Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison

Dossier IA50001539 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominationsmaison
Aire d'étude et cantonCherbourg-Octeville - Cherbourg
AdresseCommune : Cherbourg-Octeville
Adresse : 125 rue
Emile Zola
Cadastre : 2008 AS 506

Cette demeure a été construite en 1900 pour Henri-Louis-Honoré Jeanne, principal clerc de notaire. Possesseur d'un cabinet au 2, place de la Poudrière (actuelle place Henry Greville) et détenteur de plusieurs autres propriétés rue Christine, Henri-Louis-Honoré Jeanne s'installe au 125 dès 1901 avec sa femme Marie, âgée de 36 ans, ses quatre enfants, un jardinier et deux domestiques. A sa mort, la maison devient la propriété de la Congrégation des Soeurs de la Miséricorde. Demeurée longtemps à l'abandon, la maison est détruite en 2011.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1900, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Jeanne Henri-Louis-Honoré
Jeanne Henri-Louis-Honoré

Clerc de notaire.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

Établie à proximité des grandes carrières de schiste d'où l'on extrait depuis plusieurs siècles les matériaux de construction destinés aux maisons de Cherbourg, la maison du 125 était un édifice de plan en L, installée au milieu d'un vaste jardin où se trouvaient aménagées deux entrées, l'une depuis la rue Emile Zola, l'autre depuis la rue des Carrières. Dotée de quatre façades, la maison disposait d'un rez-de-chaussée sur cave, d'un étage carré et d'un étage de comble, éclairés par des baies en arc surbaissé dont le chambranle était composé d'un appareillage en brique et pierre. La façade principale était précédée par une terrasse et un escalier droit en granite dont le palier débouchait sur une porte d'entrée couronnée par un fronton brisé. Une véranda était accolé à la façade méridionale.

Mursbrique
calcaire pierre de taille
schiste moellon enduit
Toitardoise
Étages1 étage carré, étage de comble
Couvrementscharpente en bois apparente
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans brisés
toit à longs pans croupe
État de conservationdétruit
Techniquesferronnerie
Représentationsvolute fleur

Cette maison, de style néoclassique, entretenait de nombreuses parentés avec d'autres demeures édifiées au cours de la seconde moitié du XIXe siècle telle la maison du 4bis rue Marguerite (IA50001553), du 20 rue de l'amiral Courbet (IA50001514) ou encore du 45 rue de l'Alma (IA50001569). On y retrouvait notamment une même articulation de la façade et des baies à l'aide de pilastres corniers et de frontons.

Intérêt de l'œuvreà signaler
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Allavena Stéphane
Allavena Stéphane

Chercheur (Conservateur du patrimoine) à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 2005 à 2012, en charge de l'étude sur la ville de Cherbourg-Octeville (Manche).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.