Logo ={0} - Retour à l'accueil

monument du Surcouf

Dossier IA50001656 réalisé en 2006

Fiche

Appellationsmonument du Surcouf
Dénominationsmonument
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : jetée ouest

L’Association des Français Libres, créée le 21 juin 1945 et dont le général de Gaulle est alors le président d’honneur, est à l’origine du projet d’érection d’un monument à la mémoire du sous-marin Surcouf, navire-amiral des Forces Navales Françaises Libres disparu tragiquement en mer le 19 février 1942 lors d’une collision avec le « Thomson-Lykes », navire marchand américain.

Confiée au sculpteur Maurice Barbier et à l’architecte R. Sénevat, suite à un concours organisé en 1950 par un comité spécial désigné par l'Association, l’œuvre rend hommage à l’action des Forces Navales Françaises Libres ainsi qu’au génie technique de l’arsenal de Cherbourg où le submersible fut conçu et assemblé entre 1927 et 1929 sur les plans Léon Roquebert, chef du burins « Sous-marins ». Achevé au mois de septembre 1951, le monument est inauguré officiellement le 23 septembre en présence du général de Gaulle.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1951, daté par source
Auteur(s)Auteur : Barbier Maurice sculpteur attribution par source
Auteur : Sénevat R.
Sénevat R.

Il s'agit peut-être de Raymond Sénevat, architecte de la Reconstruction.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Installé sur la jetée ouest achevée en 1845 par l’ingénieur Félix Jean-Baptiste Reibell, le monument, réalisé en granite gris de la Hague, se compose de trois éléments du sous-marin, une coque ornée d’une monumentale croix de Lorraine, un kiosque et un périscope en bronze. Sur l’arrière, une plaque, également en bronze, honore la mémoire des bâtiments des Forces Navales Françaises Libres coulés lors de la Seconde Guerre mondiale (dix-huit cargos et quatre paquebots de la Marine marchande, un dragueur, deux chasseurs, un patrouilleur, deux corvettes, un torpilleur et deux sous-marins), ainsi que le nom des 130 marins composant l’équipage du Surcouf.

Mursgranite
bronze

Ce monument est un des principaux monuments commémoratifs de la ville. A l'instar du décor conçu par François-Dominique Geufroy en 1858 à l'hôtel de ville (IM50000740) ainsi que du monument consacré aux soldats et marins morts aux colonies, réalisé en 1895 par Gaston-Louis Gutelle, il témoigne de l'importance accordée à Cherbourg aux questions maritimes.

Statut de la propriétépropriété publique
Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.