aux A.D. 27

    Décision du M.R.U. (1950-1962) : 4 boîtes à dépouiller.

    Reconstruction divers : 1 boîte et 2 liasses.

  • Périers : documents figurés

    Plan de Périers, issu du terrier de l'abbaye Saint-Taurin d'Evreux (Archives départementales, Evreux)

    Tableau d’assemblage, cadastre de Périers, 1817.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.TA

    Section A1, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.A1

    Section A2, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.A2

    Section A3, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.A3

    Section A4, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.A4

    Section A5, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.A5

    Section B1, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.B1

    Section B2, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.B2

    Section B3, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.B3

    Section C1, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.C1

    Section C2, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.C2

    Section C3, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.C3

    Section C4, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.C4

    Section D1, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.D1

    Section D2, cadastre de Périers, 1814.(Archives départementales, Saint-Lô) 3P 383.D2

    La rue Alfred Regnault et la place du Général de Gaulle et son monument aux morts après le déblai suite aux destructions de 1944. Vue prise de l’ouest depuis le clocher de l’église. - Photographie de Marcel Lelégard, milieu XXe siècle. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue Alfred Regnault et la place du Général de Gaulle lors de la Reconstruction. Vue prise de l’ouest depuis le clocher de l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, milieu XXe siècle.(Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue Alfred Regnault et la place du Général de Gaulle et son monument aux morts lors de la reconstruction.Vue prise de l’ouest depuis le clocher de l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1947. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Les halles dites aux bouchers servant de marcher provisoire suite aux destructions de 1944.- Photographie de Marcel Lelégard, milieu 20e siècle. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    40 Périers. – Vue générale, carte postale (Archives départementales, Saint-Lô) 6FI 394.03

    La place dite « du marché » aujourd’hui place Général-Leclerc lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.-Photographie de Marcel Lelégard, 1948. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La place dite « du marché » aujourd’hui place Général-Leclerc et la rue de la Halle lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1949. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La place dite « du marché » aujourd’hui place Général-Leclerc lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, vers 1950. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Chantier de la Reconstruction, place du Général-Leclerc.Vue prise depuis la rue de Carentan vers l’église.-Photographie de Marcel Lelégard, 1952. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Chantier de la Reconstruction, place du Général-Leclerc.Vue prise depuis la rue de Carentan vers l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1953. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Chantier de la Reconstruction, place du Général-Leclerc.Vue prise depuis la rue de Carentan vers l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1953. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Chantier de la Reconstruction, place du Général-Leclerc. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1954. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche,Saint-André-de-Bohon)

    Chantier de la Reconstruction, place du Général-Leclerc.Vue prise depuis la rue de Carentan vers l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1955. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La place du Général-Leclerc reconstruite. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, août 1959. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche,Saint-André-de-Bohon)

    Périers. – Vue générale, rue Alfred Regnault, carte postale (Archives départementales, Saint-Lô) 6FI 394.04

    La rue Alfred Regnault pendant la Reconstruction.Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, vers 1945-1950. (Conservation des Antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Carentan lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, mars 1948. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Carentan lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1949. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    L’ancienne halle aux blés après les destructions de 1944.Vue prise depuis l’église.-Photographie de Marcel Lelégard, 1944. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Saint-Lô et l’ancienne halle aux blés après les destructions de 1944. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1944. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    L’ancienne halle aux blés après les destructions de 1944. Vue prise du sud-est.- Photographie de Marcel Lelégard, 1944. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de la Halle et l’ancienne halle aux blés lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, vers 1945. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    Périers. – La rue de Pont-l’Abbé, carte postale, début 20e siècle. (Archives départementales, Saint-Lô) 6FI 394.16

    86 Périers. – Bas de la Rue du Pont-l’Abbé, carte postale,début 20e siècle. (Archives départementales, Saint-Lô) 6FI 394.17

    La rue de Pont-l’Abbé lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1949. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Pont-l’Abbé lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, vers 1950. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Saint-Lô lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église.- Photographie de Marcel Lelégard, 1949. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    La rue de Saint-Lô lors de la Reconstruction. Vue prise depuis l’église. Photographie de Marcel Lelégard, vers 1950. (Conservation des antiquités et objet d’art de la Manche, Saint-André-de-Bohon)

    PERIERS. – L’Ecole des Filles, carte postale,début 20e siècle. (Archives départementales, Saint-Lô) 6FI 394.24

Références documentaires

Bibliographie
  • Inventaire général des monuments et des richesses artistiques de la France, Région Basse-Normandie, PATTE, Erwan, MARIE-RAFFRAY, Elisabeth, CORBIERRE, Pascal, DECAENS, François. Entre Sèves et Taute : de terre et de pierre dans les marais du Cotentin. Cabourg : Les Cahiers du temps, 2004. (Images du patrimoine n°232), 64 p.

Liens web

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Patte Erwan
Patte Erwan

Chercheur mis à disposition par le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin de 2001 à ???, en charge des études sur la communauté de communes Sèves-Taute (Manche) et sur l'architecture en terre dans le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.