Logo ={0} - Retour à l'accueil

moulin à blé dit moulin Templeu ou de la Nation

Dossier IA27002481 réalisé en 2016

Fiche

Appellationsmoulin Templeu, moulin de la Nation
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesbief de dérivation, logement
Dénominationsmoulin à blé
Aire d'étude et cantonbassin hydrographique de l'Andelle - Romilly-sur-Andelle
Hydrographiesbief de dérivation l'Andelle
AdresseCommune : Perriers-sur-Andelle
Adresse : 8 rue
des Ecoles
Cadastre : 1836 B 476, 477 ; 2018 AD 136,254

Ce moulin à blé édifié en 1792 par Etienne Leroux est revendu à Louis Charles Templeu par acte passé devant Maître Lebas notaire à Lyons-la-Forêt le 11 brumaire an IV (2 novembre 1795) qui en confie l'exploitation au meunier Pierre Pessault. A partir de cette date, il est également dénommé dans les sources "moulin de la Nation". Il est réglementé par l’ordonnance royale du 25 avril 1821 et est définitivement abandonné en 1851 lorsque Antoine Belot, son nouveau propriétaire, reçoit l’autorisation par décret présidentiel du 1er mai 1851 de transférer toute sa hauteur de chute d’1 m, soit une puissance brute de 29 KW, sur la roue hydraulique de la filature du Déluge qui lui appartient également et qui est édifiée juste en aval sur le même bief de dérivation. Le moulin à blé désormais inactif, devient à partir de cette date une annexe de la filature du Déluge et semble avoir abrité temporairement des métiers à tisser.

L’industriel rouennais Henri Pinel rachète le moulin de la Nation en 1889, lorsqu'il fait l'acquisition de la filature du Déluge. L’exploitation des deux sites est assurée par M. Boulanger qui en est locataire. En 1895, pour développer la puissance de sa filature, Henri Pinel confie à M. Ed. Lacour, architecte à Rouen, la réfection à neuf des ouvrages moteurs et de décharge du moulin. Georges Boulanger fils, devenu propriétaire du moulin de la Nation et de l'usine du Déluge, est autorisé par arrêté préfectoral du 19 décembre 1923 à reporter la chute du moulin sur le canal dérivé de l’usine, à élargir ce canal à 9 m et à lui donner une profondeur de 1,35 m, à établir en tête de ce canal d’amenée un vannage de 5,75 m de large, et enfin à supprimer la vanne lançoire et la vanne de décharge autorisées par le décret du 1er mai 1851. Aujourd’hui le moulin de la Nation est transformé en habitation.

Période(s)Principale : 4e quart 18e siècle , daté par travaux historiques
Principale : milieu 19e siècle , daté par source
Principale : 4e quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates1792, daté par travaux historiques
1851, daté par source
1923, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Leroux Etienne
Leroux Etienne

Fonde le moulin à blé de la Nation à Perriers-sur-Andelle (27) en 1792.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Templeu Louis Charles propriétaire attribution par source
Personnalité : Belot Antoine
Belot Antoine

Investisseur Rouennais dans les années 1840-70.

A Perriers-sur-Andelle, il rachète le moulin à blé et à foulon de l'Eglise en 1841, fonde la filature du Déluge en 1844 et rachète le moulin de la Nation en 1851.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Personnalité : Pinel Henri
Pinel Henri

Industriel du textile et investisseur Rouennais


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source
Auteur : Lacour Ed. architecte attribution par source
Personnalité : Boulanger Georges
Boulanger Georges

Industriel du textile (coton) dans la vallée de l'Andelle au début du XXe siècle.

Prend la direction de l'usine du Déluge à Perriers-sur-Andelle (27) en 1909.

Rachète en 1909 le moulin de la Nation à Perriers-sur-Andelle (27).

Rachète en 1926 la filature et tissage de Perriers à Perriers-sur-Andelle (27).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
propriétaire, commanditaire attribution par source

Le moulin proprement dit est édifié en pan de bois sur un étage. Lui est accolé le logement du meunier construit en rez-de-chaussée avec les mêmes matériaux. Sa roue hydraulique verticale entrainée par-dessous a disparue. L'édifice est aujourd'hui à usage d'habitation.

Mursbois pan de bois essentage d'ardoise
brique enduit
Toitardoise
Étages1 étage carré
Couvrementscharpente en bois apparente
Couverturestoit à longs pans pignon couvert
Énergiesénergie hydraulique produite sur place
État de conservationétablissement industriel désaffecté
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Annexes

  • Détail des sources

    Moulin Templeu attesté en 1792.

    AD Eure. 18 S 86.

    Procès-verbal d’accession des lieux, 30 avril 1813.

    « …Louis Charles Templeu, propriétaire du moulin à blé que fait valoir le sieur Pierre Pessault… »

    AD Eure. 19 S 2.

    Plan de situation du moulin à blé de M. Templeu et de l’usine projetée par MM. Marmion et Leclerc, 19 juin 1819

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport de l’ingénieur des Ponts et Chaussées, 19 juin 1819.

    " …On pourrait sans inconvénient pour le moulin du sieur Templeu exhausser le niveau des eaux au dessus de la propriété des sieurs Marmion et Leclerc (…) la faible importance de la chute est compensée par un débit rapide suffisant à actionner un moulin à blé ordinaire (…) l’usine est construite sur un canal de dérivation… "

    AD Eure. 19 S 2.

    Ordonnance royale, 25 avril 1821.

    Cet acte règlemente par conséquence le moulin dit le Déluge appartenant à Charles Templeu.

    AD Eure. 19 S 2.

    Pétition, 21 juin 1822.

    Par laquelle M. Louis Charles Templeu expose qu’il existe depuis 30 ans un moulin à blé mis en mouvement par la rivière Andelle… que cette usine construite par M. Etienne Leroux a été vendu à M. Charles Templeu par acte passé devant Maître Lebas notaire à Lyons la Forêt le 11 brumaire an IV. Elle appartient aujourd’hui à M. Templeu fils.

    AD Eure. 19 S 2.

    Plan de situation des moulins Filleul et Templeu, 1823.

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport préfectoral, 24 mars 1830.

    AD Eure. 19 S 2.

    Ordonnance royale, 12 avril 1843.

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport de l’ingénieur résidant à Gisors, 28 février 1850.

    « …M. Belot désire créer une nouvelle usine entre le moulin du déluge et le moulin de l’Église. Il a acquis cet emplacement de MM. Marmion et Leclerc (…) afin d’obtenir l’autorisation de supprimer le moulin de la Nation (…) le canal a été prolongé jusqu’à la filature auprès de laquelle a été établie une roue hydraulique mise en mouvement par les eaux de ce canal… »

    AD Eure. 19 S 2.

    Autorisation de la modification du moteur hydraulique, 1er mars 1851.

    AD Eure. 19 S 2.

    Rapport de l’ingénieur résidant à Gisors, 1er mars 1851.

    Abandon du moulin de la Nation… L'usine dite Le Déluge ayant reçu la hauteur de chute du moulin de la Nation.

    AD Eure. 19 S 2.

    Décret présidentiel, 1er mai 1851.

    Autorisant M. Belot à supprimer le moulin dit de la Nation qu’il possède sur un canal dérivé de l’Andelle et à prolonger ce canal jusqu’à sa filature pour mettre en mouvement une roue hydraulique par-dessous.

    AD Eure. 19 S 2.

    Plan de situation du moulin de la Nation (détruit), 17 juillet 1852 par M. Bougarel ingénieur.

    Le moulin de la Nation est absorbé par la filature du Déluge dont il devient une annexe (tissage).

    AD Eure. 18 S 84.

    Section : B

    N° du plan : 476, 477

    Lieu-dit : Village

    Édifice : Filature

    Propriétaire : Antoine Belot

    Revenu : 3377

    Obs : Augmentation de construction en 1872- racheté par Pinel industriel à Rouen en 1889.

    AD Eure. 3 P 7 736-737 (matrices, registre des augmentations diminutions)

    Pétition, 29 juin 1895.

    Par laquelle M. Ed. Lacour, architecte à Rouen, demande au nom de M. Henri Pinel l’autorisation de refaire à neuf les ouvrages moteurs et de décharge du moulin de la Nation.

    AD Eure. 19 S 2.

    Plan de situation, 1923.

    AD Eure. 18 S 85.

    Arrêté préfectoral, 19 décembre 1923.

    Modifiant le décret du 1er mai 1851 et autorisant M Boulanger à reporter la chute du moulin de la Nation sur le canal dérivé à l’usine du Déluge, à élargir ce canal à 9 m et à lui donner une profondeur de 1,35 m, à établir en tête de ce canal d’amenée un vannage de 5,75 m de large, à supprimer la vanne lançoire et la vanne de décharge autorisées par le décret du 1er mai 1851.

    AD Eure. 19 S 2.

    État récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31-12-1926

    Titre en vertu duquel l’usine est autorisée : Décret du 1 mai 1851

    Concessionnaire : Boulanger

    Hauteur de chute : 1 m

    Puissance brute : 29 kw

    AD Eure. 1 J 465.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Eure. Série S. Sous-série 18 S : 18 S 86. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perriers-sur-Andelle.

    Moulin Templeu attesté en 1792.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Procès-verbal d’accession des lieux, 30 avril 1813.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Plan de situation du moulin à blé de M. Templeu et de l’usine projetée par MM. Marmion et Leclerc, 19 juin 1819.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport de l’ingénieur des Ponts et Chaussées, 19 juin 1819.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Ordonnance royale, 25 avril 1821.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Pétition de M. Templeu, 21 juin 1822.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Plan de situation des moulins Filleul et Templeu, 1823.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport préfectoral du 24 mars 1830.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Ordonnance royale, 12 avril 1843.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport de l’ingénieur résidant à Gisors, 28 février 1850.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Autorisation de la modification du moteur hydraulique, 1er mars 1851.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Rapport de l’ingénieur résidant à Gisors, 1er mars 1851.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Décret présidentiel, 1er mai 1851.
  • AD Eure. Série S. Sous-série 18 S : 18 S 84. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perriers-sur-Andelle.

    Plan de situation du moulin de la Nation (inactif), par Bougarel ingénieur, 17 juillet 1852.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Pétition de M. Ed. Lacour, architecte à Rouen, 29 juin 1895.
  • AD Eure. Série S. Sous-série 18 S : 18 S 85. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle. Perriers-sur-Andelle.

    Plan de situation, 1923.
  • AD Eure. Série S ; sous-série 19 S : 19 S 2. Cours d'eau et usines hydrauliques. Rivière de l'Andelle.

    Arrêté préfectoral, 19 décembre 1923.
  • AD Eure. Série J ; Sous-série 1 j : 1 J 465. Etat récapitulatif des usines hydrauliques existantes au 31/12/1926 dans le département de l'Eure.

    Concessionnaire : Boulanger
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Real Emmanuelle
Real Emmanuelle

Chargée de recherches à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Haute-Normandie, puis de Normandie, depuis 1992. Spécialité : patrimoine industriel.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.