Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à papier Vérard, puis filature de coton Quesnel, puis usine de cuir synthétique Barrot

Dossier IA27002700 réalisé en 2016

Fiche

Précision dénominationfilature de coton
usine de tissu enduit
Appellationsmoulin Vérard, filature Quesnel, usine Barrot
Destinationslogement
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, vanne
Dénominationsmoulin à papier, filature, usine de préparation de produits textiles
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
Hydrographiesl'Héronchelles (affluent de l'Andelle)
AdresseCommune : Vascœuil
Lieu-dit : Le Moulin à papier
Adresse : 8 rue
de la Queue de Bois
Cadastre : 1848 A 27 ; 2019 A 66

La construction de ce moulin à papier par MM. Adrien et Armand Vérard est autorisée par l’ordonnance royale du 29 décembre 1840. L’usine est spécialisée dans la production de papier de qualité, pour l’écriture, le dessin et les partitions de musique comme le suggère le décor sculpté porté sur la façade du moulin. Deux ans plus tard, une nouvelle ordonnance en date du 11 septembre 1842 concède à MM. Vérard le relèvement du repère de leur usine et la règlemente.

En 1847, le moulin à papier est racheté par Louis Ernest Quesnel, déjà propriétaire de la filature de la Queue de Bois située en aval. Celui-ci reconvertit le moulin à papier en filature de coton et obtient en vertu de l’arrêté préfectoral du 3 novembre 1857 l’autorisation de réunir la force de sa nouvelle usine à celle de la filature de la Queue de Bois.

L’activité textile du site est arrêtée au début des années 1880 et le moulin reste au chômage jusqu’en 1909, date à laquelle son nouveau propriétaire M. Coffre le donne en location à M. Martin dans le but de le remettre en marche comme moulin à papier. Le projet échoue et c’est finalement la production de cuir artificiel, dit simili cuir, qui occupe le site dès 1910 après son rachat par la famille Barrot.

Durant la Première Guerre mondiale, l’usine Barrot fonctionne à plein régime pour produire pour la défense nationale, des toiles vernies servant à l’aviation militaire ainsi qu’à la carrosserie. Le mauvais entretien de la rivière du Héron durant le conflit, impose l’installation d’une machine à vapeur dans l’usine pour suppléer l’énergie hydraulique employée jusqu’alors. Durant la première année de la guerre, M. Barrot père étant parti au combat avec son fils ainé, l’exploitation de l’usine est assurée par Mme Barrot et ses quatre enfants restant. En décembre 1915, de retour du front, M. Barrot reprend la direction de son usine. En 1919, Mme Barrot, devenue veuve, prend la tête de l’établissement et fait installer une turbine hydraulique pour remplacer la machine à vapeur installée durant la guerre. L’usine de simili cuir est arrêtée durant l’entre-deux-guerres.

Aujourd’hui, le moulin est reconverti en habitation et son moteur hydraulique n’est plus en place.

Période(s)Principale : 2e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1840, daté par travaux historiques
1910, daté par travaux historiques
1919, daté par travaux historiques
Auteur(s)Personnalité : Vérard Adrien
Vérard Adrien

Fondateur avec son frère Armand d'un moulin à papier à Vascoeuil (27) en 1840.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Vérard Armand
Vérard Armand

Fondateur avec son frère Adrien d'un moulin à papier à Vascoeuil (27) en 1840.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Quesnel Louis Ernest
Quesnel Louis Ernest

Fondateur d'une filature de coton à Vascoeuil (27) en 1838.

Fondateur d'une filature de coton à Ry (76) en 1850.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Barrot
Barrot

Fabricant de cuir artificiel, dit simili cuir, à Vascoeuil (27) à partir de 1910.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source

Ce moulin consiste en un bâtiment monobloc de plan allongé comprenant un soubassement en calcaire et silex, deux niveaux en brique enduite et un étage de comble en pan de bois. Sa porte d'entrée est surmontée d'un fronton décoré de symboles se référant à la production de papier de qualité (première activité du site) : compas, plumes, pinceaux, lyre.

Mursbrique enduit
bois pan de bois enduit partiel
calcaire moellon
silex moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
énergie thermique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Techniquesdécor stuqué
Représentationscompas, pinceau, plume, lyre
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • Détail des sources.

    Arrêté préfectoral, 20 septembre 1840.

    Autorisant M. Vérard à établir un moulin à papier à Vascoeuil.

    AD Eure. 5 M 273.

    Ordonnance Royale, 29 décembre 1840.

    Autorisant la construction du moulin à papier Vérard, appartenant à MM. Adrien et Armand Vérard.

    AD Eure. 18 S 91.

    Ordonnance royale, 11 septembre 1842.

    Autorisant le relèvement du repère du moulin à papier Vérard.

    AD Eure. 18 S 91.

    Procès-verbal d’accession des lieux, M. de Fontanges ingénieur des Ponts & Chaussées, 23 novembre 1847.

    Louis Quesnel acquéreur du sieur Vérard.

    AD Eure. 18 S 91.

    Plan de situation de l’usine Quesnel (ex Verard), 21 mars 1848.

    AD Eure. 18 S 91.

    Plan cadastral, 1848.

    Section 25 à 28.

    AD Eure. 3 PL 726/2.

    Plan de situation du moulin à papier Verard Quesnel, 1857.

    AD Eure. 18 S 91.

    Arrêté préfectoral, 3 novembre 1857.

    Autorisant M. Louis Quesnel à créer sur la rivière Andelle, une filature dont la force doit être réunie à celle de la filature dite de la Queue de Bois lui appartenant.

    AD Eure. 19 S 2.

    Plan de situation des usines Quesnel et du barrage projeté pour dériver les eaux de l’Andelle sur son usine de la Queue de Bois, 28 août 1857

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport de l’ingénieur des Ponts & Chaussées, 5 avril 1909.

    Constatant que « l’ancien moulin à papier est en chômage depuis plus de 20 ans » (c'est à dire depuis les années 1880). Le moulin est loué à cette date à M. Martin par M. Coffre propriétaire. M. Martin étant autorisé à le rétablir pour y fabriquer du papier.

    AD Eure. 18 S 91.

    Plainte de Mme Vve Barrot, 9 novembre 1910.

    Mme Vve Barrot, fabricante de simili Cuir à Vascoeuil expose au préfet que par suite du mauvais état d’entretien d’une vanne d’irrigation sise sur la commune d’Elbeuf-sur-Andelle, placé sur la rive gauche du Héron, une partie du débit de cette rivière s’écoule dans les canaux d’irrigation au détriment de la bonne marche de son usine.

    AD Seine-Maritime. 7 S 1000-Andelle Irrigation et prise d’eau

    Rapport de l’ingénieur des Ponts & Chaussées, 2 août 1917.

    M. Barrot est le propriétaire exploitant du moulin fonctionnant alors comme fabrique de cuir pour la défense nationale.

    AD Eure. 19 S 2.

    Pétition de M. Barrot, usinier à Vascoeuil, 13 septembre 1918.

    Demandant à faire procéder au curage de la rivière du Héron et à la réparation de 3 vannages dont le mauvais état permettait à la dite rivière de s’écouler en partie dans l’Andelle. Ce détournement des eaux provoquait le débordement de l’Andelle qui inondait le petit chemin allant vers Croisy et suite à une telle diminution du débit du Héron M. Barrot s’était vu contraint d’acheter une machine à vapeur pour actionner son usine hydraulique établie sur le Héron. L’usine hydraulique de M. Barrot travaille pour la défense nationale. Une première pétition a été adressée au Préfet en 1913 pour le curage et faucardage de la rivière. Durant la guerre, l’exploitation de l’usine est assurée par Mme Barrot et ses 4 enfants restant, Mr Barrot Père et son fils ainé étant parti au combat. L’usine est à usage de fabrique de toile. En sept 1915, suite à un sabotage de la rivière, l’usine a dû être arrêtée. En Décembre 1915, de retour du front, Mr Barrot reprend la direction de son usine pour y fabriquer des toiles vernies servant à l’aviation militaire ainsi qu’à la carrosserie.

    AD Seine-Maritime. 7 S 523.

    Entête de papier à lettres Barrot, 1918.

    AD Seine-Maritime. 7 S 523.

    Rapport de l’Ingénieur des Ponts et Chaussées, 4 décembre 1919.

    L’usine est désormais exploitée par Mme Vve Barrot. Au moment de la visite des lieux, aucune machine à vapeur n’a été vue. La propriétaire a expliqué qu’elle actionnait ses métiers à la main. Elle a ensuite mis la turbine en marche.

    AD Seine-Maritime. 7 S 523.

    État récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31-12-1926.

    Titre en vertu duquel l’usine est autorisée :

    Ordonnance royale 11 septembre 1842

    Concessionnaire : Mme Vve Barrot

    Hauteur de chute : 1,01m

    Puissance brute : 3 kw

    Le moulin est à usage de fabrique de toile en cuir.

    AD Eure. 1 J 465.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. Série M. Sous-série 5 M : 5 M 273. Établissements industriels, dangereux et insalubres. Vascoeuil.

    Arrêté préfectoral, 20 septembre 1840.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Ordonnance Royale, 29 décembre 1840.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Ordonnance Royale, 11 septembre 1842.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Procès-verbal d’accession des lieux, M. de Fontanges ingénieur des Ponts & Chaussées, 23 novembre 1847.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Plan de situation de l’usine Quesnel (ex Verard), 21 mars 1848.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Arrêté préfectoral, 3 novembre 1857.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Plan de situation du moulin à papier Verard puis Quesnel, 1857.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Plan de situation des usines Quesnel et du barrage projeté pour dériver les eaux de l’Andelle sur son usine de la Queue de Bois, 28 août 1857.
  • AD Eure. Série S. Sous-Série 18 S : 18 S 91. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Vascoeuil.

    Rapport de l’ingénieur des Ponts & Chaussées, 5 avril 1909.
  • AD Seine-Maritime. Série S ; Sous-série 7 S : 7 S 1000. Irrigation et prises d’eau. Rivière de l'Andelle.

    Plainte de Mme Vve Barrot, 9 novembre 1910.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport de l’ingénieur des Ponts & Chaussées, 2 août 1917.
  • AD Seine-Maritime. Série S. Sous-série 7 S : 7 S 523. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière du Héron. Elbeuf-sur-Andelle.

    Pétition de M. Barrot, usinier à Vascoeuil, 13 septembre 1918.
  • AD Seine-Maritime. Série S. Sous-série 7 S : 7 S 523. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière du Héron. Elbeuf-sur-Andelle.

    Entête de papier à lettre Barrot, 1918.
  • AD Seine-Maritime. Série S. Sous-série 7 S : 7 S 523. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière du Héron. Elbeuf-sur-Andelle.

    Rapport de l’Ingénieur des Ponts et Chaussées, 4 décembre 1919.
  • AD Eure. Série J ; Sous-série 1 J : 1 J 465. État récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31/12/1926 dans l’Eure.

    Concessionnaire : Mme Vve Barrot.
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.