Logo ={0} - Retour à l'accueil

manoir, actuellement ferme

Dossier IA50000567 réalisé en 2003

Fiche

Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéespressoir, étable, toit à porcs, four à pain, grange
Dénominationsmanoir
Aire d'étude et cantonCommunauté de communes de Sèves-Taute - Périers
AdresseCommune : Marchésieux
Lieu-dit : la Ventinière
Cadastre : 1814 D4 904 ; 1984 ZH 46

Manoir originellement couvert en chaume, comme tous les manoirs de la région de Périers, la Ventinière est érigé dans la période troublée de la seconde moitié du 16e siècle. Toutefois, le cellier et la chambre haute seigneuriale semblent de la première moitié du 16e siècle. Le pressoir, l'étable qui jouxte le logis et le four à pain datent du 18e siècle. Le toit à porcs est construit dans la seconde moitié du 19e siècle. Détruite en 1944, la grange est reconstruite vers 1950.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : milieu 20e siècle

Le bâti s'organise autour d'une cour ouverte, dont le logis, implanté sur un léger tertre, occupe le côté est. Il se distribue (de gauche à droite) au rez-de-chaussée en une tour de dégagement, un cellier, une salle et une cuisine ; à l'étage prennent place une chambre seigneuriale (sur le cellier) et deux chambres. Un pavillon en retour d'équerre, au nord, absorbe la tour d'escalier et offre des dégagements supplémentaires. Le robuste appareil en grès, les tours, les divers systèmes de défense encore visibles (meurtrières, grilles des fenêtres à meneaux) et les modénatures des baies invitent à classer cet édifice dans la famille des manoirs à structure de maison forte représentée notamment par le manoir du Grand-Taute à Saint-Sauveur-Lendelin (Manche). Côté ouest, le logis est couvert en ardoise ; côté est, il reçoit une couverture en tuile plate mécanique. Autour de la cour, prennent également place les communs : un toit à porcs au sud, un pressoir et des étables au nord, un four à pain et une grange de la Reconstruction à l'ouest. Hormis cette dernière, édifiée en béton aggloméré et couverte en ardoise, les autres dépendances sont en bauge, couvertes soit en tuile plate mécanique soit en tôle ondulée.

Mursgrès
calcaire
terre
bauge
brique creuse
ciment
enduit
moellon
pierre de taille
béton aggloméré
Toitardoise, tuile plate mécanique, tôle ondulée
Plansplan régulier en L
Étages1 étage carré, en rez-de-chaussée
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
toit conique
pignon couvert
pignon découvert
Escaliersescalier intérieur : escalier en vis
TypologiesBâti en pierre ; Bâti en terre ; Bâti de la Reconstruction
État de conservationinégal suivant les parties
Statut de la propriétépropriété privée
Sites de protectionparc naturel régional
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Patte Erwan
Patte Erwan

Chercheur mis à disposition par le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin de 2001 à ???, en charge des études sur la communauté de communes Sèves-Taute (Manche) et sur l'architecture en terre dans le parc naturel régional des marais du Cotentin et du Bessin.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.