Logo ={0} - Retour à l'accueil

presbytère de l'église Notre-Dame du Voeu, puis établissement de bienfaisance de la ville de Cherbourg, actuellement cercle dit Maison du Combattant

Dossier IA50001532 réalisé en 2006

Fiche

Appellationsde l'église Notre-Dame du Voeu, de la ville de Cherbourg, Maison du Combattant
Dénominationspresbytère, établissement de bienfaisance, cercle
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 8 rue
Notre-Dame du Voeu
Cadastre : 2008 AT 51, 50

La construction de ce presbytère se situe autour des années 1860, comme l'indique la présence du bâtiment sur le plan-relief de la ville de Cherbourg, commencé entre 1813 et 1819 et complété de 1863 à 1872. Elle est contemporaine de l'édification, dans le faubourg, de la nouvelle église Notre-Dame du Voeu, ouverte officiellement aux fidèles en 1859, et consacrée en 1863 par l'évêque de Coutances et d'Avranches, monseigneur Bravard (IA50001307). Occupée par le curé de l'église Notre-Dame du Voeu et ses vicaires jusqu'en 1906, la maison est habitée ensuite par un gardien de la paix et sa famille à partir de 1911. En 1923, elle est acquise par la ville de Cherbourg qui y installe alors un bureau de bienfaisance. Le lieu accueille aussi à partir de 1925 le Comité d'Entente des Associations d'Anciens Combattants et Sociétés patriotiques.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates1860, daté par travaux historiques

Etabli entre cour et jardin, l'ancien presbytère comprend un corps de logis, avec un avant-corps central, doté d'un étage carré et de deux ailes attenantes, plus basses, avec rez-de-chaussée et étage de comble. L'accès au rez-de-chaussée de l'avant-corps abritant l'entrée se fait par un escalier à volée double à montées convergentes. Construit en brique et pierre, le pavillon central et ses ailes latérales sont éclairés au rez-de-chaussée par des baies cintrées. Au premier étage du pavillon central, celles-ci adoptent une forme rectangulaire. Les étages de comble sont pourvus de lucarnes à pignon découvert et, dans l'axe de la travée de l'avant-corps, d'une lucarne à fronton. Les angles du bâtiment sont articulés par des pilastres corniers.

Mursbrique revêtement
calcaire pierre de taille
granite pierre de taille
schiste moellon enduit
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
toit polygonal
Escaliersescalier de distribution extérieur

Ce presbytère est contemporain de la création de deux autres presbytères édifiés sous le second Empire, celui des paroisses de la Trinité en 1853 (IA50001428) et celui de la paroisse Notre-Dame du Roule en 1856 (IA50001601).

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.