Logo ={0} - Retour à l'accueil

manoir

Dossier IA50000404 réalisé en 2004

Fiche

Parties constituantes non étudiéescharretterie, toit à porcs, grange, pressoir, étable, écurie
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes de Sèves-Taute - Périers
AdresseCommune : Gonfreville
Lieu-dit : le Village de l'Eglise
Cadastre : 2000 ZB 25

L'étude architecturale du logis manorial révèle deux époques de construction. L'appareil plus dense en grès rouge de la partie occidentale de l'édifice et le profil de la cheminée de la chambre seigneuriale, au premier étage, témoignent d'une première période dans le cours du 14e siècle. Le parti architectural tel qu'on le lit aujourd'hui date du premier quart du 16e siècle. Le décor de la porte est un apport du milieu du 16e siècle. La cheminée de la salle était pourvue d'un décor de rinceaux et de deux médaillons figurés, vendu vers 1914. Le bâtiment à usage de grange, construit au 16e siècle, comportait originellement un logis disparu à une date indéterminée. Les écuries sont édifiées au milieu du 17e siècle, le pressoir au 17e siècle. L'excroissance qui abritait la presse à longue étreinte a été arasée au cours de la 1ère moitié du 20e siècle. La charretterie et l'étable qui jouxte les écuries datent du 18e siècle. Au 19e siècle, l'ensemble est augmenté d'un toit à porcs et de l'étable qui jouxte le pressoir. Vers 1950, l'extrémité sud des écuries est restaurée, suite aux dommages de 1944.

Période(s)Principale : 14e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : milieu 17e siècle

A proximité de l'église paroissiale, le manoir de Gonfreville s'organise autour d'une cour rectangulaire épousant un dénivelé. Édifié en moellon de grès et couvert en ardoise, le logis, au nord, fait face à un portail à portes piétonne et charretière encadré de deux bâtiments de communs. Ce logis développe un plan en L dont le retour d'équerre se déploie sur l'arrière. Une tour d'escalier hors œuvre articule les deux ailes. Les deux principales ouvertures de la façade antérieure sont enrichies d'un décor : la porte est ornée de pilastres corinthiens et couronnée par un fronton, la baie de moulures torsadées et de motifs floraux. L'ensemble des parties constituantes est construit en moellons de grès et couvert d'ardoise. L'étable qui jouxte le pressoir présente une façade postérieure en moellons de grès, une façade postérieure en bauge et moellons de grès et un pignon occidental en bauge. La charretterie, à deux travées, se dresse à l'est de la cour. Dans son prolongement est aménagé un toit à porcs à trois travées. La grange fait face au logis ; les vestiges d'une cheminée et les traces d'anciennes ouvertures visibles sur son pignon occidental attestent de la présence d'un logis en dépendance. Le pressoir a reçu une rehausse en bauge. Les écuries sont aménagées à l'ouest de la cour ; les trois baies géminées du rez-de-chaussée sont à rapprocher de celles des écuries du manoir de Camprond, à Gorges (IA50000446). L'extrémité nord de l'étable qui les jouxte est réalisée en bauge.

Mursgrès
calcaire
terre
bauge
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré, en rez-de-chaussée
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon découvert
pignon couvert
Escaliersescalier intérieur
escalier demi-hors-oeuvre : escalier en vis
TypologiesBâti en pierre ; Bâti en terre
État de conservationbon état
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional
Protectionsinscrit MH, 1977/11/14
Précisions sur la protection

façades et toitures du manoir et de ses communs (cad. B 72) : inscription par arrêté du 14 novembre 1977

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Patte Erwan
Patte Erwan

Chercheur mis à disposition par le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin de 2001 à ???, en charge des études sur la communauté de communes Sèves-Taute (Manche) et sur l'architecture en terre dans le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.