Logo ={0} - Retour à l'accueil

maison de maître et atelier de forge

Dossier IA61002780 réalisé en 2019

Fiche

Dénominationsmaison, forge
Aire d'étude et cantonParc naturel régional du Perche
AdresseCommune : Feings
Lieu-dit : Mémoussu
Cadastre : 1830 B 703 ; 2019 OB 157

Sur le plan cadastral de 1830 figurent deux petites fermes au lieu-dit Mémoussu, situé à proximité d'un affluent du ruisseau de Culoisé. Au milieu du 19e siècle, les Guimond, riche famille de cultivateurs propriétaires des fermes de la Huberderie et de la Revardière, entrent en possession des terres situées au nord du bâti préexistant. Les matrices cadastrales mentionnent la construction d'une maison de maître en 1856 et d'un atelier de forge, dénommée "usine à polir le fer", en 1864 pour François Guimond fils. Ce dernier est qualifié de "mécanicien-entrepreneur" ce qui signifie qu'il produit certainement des objets mécaniques en fonte de fer. Cette activité artisanale s'arrête en 1901 et l'usine est convertie en bâtiment agricole. A la veille de la Seconde Guerre mondiale, la propriété passe entre les mains de la famille Moreuil, une riche famille d'éleveurs..

Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1856, daté par source
1864, daté par source
Auteur(s)Personnalité : Guimond François
Guimond François

Signalé mécanicien à Mémoussu (Feings, Orne) dans les matrices cadastrales.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire attribution par source

La maison de maître et l'atelier de forge se situent au sein du hameau de Mémoussu implanté en fond de vallon et à proximité d'un coteau calcaire d'où la pierre à bâtir a été extraite comme semble l'indiquer le profil du coteau entaillé tel un front de taille. La façade principale de l'édifice, orientée au sud-ouest, est ordonnancée à sept travées d'ouverture. Seules les quatre travées nord-ouest sont dévolues à l'habitation composée d'une cuisine et d'un salon au rez-de-chaussée et de deux chambres à l'étage accessible par un escalier tournant situé face à la porte d'entrée principale. La partie dévolue à l’usine se trouve dans l'aile sud-est édifiée en retour d'équerre. Elle comprend une grande pièce (probablement l'atelier), une écurie à box, un puits ainsi que les vestiges d'une forge (conduit de cheminée).

Les murs sont en moellons de calcaire et de silex couverts d'un enduit plein. Les encadrements des baies, les chaînages d'angle, les bandeaux séparant les deux niveaux, les souches de cheminée et la corniche en doucine sont en brique. Le toit à longs pans et à croupe est couvert en tuile plate.

Murssilex moellon enduit
calcaire moellon enduit
Toittuile plate
Étagesen rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvrements
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans croupe
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour

Atypique, cet atelier de forge implanté à proximité d'un petit ruisseau (mais n'utilisant pas la force motrice de l'eau), s'apparente plus à une maison de maître de forge qu'à un site industriel. L'emploi de la brique, la régularité des façades ordonnancées, la présence d'un étage carré montrent le rang social des commanditaires, les Guimond, riche famille de cultivateurs.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler
Sites de protectionsite classé, parc naturel régional
Protectionsprotection totale, 2003/07/11
Précisions sur la protection

Forêt de Réno-Valdieu : site classé par décret du 11 juillet 2003.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Orne. 3 P 3-160/1 à 3 P 3-160/7. Matrices cadastrales de la commune de Feings.

Documents figurés
  • AD Orne. 3 P 2-160/1 à 3 P 2-160/12. Plans cadastraux de 1830 de la commune de Feings.

Bibliographie
  • FISCHER, Roger. Les maisons paysannes du Perche. Paris : Eyrolles, Maisons paysannes de France, 1994.

(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général ; (c) Parc naturel régional du Perche (c) Parc naturel régional du Perche - Maillard Florent
Maillard Florent

Chercheur associé au Parc naturel régional du Perche depuis 2011, en charge de l'architecture rurale du PNR.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.