Logo ={0} - Retour à l'accueil

place dite place du Rempart, actuellement place Napoléon

Dossier IA50001312 réalisé en 2006

Fiche

Appellationsplace du Rempart, actuellement place Napoléon
Parties constituantes non étudiéesrue, église, immeuble, hôtel
Dénominationsplace
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : place
Napoléon
Cadastre : 1826 B ; 2008 AZ, BC

Étirée sur une vaste superficie de plusieurs centaines de mètres, l’'actuelle place Napoléon, baptisée autrefois place du Rempart, est le résultat d'’une importante opération de remblaiement menée conjointement, depuis la jetée de l’'avant-port jusqu’'au fort de l’Onglet, par la direction des Ponts et Chaussées et la municipalité, entre 1839 et 1890. Conçue pour offrir aux Cherbourgeois de nouveaux espaces de circulation, la place est baptisée place Napoléon le 24 septembre 1840 à l’'occasion du retour des cendres de l'’Empereur dans le port de Cherbourg et désignée ce même jour pour accueillir la statue élevée à la mémoire du grand homme. Les premières interventions, initiées en 1839, aboutissent dès 1848 à la création d’'une première esplanade bordée par la mer au nord, la jetée du port de commerce à l'’est, la place d’'Armes au sud, ainsi qu'’une foule de constructions à l’'ouest, accolées à la vigie de l'Onglet. Les nouveaux terrains gagnés sur la grève, équipés selon les vœux du conseil de dix candélabres, sont alors vendus à des particuliers qui, selon les termes de la convention du 15 octobre 1849, sont tenus de bâtir dans un délai de cinq ans des immeubles d'’habitation, le pavement de la chaussée et l'’aménagement des trottoirs demeurant à la charge de la ville. Confrontée à l'’incapacité des propriétaires d'’honorer leurs engagements, la municipalité entame des poursuites en 1858 pour obliger ces derniers à élever des constructions. Entre 1881 et 1889, elle procède à l’'élargissement de la place côté ouest, en abattant les dernières constructions qui en obstruaient le passage, ainsi qu'’à l’'installation au nord d'’un parapet en granit et métal, composé d'une suite de piédestaux reliés par des rampes en fer galvanisé. Au début des années 30, le nord de l'’esplanade est bordé par une nouvelle plage artificielle destinée à remplacer l’'ancienne plage des Mielles, disparue depuis la construction du port en eau profonde. Très fréquentée par la population locale, cette dernière disparaît néanmoins dans les années 90 lors de la construction du port de plaisance et de la plage Verte.

Période(s)Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Auteur(s)Personnalité : Napoléon 1er personnage célèbre attribution par travaux historiques, attribution par source
Personnalité : Bonaparte Charles-Louis-Napoléon
Bonaparte Charles-Louis-Napoléon (1808 - 1873)

Empereur sous le nom de Napoléon III (1851-1870).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
personnage célèbre attribution par source, attribution par travaux historiques

La configuration de la place actuelle a subi de nombreux bouleversements depuis la Seconde Guerre mondiale, suite à la création d’espaces verts, l’aménagement de grandes voies de circulation et la construction du port de plaisance Chantereyne, qui obstrue définitivement la vue sur le front de mer. Les côtés est, ouest et sud ont davantage préservé leur aspect initial malgré l’implantation sur certaines parcelles d’immeubles plus récents.

Mursschiste
granite
bronze
brique
béton
Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.