Logo ={0} - Retour à l'accueil

présentation de la commune de Grandcamp-les-Bains

Dossier IA14005256 réalisé en 2008

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'étudesGrandcamp-Maisy
AdresseCommune : Grandcamp-Maisy

Petit village de pêcheurs, peuplé de 673 habitants lors du recensement de 1806, Grandcamp-Létanville devient un lieu touristique à partir des années 1880, fréquenté par des estivants issus de la bourgeoisie locale et parisienne. Des artistes de renom comme l'écrivain Émile Zola (1840-1902), les peintres Léon-Gustave Ravanne (1854-1904) ou Georges Pierre Seurat (1859-1891) y séjournent et contribuent à promouvoir la station naissante, qui prend en 1883 le nom de "Grandcamp-les-Bains. "Petit trou pas cher", Grandcamp-les-Bains était une station familiale recommandée par le guide Conty (1890) pour les "familles économes qui veulent être chez elles et vivre en famille en dehors des folles excentricités du jour et de la mode… ". Quelques villégiateurs se font bâtir des maisons de plaisance sur le front de mer, le long de la digue-promenade, bordée également d'hôtels de voyageurs, tels l'Hôtel Fiant, le Grand Hôtel ou l'Hôtel Du Gesclin. Venus pour profiter des bains de mer, les estivants assistent chaque jour à la vente du poisson sur la plage, qui constitue l'une des principales attractions, et s'adonnent à la pêche à pied et à la chasse. Après la Seconde Guerre mondiale, bien qu'ayant perdu de son prestige, Grandcamp reste l'une des destinations touristiques privilégiées de la côte est du Calvados.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Hébert Didier
Hébert Didier

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1993 à 2012, associé à l'étude sur le canton de Cambremer (Calvados), puis en charge des études sur les stations balnéaires de Deauville et Trouville (Calvados).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.