Logo ={0} - Retour à l'accueil

hôtel de voyageurs, café et casino dits Le Petit Paradis ou Le Casino

Dossier IA14005247 réalisé en 2008

Fiche

  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour

Dossiers de synthèse

AppellationsLe Petit Paradis, Le Casino
Parties constituantes non étudiéescour
Dénominationshôtel de voyageurs, café, casino
Aire d'étude et cantonLangrune-sur-Mer - Douvres-la-Délivrande
AdresseCommune : Langrune-sur-Mer
Adresse : rue de
Luc
Cadastre : 2005 AC 137, 139

En 1896, un petit casino est associé à l'Hôtel du Petit Paradis situé sur la digue-promenade. L'établissement, où l'on pratiquait le jeu des petits chevaux sans autorisation, cesse son activité en 1907. L'hôtel a été détruit lors des bombardements de 1944.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1896, daté par travaux historiques

Le casino était implanté dans la cour de l'Hôtel du Petit Paradis. Aligné sur la digue, il était organisé selon un plan rectangulaire régulier. En rez-de-chaussée, construit en pierre calcaire, enduite du côté de la mer, il était couvert d'un toit en terrasse en zinc. Pour profiter de la vue sur le paysage maritime, la grande salle ouvrait côté mer par de vastes baies.

Murspierre
calcaire
enduit
Toitzinc en couverture (?)
Plansplan rectangulaire régulier
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturesterrasse
Typologiesfonctions associées : logement et distraction
État de conservationdétruit
(c) Région Normandie - Inventaire général (c) Région Normandie - Inventaire général - Hébert Didier
Hébert Didier

Chercheur à l'Inventaire général du patrimoine culturel de Basse-Normandie de 1993 à 2012, associé à l'étude sur le canton de Cambremer (Calvados), puis en charge des études sur les stations balnéaires de Deauville et Trouville (Calvados).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.